Les Identitaires (ID) : Différence entre versions

De France Politique
Ligne 378 : Ligne 378 :
 
(...)
 
(...)
  
''UR étant dissous, il ne nous semble pas utile de continuer à gérer le site unite-radicale.com. En revanche, il est hors de question de courber l'échine devant les Gaubert ''[Patrick Gaubert: président de la LICRA, ndlr]'', Knobel ''[Marc Knobel: rapporteur à la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme, ndlr]'' et autres petits kapos de la pensée unique.''
+
''UR étant dissous, il ne nous semble pas utile de continuer à gérer le site unite-radicale.com. En revanche, il est hors de question de courber l'échine devant les Gaubert ''[Patrick Gaubert: président de la LICRA, ndlr]'', Knobel ''[Marc Knobel: chercheur au centre Simon-Wiesenthal, vice-président de la LICRA et rapporteur Internet à la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme, ndlr]'' et autres petits kapos de la pensée unique.''
  
 
''www.unite-radicale.com va disparaître pour laisser immédiatement la place à www.dissolution-ur.com, un site qui sera chargé d'assurer la transition. En attendant le lancement d'une nouvelle organisation.''
 
''www.unite-radicale.com va disparaître pour laisser immédiatement la place à www.dissolution-ur.com, un site qui sera chargé d'assurer la transition. En attendant le lancement d'une nouvelle organisation.''

Version du 21 mai 2018 à 11:15

gi.png bi.png
Période 2003-...
Nom 2016
2003
1998
Les Identitaires (ID)
Bloc Identitaire (BI)
Unité Radicale (UR)
Positionnement Extrême droite
Idéologie Racialisme, régionalisme
Coalition électorale
Affiliation internationale
Affiliation européenne
Parlement européen
Site Internet http://www.bloc-identitaire.com
http://www.les-identitaires.com
https://generationidentitaire.org
https://www.generation-identitaire.com
http://www.autre-jeunesse.com
http://www.jeunesses-identitaires.com
http://www.nissarebela.com
http://www.dissolution-ur.com
http://www.unite-radicale.com


Chronologie

Date Évènement
2017
15/11
Nouveau site Internet de Génération Identitaire (propriétaire du nom de domaine: Benoît Vardon): disparition de toute mention des Identitaires. Porte-parole:
  • Romain Espino
  • Clément Galant
2016
01/07
Le Bloc Identitaire devient Les Identitaires (ID). Directeurs nationaux:
  • Fabrice Robert (directeur national à l'action)
  • Jean-David Cattin (directeur national à la formation)
2016
00/03
Damien Rieu lance, avec Charlotte d'Ornellas, France, le magazine (gratuit). Dans le numéro 1 (mars 2016), un grand entretien avec Marion Maréchal Le Pen (FN); dans le numéro 2 (juin 2016), un grand entretien avec Philippe de Villiers (MPF); dans le numéro 3 (décembre 2016), un grand entretien avec Nicolas Dupont-Aignan (DLF).
2015
06-13/12
Élections régionales de 2015: deux anciens dirigeants de Nissa Rebela sont élus sur la liste de Marion Maréchal Le Pen (FN) dans les Alpes-Maritimes (Philippe Vardon, ancien président; Benoît Lœuillet, ancien secrétaire général).
2015
04/10
Benoît Lœuillet (secrétaire général de Nissa Rebela) nommé responsable FN pour Nice. Nissa Rebela se fond de fait dans le FN[1].
2015
22-19/03
Le FN-RBM s'ouvre aux élections départementales de 2015 à des candidats issus du Bloc Identitaire:
  • Aulde Maisonneuve (Alpes-Maritimes, Nice-02), ex-FN puis Nissa Rebela
  • Jeanne Martin (Alpes-Maritimes, Nice-04), Nissa Rebela
  • Benoît Lœuillet (Alpes-Maritimes, Nice-07), Nissa Rebela
  • Éric de Linares (Alpes-Maritimes, Nice-07 - suppléant), ex-FN, ex-Entente Républicaine puis Nissa Rebela
  • Odile Tixier de Gubernatis (Alpes-Maritimes, Nice-08)[2], Nissa Rebela
  • Christelle Indersie (Eure, Vernon)
  • Stéphane Somazzi (Nièvre, Fourchambault)
  • Marie-Hélène De Almeida (Nièvre, Luzy)
  • Damien Baudry (Nièvre, Nevers-1)
  • Olivier Normand (Nord, conseiller municipal de Lens - suppléant)
  • Arnaud Menu-Naudin (Sarthe, Le Mans-7), ex-FN, ex-MNR, ex-Terre et Peuple puis SIEL
  • Valérie Méreau (Hauts-de-Seine, Gennevilliers - suppléante)

Candidats issus d'autres mouvements identitaires:

2014
30/10
Damien Rieu (Génération Identitaire) devient le directeur adjoint de la communication de Beaucaire (maire: Julien Sanchez, FN)[3]. Julien Langella (Génération Identitaire) devient chargé de communication de Cogolin (maire: Marc-Étienne Lansade, FN).
2014
25/05
Élections européennes 2014: le Bloc Identitaire appelle pour la première fois à voter pour les listes FN-RBM. "...la seule attitude conséquente pour les alter-européens que nous sommes est de voter pour les listes présentées par le parti patriote, explique un communiqué. D'autant plus qu'en soutenant ces listes nous favorisons aussi l'émergence d'un groupe au Parlement européen au sein duquel siégeront des eurodéputés identitaires issus du Vlaams Belang belge ou de la Lega Nord italienne, partis avec lesquels nous travaillons depuis des années et avec lesquels le FN a noué des accords."
2014
23-30/03
Élections municipales de 2014: à Nice, la liste conduite par Philippe Vardon (Nissa Rebela) obtient 4,43% des suffrages exprimés[4].

