Tahoeraa Huiraatira (TAHOERAA) : Différence entre versions

De France Politique
 
Ligne 91 : Ligne 91 :
 
** 12 voix Édouard Fritch ([[Tahoeraa Huiraatira (TAHOERAA)|Tahoeraa]])
 
** 12 voix Édouard Fritch ([[Tahoeraa Huiraatira (TAHOERAA)|Tahoeraa]])
 
*** 9 [[Union pour le Développement, la Stabilité et la Paix (UDSP)|UDSP]]-[[Tahoeraa Huiraatira (TAHOERAA)|Tahoeraa]]
 
*** 9 [[Union pour le Développement, la Stabilité et la Paix (UDSP)|UDSP]]-[[Tahoeraa Huiraatira (TAHOERAA)|Tahoeraa]]
*** 2 [[Te Mana o te Mau Motu]] dissidents: Michel Yip (ex-[[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]]) et Justine Teura (ex-[[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]])
+
*** 3 [[To Tatou Aia (TTA)|To Tatou Aia]] dissident:
*** 1 [[To Tatou Aia (TTA)|To Tatou Aia]] dissident: Heifara Izal ([[Aia Api]])
+
**** Heifara Izal ([[Aia Api]])
 +
**** Michel Yip (ex-[[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]], ex-[[Te Mana o te Mau Motu]])
 +
**** Justine Teura (ex-[[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]], ex-[[Te Mana o te Mau Motu]])
 
* Deuxième tour:
 
* Deuxième tour:
 
** 37 voix pour Oscar Temaru ([[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]]-[[Tavini Huiraatira no te Ao Maohi (TAVINI)|Tavini]]), '''élu'''
 
** 37 voix pour Oscar Temaru ([[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]]-[[Tavini Huiraatira no te Ao Maohi (TAVINI)|Tavini]]), '''élu'''
Ligne 98 : Ligne 100 :
 
*** 6 [[Ia Ora Te Fenua]]
 
*** 6 [[Ia Ora Te Fenua]]
 
*** 9 [[Union pour le Développement, la Stabilité et la Paix (UDSP)|UDSP]]-[[Tahoeraa Huiraatira (TAHOERAA)|Tahoeraa]]
 
*** 9 [[Union pour le Développement, la Stabilité et la Paix (UDSP)|UDSP]]-[[Tahoeraa Huiraatira (TAHOERAA)|Tahoeraa]]
*** 2 [[Te Mana o te Mau Motu]] dissidents:
+
*** 3 [[To Tatou Aia (TTA)|To Tatou Aia]] dissident:
**** Michel Yip (ex-[[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]])
+
**** Justine Teura (ex-[[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]])
+
*** 1 [[To Tatou Aia (TTA)|To Tatou Aia]] dissident:
+
 
**** Heifara Izal ([[Aia Api]])
 
**** Heifara Izal ([[Aia Api]])
 +
**** Michel Yip (ex-[[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]], ex-[[Te Mana o te Mau Motu]])
 +
**** Justine Teura (ex-[[Union pour la Démocratie (UPLD)|UPLD]], ex-[[Te Mana o te Mau Motu]])
 
*** 1 non-inscrite (ex-[[To Tatou Aia (TTA)|To Tatou Aia]]):
 
*** 1 non-inscrite (ex-[[To Tatou Aia (TTA)|To Tatou Aia]]):
 
**** Sandra Manutahi Lévy-Agami ([[Te Mana Toa]])
 
**** Sandra Manutahi Lévy-Agami ([[Te Mana Toa]])

Version actuelle en date du 10 octobre 2021 à 08:44

Période 1962-...
Nom 1977
1972
1968
1962
Tahoeraa Huiraatira (TAHOERAA)
Union Tahitienne - Tahoeraa Maohi (UT-UDR)
Union Tahitienne - UDR (UT-UDR)
Union Tahitienne - UNR (UT-UNR)
Rassemblement Populaire
Positionnement Droite
Idéologie unitarisme français puis autonomisme polynésien
Coalition électorale 2008-2010 Union pour le Développement, la Stabilité et la Paix (UDSP)
Affiliation internationale
Affiliation européenne
Parlement européen
Site Internet http://www.tahoeraahuiraatira.pf


