L'Union Socialiste est reconduite après les élections législatives de 1898. Une première tentative de créer un groupe républicain socialiste non collectiviste échoue (Émile Goussot, Jean Bourrat). Une seconde donné naissance en mars 1899 au Groupe Républicain Socialiste Indépendant.


Procès-verbal de la réunion du 1er juin 1898 :

"Le groupe socialiste s'est réuni sous la présidence du citoyen Edouard Vaillant; le citoyen René Viviani, secrétaire.
Un échange de vues a eu lieu entre les citoyens Edouard Vaillant, Alexandre Millerand, Antoine Jourde, René Viviani, Gustave Calvinhac, etc.
Les députés présents décident à l'unanimité qu'il y a lieu de former un groupe d'union socialiste.
Le groupe, en attendant l'arrivée à Paris des députés qui ont déjà adhéré, décide à l'unanimité d'accepter, comme ligne de démarcation avec les autres partis, les principes adoptés par l'ancien  groupe socialiste et portant sur "la conquête du pouvoir public par le prolétariat, la substitution de la propriété sociale à la propriété capitaliste et l'entente internationale des travailleurs".
Le groupe charge les citoyens Alexandre Millerand, André Berthelot, Gaétan Albert-Poulain, Eugène Fournière, Élysée Lasssalle, Jules-Louis Breton, Alexandre Zévaès de rédiger un projet de manifeste qui sera présenté à la prochaine réunion à laquelle assisteront les députés aujourd'hui absents.
Le groupe charge le citoyen Alexandre Millerand de déposer une demande d'interpellation sur la politique générale; il décide de porter au bureau le citoyen Antoine Jourde comme secrétaire.
Le citoyen René Viviani déclare résigner ses fonctions de secrétaire du groupe.
Sont élus : les citoyens Eugène Fournière, secrétaire; Victor Renou, trésorier."


Le manifeste de l'Union Socialiste, groupe fermé, est signé par 37 députés :


Le groupe éclate en juin 1899, les opposants au nouveau gouvernement auquel appartient le général Gaston de Gallifet formant un Groupe Socialiste Révolutionnaire.


Le groupe est reconstitué le 12 décembre 1899 sous le nom de Groupe Parlementaire du Parti Socialiste, après le congrès général des organisations socialistes françaises (Japy, 3-8 décembre 1899). Résolution adoptée :
"Le groupe parlementaire du parti socialiste est constitué.
Il affirme à nouveau, comme principe essentiel du socialisme, les bases résumées dans la formule suivante : entente internationale des travailleurs; organisation politique et économique de prolétariat pour la conquête du pouvoir et la socialisation des moyens de production et d'échange, c'est-à-dire la transformation de la société capitaliste en une société collective ou communiste.
Les membres du groupe, ayant pris à nouveau connaissance des résolutions du congrès, déclarent y adhérer et s'engagent à les exécuter.
Il leur est interdit de se faire inscrire à aucun autre groupe politique parlementaire".


Membres fondateurs (37) :

 

 

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

02/02/08