Par ailleurs, les listes FN-RBM s'ouvrent à des candidats issus du Bloc Identitaire:

  • Christophe Daniou (Rennes, 13e place)
  • Michel Vimard (Evreux, 3e place)
  • Stéphane Somazzi (Nevers, 3e place)
  • Marie-Hélène De Almeida (Nevers, 6e place)
  • Damien Baudry (Nevers, 7e place)
  • Olivier Normand (Lens, 3e place)
  • Romain Espino (Chassieu, tête de liste) ne parvient en revanche pas à boucler sa liste

Candidats issus d'autres mouvements identitaires:

2013
01/10
Philippe Vardon (Nissa Rebela) annonce son adhésion au Rassemblement Bleu Marine (RBM). Cette adhésion sera finalement refusée.
2013
??/10
Nouveau bureau directeur du Bloc Identitaire:
  • Fabrice Robert (président du Bloc Identitaire)
  • Simon Charles
  • Alban Ferrari
  • Georges Gourdin - quittera le bureau directeur pour créer l'association Mare Nostrum éditrice du site Internet "Nice Provence Info" (02/04/2014)
  • Guillaume Lotti
  • Benoît Lœuillet (secrétaire général de Nissa Rebela) - quittera le bureau directeur pour être candidat FN-RBM aux élections départementales de mars 2015 dans les Alpes-Maritimes
  • Christophe Pacotte - quittera le bureau directeur en raison de sa nomination au poste de chef de cabinet du maire Robert Ménard (divers extrême droite) à Béziers (18/04/2014)[7]
  • Damien Rieu
  • Pierre Robesson
2013
12-17/08
11e université d'été des jeunes identitaires. Oragnigramme:
  • Porte-parole:
    • Damien Rieu (Lyon)
    • Alban Ferrari (Paris)
    • Arnaud Delrieux (Lyon)
    • Julien Langella (Toulon) - participera le 12/02/2013 à la création de l'association Academia Christiana[8]
    • Benoît Vardon-Raybaud (Nice)
  • Conseillers fédéraux:
    • Aurélie Barnier (Aix-en-Provence)
    • Mikael Civita (Cannes)
    • Romain Espino (pseudonyme: Castel; Lyon)
    • Pierre Larti (Paris)
    • Grégoire de Linares (Nice)
    • Romain Lechant (Toulouse)
    • Christopher Cottone (Cannes)
    • Matthieu Bontant (Rouen)
    • Antoine Roussel (Paris)
    • Franck Pichon (Annecy)
    • Clément Martin (Nice)
    • Guillaume Delefosse (Cannes)
    • Loriane Vardon (Nice)
    • Christophe Daniou (Rennes)
    • Antoine Baudino (Aix-les-Bains)
    • Romain Lothaire (Metz)
2013
26/05
En marge d'une "manif pour tous", des militants de Génération Identitaire occupent illégalement le siège du PS à Paris.
2012
07/06
Création du Réseau Identités par des dissidents du Bloc Identitaire:
  • Jeune Bretagne: Philippe Milliau (ex-membre du bureau exécutif, ex-coordinateur régional Bretagne-Pays de Loire)
  • Ligue du Midi: Richard Roudier (ex-membre du bureau exécutif), Erick Cavaglia (ex-membre du bureau exécutif, ex-coordinateur régional Languedoc)
  • Alsace d'Abord: Jacques Cordonnier (ex-membre du bureau exécutif)
  • Jean Lucat (ex-coordinateur régional Normandie)
  • Hugues Bouchu (ex-coordinateur régional Paris et Île-de-France) - créera la Ligue Francilienne
2012
03-04/11
Convention identitaire à Orange.
2012
20/10
Des militants de Génération Identitaire occupent illégalement le toit d'une mosquée en construction à Poitiers.
2012
05/10
Publication du manifeste "Ceci est une déclaration de guerre":

"Nous sommes la génération identitaire.

Nous avons cessé de croire que Kader pouvait être notre frère, la planète notre village et l'humanité notre famille.

Nous avons découvert que nous avions des racines, des ancêtres, et donc un avenir.

Notre seul héritage c’est notre terre, notre sang, notre identité. Nous sommes les héritiers de notre destin.

Nous avons éteint la télévision pour descendre à nouveau dans la rue. Nous avons peint nos slogans sur les murs, scandé "la Jeunesse au pouvoir" dans nos mégaphones, brandi bien haut nos drapeaux frappés du lambda. Ce lambda qui ornait le bouclier des glorieux Spartiates est notre symbole. Vous ne comprenez pas ce qu’il représente? Il signifie que nous ne reculerons pas, que nous ne renoncerons pas. Lassés de toutes vos lâchetés, nous ne refuserons aucune bataille, aucun défi.

Vous ne nous aurez pas avec un regard condescendant, des emplois-jeunes et une tape sur l'épaule: pour nous, la vie est un combat.

Nous n'avons pas besoin de votre politique de la jeunesse. La jeunesse est notre politique.

Ne vous méprenez pas: ce texte n’est pas un simple manifeste, c’est une déclaration de guerre.

Nous sommes demain, vous êtes hier.

Nous sommes la Génération Identitaire."

