chronologie établie par Laurent de Boissieu, journaliste politique, exclusivement pour France-politique.fr
 

2008
14-15 juin
2008
le PT s'élargit et devient le Parti Ouvrier Indépendant (POI); secrétaires nationaux : Daniel Gluckstein (ancien secrétaire national du PT), Claude Jenet (syndicaliste FO), Jean Markun (syndicaliste CGT), Gérard Schivardi (conseiller général de l'Aude et maire de Mailhac)
2007
24-25 novembre
2007
adoption par une convention ouvrière et socialiste d'un Manifeste pour un parti ouvrier indépendant
3 juin
2007
première réunion d'un comité provisoire pour un parti ouvrier (Daniel Gluckstein, Gérard Schivardi)
6 mai
2007
second tour de l'élection présidentielle de 2007 :

00,34% Gérard Schivardi (soutenu mais non membre du PT)

Tous droits réservés France-politique.fr

 

2006
2005
2004
2003
2002
21 avril
2002
premier tour de l'élection présidentielle de 2002 :

00,47% Daniel Gluckstein

Tous droits réservés France-politique.fr

 

2001
2000
1999
1998
1997
1er février
1997
création du Comité National pour l'Abrogation du Traité de Maastricht, réunissant le PT et des "orthodoxes" du PCF (Rémy Auchédé, Jean-Jacques Karman)
1996
1995
1994
12 juin
1994
élections européennes de 1994 :

00,43% "Liste pour l'Europe des travailleurs et de la démocratie soutenue par le PT" conduite par Daniel Gluckstein

aucun élu

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1993
1992
mai
1992
le PCI devient le Courant Communiste Internationaliste du PT
1991
10-11 novembre
1991
le Mouvement pour un Parti des Travailleurs (MPPT) devient le Parti des Travailleurs (PT) sur la base d'une charte en quatre points :

- reconnaissance de la lutte des classes

- laïcité de l'école et de l'État

- indépendance réciproque des partis et des syndicats

- abrogation des institutions antidémocratiques de la Ve République

1990
1989
18 juin
1989
élections européennes de 1989 :

00,60% "Liste pour l'Europe des travailleurs et de la démocratie soutenue par le MPPT" conduite par Marc Gauquelin

aucun élu

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1988
24 avril
1988
premier tour de l'élection présidentielle de 1988 :

00,38% Pierre Boussel

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1987
1986
avril
1986
scission de 400 militants qui fondent Convergences Socialistes. le 29 septembre 1986 Convergences Socialistes rejoint le Parti Socialiste (PS). le contrôle du syndicat étudiant Unef-ID passe du PCI au PS

Les dissidents les plus connus sont :
- Jean-Christophe Cambadélis (président de l'Unef-US puis de l'Unef-ID entre 1978 et 1984)
- Marc Rozenblatt (président de l'Unef-ID entre 1984 et 1986)
- Philippe Darriulat (président de l'Unef-ID entre 1986 et 1988)
- Philippe Campinchi (président de l'Unef-ID entre 1991 et 1994)

1985
30 novembre
1er décembre
1985
le PCI s'élargit et devient le Mouvement pour un Parti des Travailleurs (MPPT)
1984
17 juin
1984
élections européennes de 1984 :

00,90% liste "Pour un parti des travailleurs" conduite par Marc Gauquelin

aucun élu

Tous droits réservés France-politique.fr

 

13 mai
1984
dissidence du "Comité pour le redressement politique et organisationnel du PCI" (Stéphane Just). hostiles à l'élargissement du PCI, le comité publie à partir de juillet 1984 Combattre pour le socialisme et deviendra en janvier 1987 le "Comité pour la construction du Parti Ouvrier Révolutionnaire, pour la reconstruction de la IVème Internationale" puis en novembre 1991 le "Comité pour la construction du Parti Ouvrier Révolutionnaire, la construction de l’Internationale Ouvrière Révolutionnaire"

le comité, qui attirera plusieurs scissions du PCI, éclatera après le décès de Stéphane Just le 12/08/1997

1983
1982
1981
décembre
1981
devient le Parti Communiste Internationaliste (PCI)
1980
octobre
1980
devient l'OCI Unifiée (OCI-U) après le ralliement de la Ligue Communiste Internationaliste (LCI, Daniel Gluckstein) pro-Nahuel Moreno, dissidente de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR)
1979
1978
1977
1976
1975
1974
1973
1972
1971
février-mars
1971
éclatement de l'UNEF :

- Unef-Unité Syndicale contrôlée par l'Alliance des Jeunes pour le Socialisme (AJS/OCI)

- Unef-Renouveau contrôlée par l'Union des étudiants Communistes (UEC/PCF)

1970
4 juillet
1970
annulation par le Conseil d'état du décret de dissolution

redevient l'OCI

1969
1968
12 juin
1968
dissolution de l'OCI et de la Fédération des étudiants Révolutionnaires (FER)

l'OCI devient l'Organisation Trotskyste

la Fédération des étudiants Révolutionnaires (FER) devient l'Alliance des Jeunes pour le Socialisme (AJS) et l'Alliance des étudiants pour le Socialisme (AES)

avril
1968
le CLER devient la Fédération des étudiants Révolutionnaires (FER)
1967
1966
1965
1964
1963
1962
1961
1961 création par l'OCI du Comité de Liaison des étudiants Révolutionnaires (CLER)
1960
1959
1958
1957
1956
1955
mars
1955
exclusion d'une minorité (Marcel Favre-Bleibtreu, Michel Lequenne) favorable à un rapprochement avec André Marty (exclu du Parti Communiste Français PCF) au sein de Comités de redressement communiste. les exclus formeront le Groupe Bolchévique-Léniniste puis rallieront le Parti Socialiste Unifié (PSU)
1954
1953
23 novembre
1953
Regroupé au sein du Comité International de la Quatrième Internationale (CI).
1952
13-14 juillet
1952
Création de l'Organisation Communiste Internationaliste (OCI) par les dissidents "lambertistes" (Pierre Boussel "Lambert") du Parti Communiste Internationaliste (PCI): Pierre Boussel "Lambert", Marcel Gibelin, Marcel Favre-Bleibtreu, Michel Lequenne, Michèle Mestre.

 

 

 

présidentielles
législatives
sénatoriales
référendums
européennes
régionales
cantonales
municipales

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

22/02/12