chronologie établie par Laurent de Boissieu, journaliste politique, exclusivement pour France-politique.fr
 

2002
17 novembre
2002
s'autodissout et participe à la création de l'Union pour un mouvement populaire (UMP)
21 septembre 2002 convention nationale extraordinaire. vote sur la disparition de DL dans l'Union pour la Majorité Présidentielle (UMP) :

15 770 oui (84,33%)
02 930 non

9-16 juin 2002 élections législatives. participe à l'Union pour la Majorité Présidentielle (UMP)
15 mai 2002 François d'Aubert (député DL, président d'Économie et Liberté : ECOLIB) lance une "Force Libérale au sein de l'UMP"
6 mai 2002 Jean-Pierre Raffarin (DL) nommé Premier ministre par Jacques Chirac, réélu président de la République le 5 mai
24 avril 2002 39 députés DL sur 43 signent un texte favorable à la structure chiraquienne créée la veille, l'Union pour la Majorité Présidentielle (UMP)

Les 4 non signataires sont Alain Madelin, François d'Aubert, François Goulard et le souverainiste Joël Sarlot

21 avril 2002 premier tour de l'élection présidentielle :

03,91% Alain Madelin

Tous droits réservés France-politique.fr

 

27 février 2002 33 députés DL sur 43 signent un appel à voter pour Jacques Chirac : Jean-François Mattei, Sylvia Bassot, Roland Blum, Dominique Bussereau, Pascal Clément, Georges Colombier, Bernard Deflesselles, Franck Dhersin, Laurent Dominati, Dominique Dord, Nicolas Forissier, Gilbert Gantier, Claude Gatignol, Claude Goasguen, Pierre Hellier, Michel Herbillon, Denis Jacquat, Aimé Kergueris, Marc Laffineur, Jean-Claude Lenoir, Pierre Lequiller, Michel Meylan, Alain Moyne-Bressand, Yves Nicolin, Paul Patriarche (apparenté), Bernard Perrut, Jean Proriol, Marcelle Ramonet, Jean Rigaud, Jean Roatta, Jean-Pierre Soisson (apparenté), Guy Teissier, Gérard Voisin
2001
19 décembre 2001 installation du "staff de campagne" d'Alain Madelin : Alain Bayrou (président DL du conseil général des Hautes-Alpes), Charles Millon (ancien ministre, président de La Droite Libérale-Chrétienne : DLC), Paul Dubrule (sénateur RPR de Seine-et-Marne), Nicole Ameline (député DL), Edwige Antier (conseiller DL de Paris), François d'Aubert (député DL, maire de Laval), Philippe Austruy (DL, vice-président de Génération Libérale, président de l'Association de soutien à Alain Madelin), Max-Henri Boulois, Pierre Cardo (député DL, maire de Chanteloup-les-Vignes), Christine Chauvet (DL, ancien ministre), Xavier Chinaud (délégué général de DL), Bernard Courtois (coordinateur de la campagne d'Alain Madelin), Marie-Hélène Descamps (DL), Jacques Garello (économiste, président de Génération Libérale et de l'Association pour la Liberté Économique et le Progrès social : ALEPS), Delphine Gayrard (directrice de cabinet d'Alain Madelin), Martine Gidon (responsable du service de presse d'Alain Madelin), François Goulard (député DL, maire de Vannes), Françoise Grossetête (parlementaire européen DL, adjoint au maire de Saint-Étienne), Françoise Hostalier (DL, ancien ministre), Philippe Houillon (député DL, maire de Pontoise), Thierry Jean-Pierre (parlementaire européen DL, porte-parole d'Alain Madelin), Rachid Kaci (adjoint DL au maire de Sannois, président de Democratia), René Le Goff (conseiller DL de Paris, vice-président de Génération Libérale), Claude Malhuret (maire DL de Vichy, ancien ministre), Sophie de Menthon (DL, présidente d'Entreprises de Taille Humaine Indépendantes et de Croissance : ETHIC), Hervé Novelli (parlementaire européen DL, directeur de campagne d'Alain Madelin), Yannick Paternotte (maire DL de Sannois, vice-président du conseil général du Val-d'Oise), Bernard Plasait (sénateur DL de Paris), José Rossi (député DL), Yves Roucaute (universitaire), Tokia Saïfi (parlementaire européen DL), Patrick Trémège (conseiller DL de Paris, président des comités de soutien à Alain Madelin), Christiane de Livonnière (directrice de cabinet de Charles Millon), Amaury Nardonne (délégué national de DLC, conseiller municipal de Lyon), Nicole Peycelon (délégué générale de DLC), Denis Broliquier (maire "milloniste" du 2e arrondissement de Lyon), Jean Gugliotta (membre du conseil politique de DLC)
4 novembre 2001 Charles Millon, ancien ministre, président de La Droite Libérale-Chrétienne (DLC), apporte son soutien à Alain Madelin
2000
22 novembre 2000 candidature d'Alain Madelin à l'élection présidentielle de 2002
3 octobre 2000 élection à la présidence du groupe Démocratie Libérale et Indépendant (DLI) de l'Assemblée nationale :