Porte-parole:

  • Damien Rieu (Lyon)
  • Alban Ferrari (Paris)
  • Arnaud Delrieux (Lyon)
  • Julien Langella (Toulon, ex-Action Française)
  • Benoît Vardon-Raybaud (Nice)
2012
12-18/08
10e camp d’été des jeunes identitaires: lancement de Génération Identitaire. Puis à Nice (26/09), Lyon (28/09), Paris (14/10)...
2012
17/07
Déclaration à la préfecture du Rhône de Génération Identitaire (GI). Objet: "Défense et promotion des identités locales, régionales, française et européenne à travers tout type d’événements tels que des conférences, réunions publiques, manifestations, concerts et par la diffusion de documents". Le mouvement prend de fait la suite du réseau Une Autre Jeunesse (UAJ) et regroupe le Projet-Apache (Paris; Pierre Larti, Alban Ferrari), Rebeyne! (Lyon; Arnaud Delrieux, Damien Rieu), Jouinessa Rebela (Nice; Guillaume Jannuzzi, Benoît Vardon), Recounquista (Provence; Julien Langella) etc.
2012
04/05
Création du site Internet "Hollande n'est pas mon président" (pasmonpresident.com).
2012
21/04
Nouveau bureau directeur du Bloc Identitaire:
2012
19/03
Exclusion de Philippe Milliau (ex-GRECE, ex-FN, ex-MNR), ex-membre du bureau exécutif et ex-coordinateur régional Bretagne-Pays de Loire.
2012
24/01
Résultats de la consultation interne du Bloc Identitaire pour l'élection présidentielle de 2012:
  • votants: 2 104
  • pas de consignes de vote: 62,64%
  • Marine Le Pen: 33,46%
  • François Bayrou: 2,04%
  • Frédéric Nihous: 1,66%
  • Autres: 0,20%

"Le mouvement ne soutiendra aucun candidat dans le cadre des élections présidentielles 2012, indique finalement un communiqué. Ce résultat reflète la conviction d'une majorité d'acteurs du mouvement identitaire de ne pouvoir se reconnaitre dans aucun candidat en lice ni dans aucun de leurs programmes. Courant politique à part entière, doté d'une ADN spécifique, le mouvement identitaire ne peut donc être le satellite d'aucune formation du paysage politique français. Cependant, un tiers des votants aurait souhaité que le mouvement apporte son soutien à Marine Le Pen. Ce n'est pas un pourcentage faible. Il aurait peut-être été plus élevé si la candidate du FN avait exprimé sur l'Europe, sur les régions, sur le localisme, des points de vue plus nuancés. L'hostilité déclarée de certains dirigeants du FN envers les identitaires a certainement joué aussi un rôle dans ce résultat."

2012
06/01
Résultats de la consultation interne de Nissa Rebela pour l'élection présidentielle de 2012:
  • votants: nc
  • soutient à aucun candidat: 12%
  • alignement sur la position du Bloc Identitaire: 9%
  • soutien à Marine Le Pen: 79% - position de la direction
  • soutien à Frédéric Nihous: 0%

En contrepartie de ce soutien, Philippe Vardon (président de Nissa Rebela) espère - en vain - une investiture du FN aux législatives dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes et une liste commune à Nice aux municipales de 2014.

