Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL) : Différence entre versions

De France Politique
 
(35 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Parti politique F1
 
{{Parti politique F1
 
| logo=  
 
| logo=  
| dates= 2016-...
+
| dates= 1965-1976
 
| date_n=  
 
| date_n=  
 
| nom= Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL)
 
| nom= Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL)
Ligne 26 : Ligne 26 :
 
!scope=col {{Chronologie parti}} {{Cellule date}}|Date
 
!scope=col {{Chronologie parti}} {{Cellule date}}|Date
 
!scope=col {{Chronologie parti}}|Évènement
 
!scope=col {{Chronologie parti}}|Évènement
 +
|-
 +
|valign="top" align="right"|'''1977'''<br>13-20/03
 +
|valign="top" align="left" |Élections municipales à Lyon: victoire des listes Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL) et réélection de Francisque Collomb. Soutiens:
 +
* [[Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL)]]: 28 candidats
 +
* [[Parti Radical (PRAD)]]: 4 candidats
 +
* [[Centre des Démocrates Sociaux (CDS)]]: 7 candidats
 +
* [[Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP)]]: 3 candidats
 +
* ex-[[Mouvement National Progrès et Liberté (MNPL)]]: 5 candidats
 +
* [[Rassemblement pour la République (RPR)]]: 9 candidats
 +
* [[Fédération Nationale des Républicains Indépendants (FNRI)]]: 5 candidats
 +
|-
 +
|valign="top" align="right"|'''1976'''<br>27/11
 +
|valign="top" align="left" |Décès de Louis Pradel. Francisque Collomb est élu maire de Lyon le 5 décembre 1976.
 +
|-
 +
|valign="top" align="right"|'''1971'''<br>14-21/03
 +
|valign="top" align="left" |Élections municipales à Lyon: victoire des listes Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL) et réélection de Louis Pradel. Soutiens:
 +
* [[Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL)]]: 27 candidats
 +
* ex-[[Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO)|SFIO]]: 5 candidats
 +
* [[Parti Radical (PRAD)]]: 4 candidats
 +
* [[Centre Démocrate (CD)]]: 4 candidats
 +
* [[Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP)]]: 4 candidats
 +
* [[Mouvement National Progrès et Liberté (MNPL)]]: 5 candidats
 +
* [[Union des Démocrates pour la Ve République (UDR)]]: 9 candidats
 +
* [[Fédération Nationale des Républicains Indépendants (FNRI)]]: 2 candidats
 +
* [[Centre Démocratie et Progrès (CDP)]]: 1 candidat
 +
|-
 +
|valign="top" align="right"|'''1969'''<br>01-15/06
 +
|valign="top" align="left" |[https://www.france-politique.fr/election-presidentielle-1969.htm Présidentielle 1969]: création dans le Rhône d'un "comité d'union des républicains" favorable à la candidature d'Alain Poher à la présidence de la République:
 +
* Louis Pradel, maire et président de la communauté urbaine de Lyon
 +
* Léon Chambaretaud, sénateur du Rhône (NI)
 +
* Francisque Collomb, sénateur du Rhône (NI)
 +
* Claudius Delorme, sénateur du Rhône (Centre Républicain d'Action Rurale et Sociale)
 +
* Auguste Pinton, sénateur du Rhône (Gauche démocratique)
 +
* Joseph Voyant, sénateur du Rhône (Union Centriste des Démocrates de Progrès)
 +
|-
 +
|valign="top" align="right"|'''1965'''<br>05/12
 +
|valign="top" align="left" |[https://www.france-politique.fr/election-presidentielle-1965.htm Présidentielle 1965]: Louis Pradel soutient la candidature de Pierre Marcilhacy.
 +
|-
 +
|valign="top" align="right"|'''1965'''<br>14-21/03
 +
|valign="top" align="left" |Élections municipales à Lyon: victoire des listes Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL) et réélection de Louis Pradel.  Soutiens:
 +
* sans étiquette: 20 candidats (dont 2 représentants des rapatriés)
 +
* [[Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO)|SFIO]]: 4 candidats
 +
* [[Union Démocratique et Socialiste de la Résistance (UDSR)]]: 3 candidats (chef de file: Jean Fauconnet, réélu quatrième adjoint)
 +
* [[Parti Radical (PRAD)]]: 10 candidats (chef de file: Armand Tapernoux, réélu premier adjoint)
 +
* [[Mouvement Républicain Populaire (MRP)]]: 3 candidats (cheffe de file: Philomène Magnin, élue cinqiuème adjointe)
 +
* [[Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP)]]: 13 candidats (chef de file: Félix Rollet, réélu deuxième adjoint)
 +
* ex-[[Union pour la Nouvelle République (UNR)]] pro-Jacques Soustelle: 8 candidats (chef de file: Charles Béraudier, réélu troisième adjoint)
 +
|-
 +
|valign="top" align="right"|'''1959'''<br>29/04
 +
|valign="top" align="left"|Création d'un Comité d'union et de défense des intérêts de la ville de Lyon. Président: Louis Pradel.
 