1er tour :

- 18 voix : Jean-François Mattei (soutenu par Jean-Claude Gaudin et Dominique Bussereau, qui avait retiré sa candidature la veille)

- 15 voix : Dominique Dord ("refondateur")

- 10 voix François d'Aubert (proche d'Alain Madelin)

- 01 bulletins nul

2nd tour :

- 28 voix : Jean-François Mattei

- 16 voix : Dominique Dord

Partisan du "processus de Matignon" en Corse, José Rossi avait démission le 19 septembre après son échec au premier tour de l'élection municipale partielle d'Ajaccio

1999
9 novembre 1999 Alain Madelin célèbre le 10e anniversaire de la chute du mur de Berlin à La Mutualité
9 octobre 1999 Alain Madelin, seul candidat, est réélu à la présidence de DL (98,32%)
13 juin 1999 élections européennes. Liste RPR-DL conduite par Nicolas Sarkozy (RPR) et Alain Madelin (DL)
1998
2 décembre
1998
déclaration d'un nouveau nom au Journal Officiel : Démocratie Libérale et Républicain Indépendant et Parti Républicain
8 août 1998 Jacques Blanc quitte le groupe UDF et rejoint le groupe DLI. Le 8 avril 1998 l'UDF avait exclu ses trois présidents de région élus en mars avec les voix du Front National (FN, extrême droite) : Jacques Blanc (Languedoc-Roussillon), Charles Baur (Picardie), Charles Millon (Rhône-Alpes). Charles Millon et Jean-Pierre Soisson (apparenté UDF) sont exclus du groupe UDF le 4 septembre. Jean-Pierre Soisson s'apparentera au groupe DL le 3 novembre 1999

Pour s'opposer à cette adhésion, Jean-Pierre Raffarin (sénateur de la Vienne), Dominique Bussereau (député), Denis Jacquat (député) et Jean-François Mattei (député) forment le 15 août un éphémère Courant Libéral et Réformateur (CLR) au sein de DL

25 mai 1998 30 députés quittent le groupe de l'Union pour la Démocratie Française (UDF) et forment le groupe Démocratie Libérale et Indépendant (DLI) : Nicole Ameline, François d'Aubert, Sylvia Bassot, Dominique Bussereau, Pierre Cardo, Antoine Carré, Pascal Clément, Georges Colombier, Francis Delattre, Laurent Dominati, Charles Ehrmann, Claude Gatignol, François Goulard, Philippe Houillon, Aimé Kerguéris, Marc Laffineur, Jean-Claude Lenoir, Pierre Lequiller, Alain Madelin, Michel Meylan, Alain Moyne-Bressand, Paul Patriarche (apparenté), Bernard Perrut, Jean Rigaud, Jean Roatta, José Rossi, Joël Sarlot, Guy Teissier, Philippe Vasseur, Gérard Voisin

Changements ultérieurs :
- 27 mai : adhésions de Dominique Dord, Renaud Dutreil, Nicolas Forissier, Pierre Hellier, Michel Herbillon, Denis Jacquat et Jean-François Mattei
- 29 mai : adhésions de Gilbert Gantier et Claude Goasguen
- 3 juin : adhésions de Roland Blum et Yves Nicolin
- 10 juin : adhésion de Jean Proriol
- 27 novembre 1998 : Renaud Dutreil retourne au groupe UDF
- 15 novembre 2000 : Francis Delattre retourne au groupe UDF