2011
11/09
Retrait de la candidature d'Arnaud Gouillon à l'élection présidentielle de 2012.
2010
30/11
Déclaration de candidature à l'élection présidentielle de 2012 d'Arnaud Gouillon (membre du bureau exécutif du Bloc Identitaire).
2009
17-18/10
Convention identitaire à Orange. Les Jeunesses Identitaires laissent place à un réseau informel, Une Autre Jeunesse (UAJ).
2009
14/10
Déclaration au JO Associations du nouveau titre Bloc Identitaire - Mouvement Sociale Européen (BI). Nouvel objet: "être une formation politique qui concourt à l'expression du suffrage dans le cadre des institutions de la République; défendre les identités locales, régionales et nationales des différents peuples d'Europe et particulièrement du peuple français et rassembler des citoyens français et européens attachés à la défense et à la promotion de leurs identités historiques, culturelles et de civilisation."
2009
11/05
Alsace d'Abord (ADA) devient un mouvement associé; Jacques Cordonnier intègre le bureau exécutif.
2009
26/03
Nouvelle direction du Bloc Identitaire; bureau exécutif[9]:
  • Fabrice Robert, président
  • Philippe Milliau, chargé de la formation
  • Jorgi Roumegas (Richard Roudier), chargé des grands événements
  • Guillaume Lotti, chargé de la jeunesse
  • Dominique Lescure, chargé de la coordination interne
  • Erick Cavaglia, chargé du développement
  • Hélène Richard, chargé de la prospective
  • Laurent Gouteron, conseiller juridique
  • Bruno Vendoire-Larebière (par ailleurs rédacteur en chef de Minute), chargé de la communication (et directeur de la publication de Novopress[10]) - démissionnera en juin 2011
2009
01/02
À Lyon, les Jeunesses Identitaires deviennent Rebeyne! (Damien Rieu, Arnaud Delrieux).
2008
05/12
À Paris, les Jeunesses Identitaires deviennent le Projet-Apache (Frédéric Robillard).
2008
09-16/03
Élections municipales de 2008: à Nice, la liste conduite par Philippe Vardon (Nissa Rebela) obtient 3,03% des suffrages exprimés[11].
2007
10-11/11
Convention identitaire à Beaune.
2007
12/09
Nouvelle direction des Jeunesses Identitaires:
  • Philippe Vardon, président d'honneur
  • Pierre Graillard, président
  • Arnaud Borella-Gouillon, porte-parole[12]
  • autres membres: Franck Lancier, Gaëtan Jarry, Adrien Heber (trésorier et secrétaire)[13], Jean David Cattin[14]
2007
21/06
Membre fondateur de la Fédération Identitaire (FI), dont les trois coordonnateurs sont Jacques Cordonnier (Alsace d'Abord), Christian Chaton (Alsace d'Abord) et Fabrice Robert (Bloc Identitaire).
2005
18/10
Lancement de l'association Solidarité Kosovo (SK). Président: Arnaud Borella-Gouillon.
2005
29/05
Création de Nissa Rebela.
2004
12/12
Création du site Internet Novopress. Fondateur: Fabrice Robert.
2004
12/12
IIe Assises identitaires à Lyon. Intervenants:
  • Fabrice Robert
  • Guillaume Luyt
  • Philippe Vardon
  • Jean-Baptiste Santamaria
  • Commission "action locale et implantation municipale":
    • Guillaume Luyt, animateur
    • Agnès Evano (L'Esprit Public de Jacques Bompard)
    • Jean-Baptiste Santamaria
    • Bertrand Chevallier (Alsace d'Abord de Robert Spieler)
  • Commission "action sociale et solidarité européenne":
    • Philippe Vardon, animateur
    • Odile Bonnivard (association Solidarité des Français)
    • Paul Lebeau (Association des Victimes de la Violence, de la Discrimination et de la Spoliation)
    • Jean-Baptiste Haget (fondateur et animateur d'une maison de quartier "autonome")
  • Commission "action culturelle, terroirs et traditions":
    • Jorgi Roumegas (Richard Roudier), animateur
    • Virginie Anquetil
    • Nicolas Day
    • Olivier Roudier
  • Commission "médias, multimédia et lobbying":
    • Fabrice Robert, animateur
    • Jean-Charles Van Zee (AlterMedia)
    • Christophe Leroux
    • Gaëtan Jarry
    • Marie Durey
    • Laurent Gouteron
  • Claudine Dupont-Tingaud (ex-FN, ex-MNR), présidente d'honneur du banquet en faveur du Comité d'Entraide aux Prisonniers Européens (CEPE)[15]
2004
27/09
Création de l'association d'entraide Solidarité des Français (SDF), qui distribuera des "soupes identitaires" (avec du porc). Présidente: Odile Bonnivard. L'équivalent niçois (Soulidarietà) sera créé le 21/10/2005.
2004
16/07
Création de l'Association des Victimes de la Violence, de la Discrimination et de la Spoliation (AVVDS). Président: Paul Lebeau. Secrétaire général: Philibert Lepy.
2004
23/05
Nouvelle direction du Bloc Identitaire (BI); comité directeur:
  • Fabrice Robert, président
  • Philippe Vardon, vice-président
  • Guillaume Luyt, vice-président
  • Jean-Baptiste Santamaria, secrétaire national
2004
30/04
Ouverture à Nice de la première "maison de l'identité", La Maioun (6, rue Ribotti)[16]. D'autres seront ouvertes à Guerlesquin dans le Finistère (Ti-Breizh, 25/04/2009), Lyon (La Traboule, octobre 2010 puis association déclarée le 24/06/2011), Bordeaux (L'Échoppe, 28/01/2012), Rouen (L'Yggdrasil, octobre 2013), Paris (Larricadem, 04/04/2014), Lille (La Citadelle, 24/09/2016) etc.[17]
2003
07/04
Déclaration à la préfecture des Alpes-Maritimes du Bloc Identitaire (BI). Objet: "concourir à l'expression démocratique en rassemblant les citoyens français et européens attachés à la défense et à la promotion de leurs identités historiques, sa durée est illimitée."
2003
05-06/04
Ire Assises identitaires à Mâcon. Création du Bloc Identitaire (BI); bureau national:
  • Fabrice Robert (ex-MNR, ex-Unité Radicale; membre du groupe de rock identitaire français Fraction Hexagone puis Fraction), président
  • Guillaume Luyt (ex-MNR, ex-Unité Radicale), vice-président, délégué à l'organisation, représentant l'association Les Identitaires
  • Philippe Vardon (ex-MNR, ex-Unité Radicale; membre du groupe de rock identitaire français Fraction), vice-Président, délégué à la propagande, représentant l'association Jeunesses Identitaires
  • Jean-Baptiste Santamaria (ex-MNR, ex-Unité Radicale), secrétaire national et délégué à la formation
  • Arnaud Menu-Naudin (ex-MNR, ex-Terre et Peuple), secrétaire administratif
  • Marie-Céline Bruneaut dite Marie Bérénice (ex-MNR)[18], déléguée à l'action sociale
  • Christophe Praturlon, délégué à l'action rurale
  • Yvan Walgenwitz-Lajeanne (ex-MNR)[19], délégué à l'action culturelle
2002
05/12
Déclaration à la préfecture des Alpes-Maritimes des Jeunesses Identitaires (JI). Objet: "défense de l'identité française et européenne à travers tout type de manifestations telles que l’organisation de conférences, de défilés ou de randonnées, la diffusion et l'édition de livres, brochures, revues ou disques; les jeunesses identitaires entendent ainsi participer au sein de la jeunesse française à la préservation et à l'enracinement de l'héritage culturel européen".
2002
03/12
Déclaration à la préfecture de la Côte-d'Or de Les Identitaires (ID). Objet: "rassembler les citoyens français et européens attachés à la défense de leurs traditions culturelles".
2002
18/09
Lancement officiel des Jeunesses Identitaires (JI); porte-parole: Philippe Vardon (ex-MNR, ex-Unité Radicale; membre du groupe de rock identitaire français Fraction).
2002
11/11
Post-scriptum du dernier éditorial ("Le monde bouge, le système bouge, les élites bougent... bougeons-nous!") du site dissolution-ur.com:

"Dès ce samedi 16 novembre, les identitaires vont bouger puisqu'ils vont quitter ce site de transition pour prendre possession de leur nouveau site, baptisé tout simplement les-identitaires.com. À samedi!"

Annonce sur le site dissolution-ur.com:

"Avertissement!

Dissolution-ur.com ferme ses portes pour laisser la place au site qui annonce le renouveau de la mouvance identitaire: Les-identitaires.com.

Dissolution-ur.com reste en ligne afin de permettre aux internautes de consulter les documents publiés pendant plusieurs semaines, suite à la scandaleuse répression dont ont été victimes les militants identitaires, au cours de l'été 2002. Simple site de transition, Dissolution-ur.com constitue également un témoignage marquant de la formidable capacité de résistance des cadres de la mouvance identitaire.