|-
 
|-
 
|valign="top" align="right"|'''1959'''<br>08-15/03
 
|valign="top" align="right"|'''1959'''<br>08-15/03
|valign="top" align="left" |Élections municipales à Lyon
+
|valign="top" align="left" |Élections municipales à Lyon: victoire des listes "d'union et de défense des intérêts de la ville de Lyon" et réélection de Louis Pradel. Soutiens nationaux:
 +
* sans étiquette
 +
* [[Centre Républicain (CR)]]
 +
* [[Mouvement Républicain Populaire (MRP)]]
 
|-
 
|-
 
|valign="top" align="right"|'''1959'''<br>08/02
 
|valign="top" align="right"|'''1959'''<br>08/02
|valign="top" align="left" |Rupture entre Louis Pradel, maire de Lyon, et la fédération du Rhône du [[Parti Radical (PRAD)]], partisane d'une liste avec la [[Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO)|SFIO]].
+
|valign="top" align="left"|Rupture entre Louis Pradel, maire de Lyon, et la fédération du Rhône du [[Parti Radical (PRAD)|Parti Radical]], favorable à une liste avec la [[Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO)|SFIO]].
 +
|-
 +
|valign="top" align="right"|'''1957'''<br>15/04
 +
|valign="top" align="left"|Louis Pradel élu maire de Lyon après le décès d'Édouard Herriot ([[Parti Radical (PRAD)|Parti Radical]]).
 
|-
 
|-
 
|}
 
|}

Version actuelle en date du 11 janvier 2020 à 16:55

Période 1965-1976
Nom Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL)
Positionnement
Idéologie
Coalition électorale
Affiliation internationale
Affiliation européenne
Parlement européen
Site Internet


Chronologie

Date Évènement
1977
13-20/03
Élections municipales à Lyon: victoire des listes Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL) et réélection de Francisque Collomb. Soutiens:
1976
27/11
Décès de Louis Pradel. Francisque Collomb est élu maire de Lyon le 5 décembre 1976.
1971
14-21/03
Élections municipales à Lyon: victoire des listes Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL) et réélection de Louis Pradel. Soutiens:
1969
01-15/06
Présidentielle 1969: création dans le Rhône d'un "comité d'union des républicains" favorable à la candidature d'Alain Poher à la présidence de la République:
  • Louis Pradel, maire et président de la communauté urbaine de Lyon
  • Léon Chambaretaud, sénateur du Rhône (NI)
  • Francisque Collomb, sénateur du Rhône (NI)
  • Claudius Delorme, sénateur du Rhône (Centre Républicain d'Action Rurale et Sociale)
  • Auguste Pinton, sénateur du Rhône (Gauche démocratique)
  • Joseph Voyant, sénateur du Rhône (Union Centriste des Démocrates de Progrès)
1965
05/12
Présidentielle 1965: Louis Pradel soutient la candidature de Pierre Marcilhacy.
1965
14-21/03
Élections municipales à Lyon: victoire des listes Pour la Réalisation Active des Espérances Lyonnaises (PRADEL) et réélection de Louis Pradel. Soutiens:
1959
29/04
Création d'un Comité d'union et de défense des intérêts de la ville de Lyon. Président: Louis Pradel.
1959
08-15/03
Élections municipales à Lyon: victoire des listes "d'union et de défense des intérêts de la ville de Lyon" et réélection de Louis Pradel. Soutiens nationaux:
1959
08/02
Rupture entre Louis Pradel, maire de Lyon, et la fédération du Rhône du Parti Radical, favorable à une liste avec la SFIO.
1957
15/04
Louis Pradel élu maire de Lyon après le décès d'Édouard Herriot (Parti Radical).


Tous droits réservés Laurent de Boissieu pour France-politique.fr