16 mai 1998 DL quitte l'Union pour la Démocratie Française (UDF) 17 DL favorables au maintien dans l'UDF créent le 17 août un Pôle Républicain, Indépendant et Libéral (PRIL-UDF) : Alain Lamassoure (ancien ministre), Gilles de Robien (député), Renaud Donnedieu de Vabres (député), Claude Gaillard (député), Arthur Paecht (député), Ladislas Poniatowski (député), Rudy Salles (député), François Sauvadet (député), Jean-Pierre Fourcade (sénateur des Hauts-de-Seine), Bernard Lehideux (parlementaire européen), André Soulier (parlementaire européen), Dominique Cattet (conseil régional du Nord-Pas-de-Calais), Marc Censi (conseiller régional de Midi-Pyrénées), Bruno Joncour (conseiller régional de Bretagne), Claude Nougein (conseiller régional du Limousin), Patrick Mignola (conseiller général de Savoie), Françoise Huppe (déléguée départementale de l'UDF du Tarn). S'y ajoutent François Léotard (député) et Gérard Longuet, qui ne figurent pas parmi les fondateurs
14 mai 1998 création éphémère avec le RPR (Philippe Séguin) et l'UDF (François Léotard) de l'Alliance
1997
8 juillet
1997
déclaration du nouveau nom au Journal Officiel : Démocratie Libérale, Républicains Indépendants et Républicains
26 juin 1997 Assemblée des présidents du Part Populaire pour la Démocratie Française (PPDF), qui décide de ne pas rallier DL
24 juin 1997 Convention nationale statutaire et extraordinaire du Parti Républicain (PR-UDF), qui se transforme en Démocratie Libérale (DL-UDF) et s'élargit :
- Idées Action*
- ex-"adhérents directs" (AD) de l'UDF : Charles Millon, Marc Laffineur, Jean-Claude Lenoir, Michel Meylan, Jean Rigaud
- ex-Parti Populaire pour la Démocratie Française (PPDF-UDF) : Jean-Pierre Raffarin, Dominique Bussereau, Claude Gatignol, Pierre Lequillier, Jean-François Mattei, Jean Proriol
- ex-Force Démocrate (FD-UDF) : Claude Goasguen

élection à la présidence de DL :
- 59,92% Alain Madelin
- 37,28% Gilles de Robien
- 02,80% Philippe Mathot

* le club Idées Action sera continué à travers Génération Libérale. fondateurs : Jacques Garello (président), Philippe Austruy, Yvon Jacob et René Le Goff (vice-présidents), Jean Gimenez (secrétaire), Gilbert Stellardo (trésorier), Florin Aftalion, Élie Aboud, Gérard Bramoullé, Françoise Dru, Jacques Crapet, Guy Guienne, Bertrand Lemennicier, Henri Lepage, Pascal Salin et Alain Stahl (administrateurs)

1996
1995
1994
1994/1995 création par Alain Madelin du club Idées Action. parlementaires membres d'Idées Action : Jean-Claude Abrioux, Pierre Albertini, Didier Béguin, André Berthol, Marie-Thérèse Boisseau, Louis Boyer, Philippe Briand, Dominique Bussereau, Bernard Carayon, Pierre Cardo, Jean-Claude Carle, Michel Cartaud, Christine Chauvet, Charles-Henri de Cosse-Brissac, Jean-Yves Cozan, Serge Didier, Jacques Dominati, Laurent Dominati, Éric Duboc, Nicolas Forisser, Jean-Paul Émin, Nicolas Forissier, Jean-Michel Fourgous, Bernard de Froment, Gilbert Gantier, René Garrec, Claude Gatignol, Alain Griotteray, Jean-Jacques Guillet, Gérard Hamel, François d'Harcourt, Thierry Jean-Pierre, Yvon Jacob, Antoine Joly, Marc Laffineur, Alain Lambert, Philippe Langenieux-Vilard, Harry Lapp, Philippe Legras, Jean-Claude Lenoir, Bernard Leroy, Maurice Ligot, François Loos, Claude Malhuret, Thierry Mariani, Georges Mesmin, Michel Meylan, Aymeri de Montesquiou, Alain Moyne-Bressand, Renaud Muselier, Hervé Novelli, Roland Nungesser, Michel Pelchat, Bernard Plasait, Marc Reymann, Yves Rousset-Rouard, Jean Seitlinger, Frantz Taittinger, Guy Teissier, Patrick Trémège

 

 

 

 

présidentielles
législatives
sénatoriales
référendums
européennes
régionales
cantonales
municipales

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

18/01/12