Désormais, pour suivre l'actualité des Identitaires, une seule adresse: Les-identitaires.com"

2002
01/09
Enregistrement du nom de domaine les-identitaires.com.
2002
08/08
La justice ordonne la fermeture du site Internet d'Unité Radicale. Éditorial de Fabrice Robert:

"Le combat continue!

Le mouvement Unité Radicale a donc été dissous.

(...)

UR étant dissous, il ne nous semble pas utile de continuer à gérer le site unite-radicale.com. En revanche, il est hors de question de courber l'échine devant les Gaubert [Patrick Gaubert: président de la LICRA, ndlr], Knobel [Marc Knobel: chercheur au centre Simon-Wiesenthal, vice-président de la LICRA et rapporteur Internet à la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme, ndlr] et autres petits kapos de la pensée unique.

www.unite-radicale.com va disparaître pour laisser immédiatement la place à www.dissolution-ur.com, un site qui sera chargé d'assurer la transition. En attendant le lancement d'une nouvelle organisation.

Le combat continue. Et nous invitons, dès aujourd'hui, toutes les bonnes volontés à participer à la construction d'une nouvelle force politique, tournée vers l’avenir, identitaire, sociale et européenne."

2002
06/08
Décret de dissolution d'Unité Radicale (UR).
2002
22/07
"Lettre ouverte à Maxime Brunerie" cosignée par Guillaume Luyt et Fabrice Robert:

"Merci Maxime !

8 jours après ton acte absurde, et malgré le tonnerre médiatique qui s'est abattu sur nous au péril de notre équilibre familial et professionnel, nous te devons en effet, Maxime, des remerciements.

Comme tu le sais, depuis que nous sommes parvenus aux commandes d'UR, fin avril, nous avons entrepris de réformer en profondeur le fonctionnement de notre mouvement, afin de lui donner les moyens de son développement.

- Nous avons instauré un filtre à l'adhésion via un double parrainage, destiné à décourager les mythomanes et les provocateurs.

- Nous avons tourné la page de l'islamophilie judéophobe pour imposer la ligne "Ni kippa, ni keffieh": tout en demeurant solidaires des souffrances palestiniennes, nous affirmons que notre combat ne doit être inféodé qu'aux seuls intérêts européens.

- Nous avons rompu avec l'alignement systématique sur les déclarations de Bruno Mégret pour en finir avec le rôle de supplétifs auquel les partis électoralistes avaient pris l'habitude de nous cantonner.

Tout ça en moins de trois mois, c'était déjà pas mal. Mais c'était insuffisant. Il nous restait encore, comme nous l'écrivions fin mai à, avant tout, commencer par "accomplir notre propre révolution culturelle". Comment, en effet, prétendre incarner la troisième voie révolutionnaire, sans être capable, auparavant, de procéder à l'indispensable réforme intellectuelle et morale de notre famille de combat?

Aujourd'hui, grâce à ton coup de folie, Maxime, nous avons l'occasion historique de faire, une bonne fois pour toutes, le ménage dans nos rangs et d'en écarter tous les mythomanes nostalgiques et autres agents provocateurs qui s'y infiltraient régulièrement. Ayant affronté, à visage découvert, les conséquences hystériques de ton acte insensé, nous avons en plus la légitimité pour en finir avec tous ces imbéciles.

Alors ce ménage, Maxime, apprends que nous sommes résolus à le mener à bien avec le concours de tous ceux qui, depuis 8 jours, nous ont témoigné leur soutien. Pour nous, le défi est clair: rompre définitivement avec les combats perdus du XXème siècle et nous engager résolument dans ceux, décisifs, du XXIe siècle.

Nous l'écrivions déjà fin mai: "Parce que nous avons rendez-vous avec l'histoire, nous nous devons d'être exemplaires."

Tant pis pour ceux qui ne le comprennent pas, ils n'ont pas leur place à nos côtés."

2002
14/07
Tentative d'assassinat contre Jacques Chirac, président de la République, par Maxime Brunerie, sympathisant d'Unité Radicale et du MNR, dont il avait été candidat aux élections municipales de mars 2001 et mandataire financier d'un candidat aux élections législatives de juin 2002.
2002
01/05
À 9h, Unité Radicale participe au défilé du 1er Mai du FN, à Paris. À 14h30, Unité Radicale organise son propre rassemblement devant la statue de Jeanne d'Arc, place des Pyramides. Compte-rendu:

"Disciplinés et réactifs, nous étions plus de 400, accompagnés de nos camarades belges de Nation et italiens de Forza Nuova, à avoir défilé au sein du cortège FN, ce mercredi 1er mai.

En dépit des craintes frontistes, aucun incident n'a été signalé, en dehors de l'interdiction faite à l'un des nôtres de déployer un drapeau... occitan!

Le secret de cette réussite?

- Tout d'abord la discrétion vestimentaire de la majorité des nôtres qui ont appliqué à la lettre les consignes données.[20]

- Ensuite, la solidarité bienveillante de nombreux DPS et sympathisants FNJ, choqués par l'outrance verbale de Jean-Michel Dubois, le responsable FN aux manifs, envers leurs camarades radicaux.

- Enfin, la réactivité des cadres d'UR, emmenés par Fabrice Robert, qui n'ont jamais perdu de vue que l'objectif que nous nous étions fixé était politique et non folklorique ou provocateur."