Chronologie

Date Évènement
2017
06/06
Démissions:
  • Marcel Tuihani Jr (président de l'Assemblée de la Polynésie française), président délégué remplacé par Teura Iriti - il fondera le parti Te Ora Api no Porinetia (TOA)
  • Marcel dit Mate Tuihani Sr, trésorier remplacé par Alice Tinorua-Rijkaart
2017
21/03
Le "grand conseil" décide de soutenir Marine Le Pen à l'élection présidentielle de 2017.
2016
20-27/11
Primaire de la droite: soutient Nicolas Sarkozy au premier tour puis Alain Juppé au second.
2016
14/10
Le "grand conseil" décide de soutenir Nicolas Sarkozy pour la primaire de la droite.
2015
28/11
Congrès. Le parti soutient Alain Juppé pour la primaire de la droite.
2014
16/09
Gaston Flosse est déchu de son mandat de sénateur.
2014
23/07
La condamnation de Gaston Flosse devient définitive après le rejet de son pourvoi en cassation.
2013
07/02
La cour d'appel de Papeete condamne Gaston Flosse à une peine de quatre ans d'emprisonnement avec sursis et prononce, à titre complémentaire, l'interdiction des droits civiques, civils et de famille pour une durée de trois ans (affaire d'emplois fictifs).
2012
10-17/06
Élections législatives de 2012, trois élus:
2011
01/04
Motion de censure contre la gouvernement Tong Sang et élection du président de la Polynésie française:
2009
24/11
Motion de censure contre le gouvernement Temaru et élection du président de la Polynésie française:
2009
24/11
Démission de Bruno Sandras, secrétaire général et député, qui fonde le parti Ia Hau Noa
2009
11/02
Élection du président de la Polynésie française:
2009
07/02
Démission du gouvernement Tong Sang après les défections de Sandra Manutahi Lévy-Agami[2] et du Rassemblement pour la Polynésie française (RAUTAHI)[3].
2008
21/09
Gaston Flosse est réélu sénateur.
2008
15/04
Élection du président de la Polynésie française:
2008
15/04
Le gouvernement Flosse est renversé par une motion de censure (29 voix):
2008
26/02
Le Tahoeraa[4] et l'UPLD forment un groupe commun au sein de l'Assemblée de la Polynésie française: l'Union pour le Développement, la Stabilité et la Paix (UDSP).
2008
23/02
Élection du président de la Polynésie française:
2008
06/02
Démission de Michel Buillard, député
2008
27/01-10/02
10 élus aux élections territoriales: Gaston Flosse, Édouard Fritch, Chantal Galenon, Teura Iriti, Armelle Merceron, Teva Rohfritsch, Lana Tetuanui, Monique Richeton, Frédéric Riveta, René Kohumoetini
2007
01/10
Gaston Tong Sang fonde le parti O Porinetia To Tatou Aia dissident
2007
13/09
Élection du président de la Polynésie française:
  • Premier tour:
    • 26 voix pour Oscar Temaru (UPLD-Tavini)
    • 13 voix pour Gaston Tong Sang (ex-Tahoeraa), soutenu par le groupe Polynésiens Ensemble
    • 18 voix Édouard Fritch (Tahoeraa)
  • Deuxième tour (le groupe Polynésiens Ensemble ne participe pas au scrutin):
    • 27 voix pour Oscar Temaru (UPLD-Tavini), élu
    • 17 voix pour Édouard Fritch (Tahoeraa)
2007
31/08
Le gouvernement Tong Sang est renversé par une motion de censure (35 voix):
2007
25-26/07
Rupture entre Gaston Tong Sang et le Tahoeraa (Gaston Flosse, Édouard Fritch):
  • Démissionnent du gouvernement:
    • Armelle Merceron
    • Frédéric Riveta
    • Teva Rohfritsch
    • Madeleine Brémond
  • Restent au gouvernement:
    • Tearii Alpha
    • Luc Faatau
2007
17/06
élections législatives:
  • 1re circonscription: Michel Buillard réélu député (UMP)
  • 2e circonscription: Bruno Sandras élu député (UMP) - la députée sortante Béatrice Vernaudon-Coppenrath (Tiatau) avait été éliminée au premier tour
2006
26/12
Élection du président de la Polynésie française:
2006
13/12
Motion de censure majoritaire (29 voix sur 57) contre le gouvernement Temaru:
2005
09
Démission de Clarenntz dit Kalin Vernaudon, qui adhère au Aia Api.
2005
18/07
Béatrice Vernaudon-Coppenrath exclue du groupe de l'Assemblée de la Polynésie française.
2005
14/07
Démission de Jean-Christophe Bouissou, qui fonde le Rassemblement pour la Polynésie française (RAUTAHI) dissident.
2005
03/03
Élection du président de la Polynésie française:
2005
18/02
Motion de censure majoritaire (30 voix sur 57) contre le gouvernement Flosse:
2005
13/02
Élection territoriales partielle en Polynésie française: circonscription des Îles du Vent.
2004
10/12
La députée Béatrice Vernaudon-Coppenrath se met en congé du parti
2004
22/10
Élection du président de la Polynésie française:
  • 29 voix pour Gaston Flosse (Tahoeraa):
    • 26 Tahoeraa, dont 3 "prêtés" au groupe Te Ara
    • 3 Te Ara:
      • Noa Tetuanui, ex-Tavini
      • Jean-Alain Frébault, ex-Tahoeraa rallié à la majorité Temaru
      • Temauri Foster, ex-Tahoeraa rallié à la majorité Temaru
2004
08-09/10
Motion de censure majoritaire (29 voix sur 57) contre le gouvernement Temaru (Tavini):
  • 26 Tahoeraa, dont 3 "prêtés" au groupe Te Ara
  • 3 Te Ara:
    • Noa Tetuanui, ex-Tavini
    • Jean-Alain Frébault, ex-Tahoeraa rallié à la majorité Temaru
    • Temauri Foster, ex-Tahoeraa rallié à la majorité Temaru
2004
14-30/06
Élection du président de la Polynésie française:

Ralliement ultérieur à la majorité:

  • 1 Tahoeraa dissident: Temauri Foster (maire de Hao, Tuamotu­-Est)
2004
23/05
28 élus aux élections territoriales
2002
09/06
élections législatives:
  • 1re circonscription: Michel Buillard réélu député (UMP) au premier tour
  • 2e circonscription: Béatrice Vernaudon-Coppenrath élue députée (UMP) au premier tour face au député sortant Émile Vernaudon (Aia Api)
2002
17/04
Démission de Nicola Bouteau, qui créera le parti No Oe e Te Nunaa (NOETN).
2001
06/05
27 élus aux élections territoriales
1998
27/09
Gaston Flosse est élu sénateur.
1997
17/05
élections législatives:
  • 1ere circonscription: Michel Buillard élu député (RPR) au premier tour - le député sortant Jean Juventin (Here Aia) ne se représentait pas
  • 2e circonscription: Gaston Flosse ne se représente pas
1996
12/05
21 élus aux élections territoriales
1995
06/04
Nouvelle majorité:

Nouvelle opposition:

1993
14/03
2e circonscription: Gaston Flosse élu député (RPR) au premier tour, notamment face au député sortant Émile Vernaudon (Aia Api)
1991
17/03
18 élus aux élections territoriales
1988
26/06
Édouard Fritch et Gaston Flosse battus aux élections législatives par Alexandre Léontieff (Te Tiarama, 1ere circonscription) et Émile Vernaudon (Aia Api, 2e circonscriptio)
1988
23/01
Alexandre Léontieff et Georges Kelly fondent le Te Tiarama dissident
1986
20/03
Gaston Flosse secrétaire d’État chargé chargé des problèmes du Pacifique sud (gouvernement Chirac, jusqu'au 10/05/1988) - il est remplacé à l'Assemblée nationale par Édouard Fritch
1986
16/03
Gaston Flosse et Alexandre Léontieff élus députés (RPR)
1986
16/03
22 élus aux élections territoriales
1984
24/07
Gaston Flosse parlementaire européen (liste UDF-RPR)
1982
29/08
élection de Tutaha Salmon (ancien suppléant de Gaston Flosse) lors de la législative partielle
1982
29/08
Démission de Gaston Flosse de son mandat de député
1982
23/05
13 élus aux élections territoriales: Gaston Flosse, Riquet Marere, Tuianu Le Gayic, Jacky Teuira, Alexandre Léontieff, Pupure Maiarii, Jacques Teheiura, René Kohumoetini, Pierre Lehartel, André Roihau, Ioane dit Vane Temauri, Frédéric dit Tutaha Salmon, Charles Tetaria
1982
09/03
Décès accidentel de Rudy Bambridge
1981
14/06
Gaston Flosse réélu député (RPR) au premier tour
1978
12/03
Gaston Flosse élu député (RPR) dans la 2e circonscription
1977
29/05
10 élus aux élections territoriales: Gaston Flosse, Calixte Jouette, Riquet Marere, Tuianu Le Gayic, Jacky Teuira, Marcel Hart, Alexandre Léontieff, Pupure Maiarii, Jacques Teheiura, Franklin Brotherson
1977
06/05
Devient le Tahoeraa Huiraatira
1972
10/09
9 élus aux élections territoriales: Gaston Flosse, Tetuanui Ehu, Calixte Jouette, Riquet Marere, Nedo Salmon, Tuianu Le Gayic, Jacques dit Jacky Teuira, Joseph dit Coco Lehartel, Andre Teikitutoua (Union Marquisienne - UDR)
1972
04/03
Devient l'Union Tahitienne - Tahoeraa Maohi (UT-UDR)
1971
24/07
Comité directeur: Gaston Flosse, président; Rudy Bambridge, président d'honneur.
1968
18/10
Devient l'Union Tahitienne - UDR (UT-UDR)
1967
10/09
7 élus aux élections territoriales: Rudy Bambridge, Gaston Flosse, Tetuanui Ehu, Calixte Jouette, Riquet Marere, Nedo Salmon, Andre Teikitutoua (Union Marquisienne - UNR)
1962
14/10
8 élus aux élections territoriales: Rudy Bambridge, Gérald Coppenrath, Tetuanui Ehu, Calixte Jouette, Henri dit Riquet Marere, Nedo Salmon, William Grelet, Georges Leboucher
1962
23/09
Gérald Coppenrath battu par Alfred Poroi (UTD) aux élections sénatoriales
1962
07/07
Création de l'Union Tahitienne - UNR (UT-UNR) par des dissidents de Union Tahitienne Démocratique (UTD): Rudy Bambridge et Gérald Coppenrath


Tous droits réservés Laurent de Boissieu pour France-politique.fr
  1. En détention provisoire, Gaston Flosse (Tahoeraa) ne participe pas au vote.
  2. 08/12/2008.
  3. 22/01/2009.
  4. À l'exception d'Armelle Merceron, non-inscrite.