chronologie établie par Laurent de Boissieu, journaliste politique, exclusivement pour France-politique.fr
 

2003
25 septembre 2003 le groupe "milloniste" au conseil régional de Rhône-Alpes (Oui à Rhône-Alpes, ORA) fusionne avec le groupe UMP; la Droite Libérale-Chrétienne est de fait mise en sommeil (son siège social sera transféré en mars 2006 de Paris à Lyon)
3 septembre 2003 Charles Millon nommé ambassadeur auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)
2002
16 juin 2002 élections législatives. Charles Millon est battu par Jean-Jack Queyranne (PS) dans la 7e circonscription du Rhône
- Michel Meylan (vice-président de DLC, député DLI sortant) ne se représente pas (3e circonscription de Haute-Savoie)
- Philippe Mathot (vice-président de DLC) est battu dans la 2e circonscription des Ardennes
- le "milloniste" Hervé Mariton (UDF) est élu dans la 3e circonscription de la Drôme sous l'étiquette UMP
2001
4 novembre 2001 Charles Millon apporte son soutien à Alain Madelin (DL) pour l'élection présidentielle de 2002
18 avril 2001 Charles Millon démissionne de l'Assemblée nationale (député depuis 1978, élu dans la 3e circonscription de l'Ain)
18 mars 2001 second tour des élections municipales. nouveau conseil municipal de Lyon :
  • 42 élus listes Gérard Collomb (PS, gauche plurielle)
  • 21 élus listes Charles Millon (DLC, divers droite)
  • 10 élus listes Michel Mercier (UDF, RPR-UDF)

les "millonistes" l'ont emporté dans le 2e arrondissement (Denis Broliquier, DL dissident) et dans le 6e arrondissement (Nicole Chevassus, DLC) face aux maires de droite sortants (2e : Albéric de Lavernée, RPR; 6e : Dominique Nachury, UDF); dans le 3e arrondissement, la liste de Charles Millon (DLC, divers droite) a fusionné avec la liste de Jean-Michel Dubernard (RPR, RPR-UDF)

2000
1999
23 octobre 1999 La Droite se transforme en parti politique sous le nom de Droite Libérale-Chrétienne (DLC). trois noms étaient proposés au vote des adhérents : Droite Personnaliste Chrétienne (souhait de Charles Millon), Droite Libérale-Chrétienne, Parti Libéral-Chrétien

Cette décision fait suite aux échecs des négociations d'une part avec le RPF (Charles Pasqua et Philippe de Villiers) et d'autre part avec DL (Alain Madelin)

11 septembre 1999 le "milloniste" Hervé Mariton quitte l'Union pour la Démocratie Française (UDF) et rejoint Démocratie Libérale (DL)
9 septembre 1999 démission de Marc Fraysse, secrétaire général de La Droite, qui rejoint le Rassemblement pour la France (RPF) souverainiste
8 juin 1999 exclusion de La Droite de Jean-François Touzé (vice-président du CNIP), qui avait appelé "les électeurs nationaux et indépendants, ainsi que tous ceux qui ont suivi depuis un an Charles Millon dans sa démarche de rupture, à voter massivement et sans état d'âme en faveur de la liste conduite par Jean-Marie Le Pen"
30 janvier 1999 Charles Millon "invité d'honneur" du conseil national du CNIP, qui fête son cinquantenaire
28 janvier 1999 Charles Millon n'exclut pas de conduire une liste aux élection européennes et annonce qu'il transformera son mouvement en parti politique
8 janvier 1999 nouvelle élection à la présidence du conseil régional de Rhône-Alpes :

1er tour (jeudi 7 janvier 1999)
157 votants

  • 60 : Jean-Jack Queyranne (PS)
  • 38 : Charles Millon (La Droite)
  • 22 : Denis de Bouteiller (FN-MN)
  • 19 : Anne-Marie Comparini (UDF)
  • 13 : Bruno Gollnisch (FN)
  • 03 : Patrice Abeille (Ligue Savoisienne)
  • 02 : Blancs/nuls

2e tour (vendredi 8 janvier 1999)
148 votants

  • 60 : Jean-Jack Queyranne (PS)
  • 45 : Pierre Gascon (DL, "milloniste")
  • 22 : Denis de Bouteiller (FN-MN)
  • 17 : Anne-Marie Comparini (UDF)
  • 02 : Patrice Abeille (Ligue Savoisienne)
  • 02 : Blancs/nuls

3e tour (samedi 9 janvier 1999)
135 votants

  • 75 : Anne-Marie Comparini (UDF)
  • 56 : Pierre Gascon (DL, "milloniste")
  • 01 : Patrice Abeille (Ligue Savoisienne)
  • 03 : Blancs/nuls
1998
9 décembre 1998 le Conseil d'État annule l'élection de Charles Millon à la présidence du conseil régional de Rhône-Alpes
7-8 novembre 1998 congrès fondateur de La Droite à Paris, en présence d'Alain Griotteray et Michel Poniatowski
16 septembre 1998 le "milloniste" Hervé Mariton est candidat à la présidence de l'Union pour la Démocratie Française (UDF) (8,98%)
2 septembre 1998 Charles Millon est exclu du groupe UDF de l'Assemblée nationale
6 juin 1998 convention nationale de La Droite
Charles Millon participe à une "convention pour l'Entente à droite". intervenants :
  • Alain Dumait, secrétaire général du Parti pour la Liberté (PPL) et directeur de www.les4verites.com
  • Alain Griotteray, maire de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne)
  • Pierre-Marie Guastavino, porte-parole du Club de l'Horloge
  • Michel Junot, premier vice-président du CNIP
  • Yves-Marie Laulan, économiste
  • Guy Millière, philosophe
  • Charles Millon, président de La Droite
  • Jean-Christophe Mounicq, journaliste
  • André Nester, co-fondateur de l'Assemblées des alliances de citoyens
  • Jean Perrin, président du CNIP
  • Michel Poniatowski, ancien ministre d'État
  • Claude Reichman, président du Parti pour la Liberté (PPL)
  • Jean-François Touzé, président du Parti National Républicain (PNR)

N.B. : Jean-François Touzé (président du Parti National Républicain, ex-FN) et Claude Reichman (président du Parti pour la Liberté) rejoindront le CNIPle 3 octobre 1998

17 avril 1998 Charles Millon fonde un mouvement politique, La Droite
8 avril 1998 Charles Millon est exclu de l'Union pour la Démocratie Française (UDF)
20 mars 1998 élection à la présidence du conseil régional de Rhône-Alpes :

1er tour :

  • 61 : Charles Millon (UDF)
  • 61 : Jean-Jack Queyranne (PS)
  • 35 : Bruno Gollnisch (FN)

2nd tour :

  • 93 : Charles Millon (UDF)
  • 61 : Jean-Jack Queyranne (PS)
  • 03 : Blancs/Nuls (Marie-Thérèse Geffroy, RPR; Thierry Cornillet et Fabienne Lévy, UDF)
15 mars 1998 élections régionales. droite et gauche sont à égalité au conseil régional de Rhône-Alpes

 

 

 

 

présidentielles
législatives
sénatoriales
référendums
européennes
régionales
cantonales
municipales

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

12/09/11