2002
26/04
Rencontre entre Unité Radicale et Bruno Gollnisch. "Si le cortège ne nous est pas fermé, le FN ne souhaite pas voir d'autres organisations constituées défiler avec lui", rend compte le comité exécutif d'Unité Radicale.
2002
21/04
Démission de Christian Bouchet (qui fondera le Réseau Radical), suivie ultérieurement de celle de Sébastien Legentil. Nouvelle direction assurée par deux porte-parole:
  • Fabrice Robert
  • Guillaume Luyt
2002
00/03
Démissions d'Eddy Marsan (cf. L'Alternative Nationale).
2002
23-24/02
Congrès du MNR à Nice[21]: Christian Bouchet et Fabrice Robert ont été élus au conseil national lors des conventions départementales organisées d’octobre à décembre 2001.
2002
23/02
Bureau politique (composé du comité exécutif et des délégués régionaux) à Nice. Institution d'un bureau exécutif:
  • Christian Bouchet, secrétaire général
  • Sébastien Legentil (délégué régional Berry-Val de Loire), secrétaire général adjoint
  • Fabrice Robert (directeur de Jeune Résistance et secrétaire national à la jeunesse), porte-parole à la jeunesse et à l'action culturelle
  • Guillaume Luyt (secrétaire national aux manifestations,), porte-parole à la coordination des forces nationales
2002
01/02
Rencontre entre Unité Radicale et Bruno Mégret.
2001
18/11
Conseil national à Bourges.
2001
22/04
Bureau politique (composé du comité exécutif et des délégués régionaux) à Lunel (Hérault). Nouveau comité exécutif:
  • Christian Bouchet, secrétaire général
  • Fabrice Robert
  • Frédéric Larsen (pseudonyme d'André-Yves Beck)
  • Guillaume Luyt* (Comités Agir pour la France, porte-parole de la La CoordiNation)
  • Jorgi Roumégas (pseudonyme de Richard Roudier)*
  • Eddy Marsan (L'Alternative Nationale)*
  • nouveaux membres
2001
15/01
Lettre ouverte adressée à Jean-Marie Le Pen et Bruno Mégret par 335 membres ou sympathisants du FN, du MNR, d'Unité Radicale et d'L'Alternative Nationale:

"Monsieur le président,

Les signataires de cette lettre appartiennent à différents mouvements politiques. Cependant, ils sont tous de bons et de vieux militants nationalistes. Pendant des années, comme bien d'autres, ils ont donné et parfois sacrifié, souvent au sein du FN, parfois à sa marge, mais toujours en première ligne pour le service de la cause. Ils ont beaucoup accepté et beaucoup espéré. Ils ont aussi beaucoup souffert. La scission dramatique de 1998 les a frappés au coeur. Aujourd'hui, deux années ont passé et il n'y a plus guère sans doute que dans les états-majors que l'on espère encore. Et quoi d'ailleurs? Ici, on spécule sur l'âge du capitaine, là, on parie sur la lassitude des amis d'hier. Pourtant de nouvelles élections sont là. Des élections difficiles. Si l'heure de la réconciliation et donc de la reconstruction n'a pas encore sonné, est-il trop tôt pour une minute de raison? Les signataires de cette lettre veulent croire en celle-ci. Empêcher un MNR de prendre une mairie ou un canton en lui opposant un FN ou bien l'inverse serait chose folle et criminelle. Partout où un candidat nationaliste est crédité d'une chance de victoire, il ne doit pas y avoir de candidat de division et donc d'échec. Partout où cela est possible, l'entente à la base doit être tolérée si ce n'est encouragée. Cet accord qui ne viendra pas d'en haut mais résultera des nécessités de la base ne doit pas être empêché par les Directions. Les signataires de ce courrier le disent clairement le chef qui condamnerait de tels accords militants endosserait la responsabilité morale de nombreuses défaites.

Veuillez recevoir, Monsieur le président, nos meilleures salutations nationalistes,"

2000
03/12
Conseil national à Montélimar (Drôme). Invités: Eddy Marsan et Guillaume Luyt.
2000
23/09
Création de la structure unitaire La CoordiNation:
1999
11/11
Premier conseil national. Résolution adoptée:
  • Sur la stratégie: Le CN d'UR du 11 novembre 1999, mandate ses dirigeants afin de développer la stratégie suivante tant dans les organes de presse de l'organisation, que dans son matériel de propagande et que dans ses contacts avec les autres structures.
    • 1. Accent sur un combat dirigé vers les classes populaires, et plus particulièrement vers les jeunes de celles-ci, et axé autour de l'opposition à l'immigration et à toute forme d'intégration.
    • 2. Refus de toute reconstitution groupusculaire.
    • 3. Travail pour la constitution d'un pôle de radicalité au sein du mouvement national en proposant systématiquement une unité d'action - tant à la base qu'au sommet - aux organisations nationalistes indépendantes subsistantes, intégrées au sein du MNR ou aux radicaux de "l'autre rive".
    • 4. Action d'un mouvement de jeunesse autonome axé sur l'activisme militant mais prenant en compte l'existence du Front de la Jeunesse et en étant la force la plus active.
    • 5. Action de nos militants plus âgés et/ou plus intégrés dans le monde du travail, préférentiellement au MNR avec comme but d'y créer un pôle de radicalité avec ses éléments populistes et völkisch, d'y occuper des places et d'être présents aux élections.
    • 6. Insistance sur un combat culturel enraciné dans le peuple par opposition au combat culturel de type colloques universitaro-mondain.
  • Sur nos rapports avec le MNR et le FN.
    • Le CN d'UR du 11 novembre 1999, confirme le soutien accordé aux partisans de Bruno Mégret dès décembre 1998. Ce soutien est a posteriori justifié par l'évolution d'une partie de la direction du FN sur l'immigration.
    • Le CN d'UR du 11 novembre 1999 estime que renvoyer le FN et le MNR revient à pratiquer une fausse symétrie et à refuser de pouvoir peser sur l'histoire et le devenir du mouvement national.
    • Concernant le FN, UR condamne son "retour aux sources" sur l'immigration et toutes les thèses que ce parti peut développer actuellement sur l'intégration, "les Français de toutes les couleurs", "trois couleurs un seul drapeau", etc. UR reconnaît cependant l'existence de "radicaux de l'autre rive" avec lesquels un travail à la base est souhaitable.
    • Concernant le MNR, UR réaffirme l'autonomie de ses organisations étudiante et juvénile, tout en réaffirmant leur participation au Front de la Jeunesse. UR conseille à ses membres d'adhérer et/ou de militer pour le MNR et de veiller à y constituer à la base des "pôles de radicalité".
    • Le soutien accordé au MNR est conditionnel et lié à des positions claires sur l'immigration, la défense des classes populaires et les alliances avec les partis de la droite du système.
1998
??/06
Création d'Unité Radicale:



Élections législatives

Source: travail personnel Laurent de Boissieu
Scrutin Circonscription Étiquette Candidat Suppléant Voix  % exprimés
Partielle 2008 (18-25/05) Alpes-Maritimes, 5e[24] Nissa Rebela Pierre-Antoine Plaquevent Philippe Vardon 1 396 04,61
Législatives 2007 Paris, 10e Bloc Identitaire Odile Bonnivard Joël Prieur 86 00,20
Alpes-Maritimes, 1re Nissa Rebela Philippe Vardon Dominique Lescure 773 02,29
Alpes-Maritimes, 2e Nissa Rebela Benoît Lœuillet Krystel Chevallier 938 02,66
Alpes-Maritimes, 3e Nissa Rebela Myriam Marchand Monique Verrando 963 02,50
Alpes-Maritimes, 5e Nissa Rebela Pierre-Antoine Plaquevent Sophie Vardon 1195 02,20


Élections cantonales

Source: travail personnel Laurent de Boissieu
Scrutin Canton Étiquette Candidat Suppléant Voix  % exprimés
Partielle 2012 (09-16/09) Alpes-Maritimes, Levens Nissa Rebela Benoît Vardon Aulde Maisonneuve 129 02,46
Cantonales 2011[25] Bas-Rhin, Illkirch-Graffenstaden Alsace d'Abord Karl Goschescheck Clémentine Brun 576 04,27
Bas-Rhin, Strasbourg-6 Alsace d'Abord Jacques Cordonnier Marie Heili 367 06,40
Nièvre, Nevers-Nord[26] Bloc Identitaire Damien Baudry Valérie Devaux 139 04,29
Nièvre, Saint-Saulge Bloc Identitaire Stéphane Somazzi Marie-Hélène De Almeida 16 01,09
Finistère, Fouesnant[26] Jeune Bretagne Yann Vallerie Olivia Couïc 405 04,01
Finistère, Rosporden[26] Jeune Bretagne Mickaël Prima Agnès Belbeoc'h 662 15,52
Gard, Nîmes-3 Ligue du Midi Erick Cavaglia Maryvonne Villard 99 01,80
Gard, Sumène Ligue du Midi Richard Roudier Florence Vosgiens 76 06,07
Hérault, Lunel Ligue du Midi Patrick Marcou Nadège Brunel 96 00,68
Hérault, Mauguio Ligue du Midi José Tur Nelly Guille 142 01,22
Hérault, Montpellier-9 Ligue du Midi Olivier Roudier Marie-José Metzger 79 01,98
Alpes-Maritimes, Grasse-Nord Bloc Identitaire Alain-Christian Fragny Marie-Josée Fastrez 113 01,94
Alpes-Maritimes, Grasse-Sud Bloc Identitaire Guillaume Delefosse Jacotte Naudeix 186 02,19
Alpes-Maritimes, Guillaumes[26] Nissa Rebela Myriam Marchand Gilles Acchiardi 231 12,93
Alpes-Maritimes, L'Escarène Nissa Rebela Jessica Jannuzzi Nicolas Le Fiblec 131 03,45
Alpes-Maritimes, Lantosque Nissa Rebela Étienne Mougenot Leslie Vyncke 25 01,52
Alpes-Maritimes, Levens Nissa Rebela Benoît Vardon Johanna Bro 391 05,34
Alpes-Maritimes, Nice-3 Nissa Rebela Philippe Vardon Yvette Bertaut 394 04,44
Alpes-Maritimes, Nice-5 Nissa Rebela Benoît Lœuillet Céciline Guiraud 223 03,30
Alpes-Maritimes, Nice-7 Nissa Rebela Dominique Lescure Sophie Vardon 181 03,24
Alpes-Maritimes, Nice-8 Nissa Rebela Éric de Linares Charlotte Lacoma 129 02,71
Alpes-Maritimes, Nice-10 Nissa Rebela Roxanne Georges Jean-Yves Casalonga 275 03,84
Alpes-Maritimes, Nice-11 Nissa Rebela Marie-Édith Cattet Anthony De Rozario 336 04,51
Alpes-Maritimes, Nice-12 Nissa Rebela Aulde Maisonneuve Florent Bottos 173 03,50
Alpes-Maritimes, Puget-Théniers Nissa Rebela Jérôme Guichard Amanda Fantini 25 01,41
Alpes-Maritimes, Saint-Martin-Vésubie Nissa Rebela Guillaume Jannuzzi Patricia Delgado 21 01,61
Alpes-Maritimes, Villars-sur-Var Nissa Rebela Thibault Martin Mélina Collas 29 01,53
Partielle 2009 (06-13/09) Alpes-Maritimes, Nice-6[27] Nissa Rebela Benoît Lœuillet Marie-Édith Cattet 273 07,68
Partielle 2009 (03-10/05) Alpes-Maritimes, Nice-12 Nissa Rebela Aulde Maisonneuve Benoît Vardon 174 04,90
Partielle 2008 (07/12) Alpes-Maritimes, Saint-Martin-Vésubie Nissa Rebela Pierre-Antoine Plaquevent Marie-Édith Cattet 25 02,20
Cantonales 2008 Alpes-Maritimes, Nice-1 Nissa Rebela Dominique Lescure Aulde Maisonneuve 150 02,22
Alpes-Maritimes, Nice-2 Nissa Rebela Philippe Vardon Sophie Vardon 283 04,22
Alpes-Maritimes, Nice-6 Nissa Rebela Benoît Loeillet Marie-Édith Cattet 467 05,09
Alpes-Maritimes, Nice-13 Nissa Rebela Myriam Marchand Gabriel Pardi 404 04,23
Partielle 2007 (10/06) Alpes-Maritimes, Nice-11 Nissa Rebela Damien Derey 420 04,00
Partielle 2005 (12-19/06) Alpes-Maritimes, Nice-7 Nissa Rebela Damien Derey 85 01,90



Publications


  1. La dernière manifestation publique de Nissa Rebela est l'"Oumage a Segurana" le 07/09/2014.
  2. Fille de l'ancien secrétaire départemental du FN Gérard de Gubernatis.
  3. Damien Rieu deviendra en outre l'animateur (ou l'un des animateurs) du compte Twitter de Marion Maréchal - Le Pen.
  4. Liste "Immigration, Islamisation, Insécurité, Impôts: Basta! La seule opposition": Philippe Vardon, Aulde Maisonneuve, Benoît Lœuillet, Anita Raic (ex-FN), Éric de Linares, Odile Tixier de Gubernatis, Thierry Venem (ex-FN) ...Jean-Yves Casalonga (69e et dernière place). Le collectif "Les Indignés du FN niçois" est représenté par Anita Raic (4e place), Didier Asin (15e place), Laurence Cappoen (16e place) et son président Gérard César (19e place).
  5. Député suppléant de Marion Maréchal - Le Pen, il ralliera finalement le FN le 20/10/2014.
  6. Nommé secrétaire départemental d'Ille-et-Vilaine le 02/09/2013.
  7. Il le restera jsuqu'au 18/06/2014.
  8. Président: Victor Aubert; vice-président: Julien Langella.
  9. Sont également nommés des coordinateurs régionaux: Auvergne (Claude Jaffrès, ex-MPF), Aquitaine (Christophe Pacotte), Bretagne-Pays de Loire (Philippe Milliau), Normandie (Hélène Richard), Flandre-Artois-Hainaut (Virgile Dernoncourt), Languedoc (Erick Cavaglia), Provence-Pays niçois (Philippe Vardon).
  10. Il sera remplacé par Anne Durante puis Fabrice Robert (avec Arnaud Menu-Naudin puis 03/02/2015 Norbert Valadier comme secrétaire de rédaction).
  11. Liste "Nice, Identité, Sécurité, Solidarité, Action (NISSA)": Philippe Vardon, Marie-Édith Cattet (ex-FN), Dominique Lescure, Myriam Marchand, Benoît Lœuillet, Aulde Maisonneuve (ex-FN), Fabrice Robert ...Jean-Yves Casalonga (69e et dernière place).
  12. Entré au bureau directeur des Jeunesses Identitaires (JI) les 14-19/08/2006.
  13. Entré au bureau directeur des Jeunesses Identitaires (JI) les 14-19/08/2006.
  14. Nouveau membre.
  15. Ex-Comité d'Entraide aux Prisonniers Politiques Européens (CEPPE), animé par Richard Roudier.
  16. Puis (18/06/2010) Lou Bastioun (9, rue Ribotti).
  17. À Mouron-sur-Yonne (Nièvre), un projet indépendant donnera naissance à La Desouchière (06-07/12/2008) puis La Maison des Elfes (association Des Racines et des ELFES: Européens, Libres, Fiers, Enracinés et Solidaires, 21/01/2009). Fondateurs: Olivier Bonnet (Roark), Françoise, Jonathan, Vincent, Aronnax, Frédéric, Sylvain. Un fonds de dotation sera ensuite créé le 04/06/2015.
  18. Marie-Céline Bruneaut ralliera ensuite le FN.
  19. Yvan Lajeanne ralliera ensuite Terre et Peuple de Pierre Vial.
  20. "Consignes 1er mai: 1) Tenue clean, pas besoin de servir de cible aux DPS comme aux bolches. 2) Drapeaux régionaux recommandés. Les celtos N&B; sont les bienvenus pour les prises de parole de l'après-midi. 3) Un sifflet dans la poche, pour l'ambiance. 4) Un bandana et des lunettes de natation par exemple, pour lutter contre la pollution:) 5) Révisez les paroles des Lansquenets!"
  21. Philippe Vardon y est interrogé au journal télévisé de France 2: "Bruno Mégret, et à travers lui le MNR et le MNJ, sont les seuls mouvements à défendre réellement l'identité française et européenne, que ce soit d'un point de vue ethnique ou culturel."
  22. Daniel Milan n'est pas mentionné parmi les signataires ultérieurs du manifeste unitaire, mais son nom apparaît parmi les collaborateurs du numéro 3 de Résistance! (mars 1998).
  23. Source de l'appartenance de David Causanilla au PNFE: Stephen Roth Institute for the Study of Contemporary Anti-Semitism and Racism (Université de Tel Aviv), Anti-Semitism Worldwide 1997/8, 1998.
  24. FN: 1 464 voix et 4,83% des suffrages exprimés.
  25. Les Identitaires soutiennent par ailleurs:
  26. 26,0, 26,1, 26,2 et 26,3 Absence de candidat FN.
  27. FN: 278 voix et 7,82% des suffrages exprimés.


Tous droits réservés Laurent de Boissieu pour France-politique.fr