chronologie établie par Laurent de Boissieu, journaliste politique, exclusivement pour France-politique.fr
 

2012
10-17 juin
2012
élections législatives de 2012:
2011
2010
18-20 juin
2010
XXXVe congrès du PCF.

Vote sur la résolution finale:

  • 66,5% (356 voix) contre
  • 25,6% (137 voix) pour
  • 07,9% (42 voix) abstention


Vote sur la résolution alternative "Lançons le débat":

  • 75,9% (352 voix) pour
  • 18,1% (84 voix) contre
  • 06,0% (28 voix) abstentions


Vote sur l'élection du premier secrétaire:

Inscrits: 582 délégués
Votants: 511
Nuls: 96
Suffrages exprimés: 415

  • 96,9% (402 voix) Pierre Laurent
  • 19 voix Jacky Hénin (avait retiré sa candidature)


Vote sur l'élection du conseil national:

  • 80,72% pour
  • 19,28% nuls
2009
2008
14-15 décembre
2008
XXXIVe congrès du PCF.

Vote sur la base commune amendée :

  • 68,70% pour
  • 24,06% contre
  • 07,23% abstention


Élection du conseil national :

Inscrits : 873
Votants : 844
Blancs et Nuls : 26
Suffrages exprimés : 818

  • 67,73% (554 voix) liste conduite par Marie-George Buffet
  • 16,38% (134 voix) liste conduite Marie-Pierre Vieu (soutien des communistes unitaires)
  • 10,26% (84 voix) liste conduite par André Gerin ("orthodoxes")
  • 05,64% (46 voix) liste conduite par Nicolas Marchand ("conservateurs")
29-30 octobre
2008
XXXIVe congrès du PCF. vote préparatoire au congrès :

Inscrits : 78 779
Votants : 39 692  (50,38% des inscrits)
Blancs et Nuls : 3 659 (09,22% des votants)
Suffrages exprimés : 36 033 (90,78% des votants)

  • 60,91% (21 946 voix) "Vouloir un monde nouveau, le construire au quotidien" (Marie-George Buffet)
  • 24,03% (8 659) "Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps" (André Gerin, Caroline Andréani, Maire-Christine Burricand, Emmanuel Dang Tran, Jean-Jacques Karman)
  • 15,04% (5 419) "Renforcer le PCF, renouer avec le marxisme" (La Riposte)
21 septembre
2008
élections sénatoriales :
  • sortants : Robert Bret, Gérard Le Cam
  • ne se représentant pas : Robert Bret
  • réélu : Gérard Le Cam
  • élues : Isabelle Pasquet, Mireille Schurch
2007
22 avril
2007
premier tour de l'élection présidentielle de 2007 :

01,93% Marie-George Buffet

Tous droits réservés France-politique.fr

 

2006
4 janvier
2006
Marie-George Buffet se met en congé de la direction du parti pour la durée de la campagne présidentielle; elle est remplacée par un collectif de cinq personnes : Jean-Louis Lemoing, Patrice Cohen-Seat, Joële Greder, Brigitte Dionnet et Michel Laurent
20 décembre
2006
consultation des adhérents sur l'élection présidentielle de 2007 :

Inscrits : 92 894
Votants : 52 274 (56,27% des inscrits)
Blancs et Nuls :  1 058 (02,02% des votants)
Suffrages exprimés : 51 216 (97,98% des votants)

  • 18,91% (9 683 voix) : "Je choisi le retrait de la candidature de Marie-George Buffet et la recherche d'une autre candidature commune du rassemblement antilibéral à l’élection présidentielle"
  • 81,09% (41 533 voix) : "Je choisis la proposition du conseil national de la candidature commune de Marie-George Buffet, choix le plus partagé des collectifs locaux pour porter le rassemblement antilibéral à l'élection présidentielle"
10-11 novembre
2006
consultation des adhérents pour la candidature pour l'élection présidentielle de 2007 (décision de la conférence nationale des 21-22 octobre 2006) :

Inscrits : 92 894
Votants : 61 980 (66,72% des inscrits)
Blancs et Nuls :  1 837 (02,96% des votants)
Suffrages exprimés : 60 143 (97,04% des votants)

  • 96,44% (58 001 voix) : "Je me prononce pour que le Parti communiste français propose Marie-George Buffet comme candidate du rassemblement antilibéral de gauche à l’élection présidentielle, conformément à la décision adoptée par la Conférence nationale"
  • 02,69% (1 616 voix) : "Je me prononce pour que le Parti communiste français présente Maxime Gremetz à l’élection présidentielle"
  • 00,87% voix (526 voix) : "Je me prononce pour que le Parti communiste français présente Jean-Jacques Karman à l’élection présidentielle"
23-26 mars
2006
XXXIIIe congrès du PCF. élection du conseil national (254 membres) :

Inscrits : 912
Votants : 864 (94,74% des inscrits)
Blancs et Nuls :  39 (04,51% des votants)
Suffrages exprimés : 825 (95,49% des votants)

  • 91,27% (753 voix) liste conduite par Marie-George Buffet (242 élus)

  • 08,73% (72 voix) liste conduite par André Gerin (12 élus dont : 3 membres de la Gauche communiste du PCF : Jean Jacques Karman, Patricia Latour, Caroline Andreani; 5 signataires du texte "Remettons le PCF sur les rails de la lutte des classes" : Stéphane Auriol, Emmanuel Dang Tran, Fabienne Debeauvais, Claude Fainzang, Christiane Vinci)

03-04 février
2006
XXXIIIe congrès du PCF. vote préparatoire au congrès :

Inscrits : 99 227
Votants : 46 210 (46,57% des inscrits)
Blancs et Nuls : 1 393 (3,01% des votants)
Suffrages exprimés : 44 817 (96,99% des votants)

  • 63,38% (28 406 voix) pour la base commune de la direction
  • 11,44% (5 126 voix) : amendements de Nicolas Marchand et Yves Dimicoli (La visée communiste de notre temps : 828 voix; Pour une union populaire agissante et transformatrice : 1 216 voix; les deux textes : 2 453 voix)
  • 13,25% (5 938 voix) : Fier(e)s d'être communiste (Jean-Claude Danglot, André Gerin, Freddy Huck, Jean-Jacques Karman)
  • 08,22% (3 685 voix) : Remettons le PCF sur les rails de la lutte des classes (militants du XVe arrondissement de Paris)
  • 03,71% (1 662 voix) : Colère et Espoir (Maxime Gremetz)
2005
2004
13 juin
2004
élections européennes de 2004 :

le PCF obtient 2 élus : Jacky Henin (Nord-Ouest), Francis Wurtz (Île-de-France)

le Parti Communiste Réunionnais (PCR) obtient 1 élu : Paul Vergès (Outre-mer)

Tous droits réservés France-politique.fr

 

17-18 janvier
2004
la Fédération Nationale des Associations pour la Renaissance Communiste (FNARC, communistes orthodoxes) s'élargit et devient le Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) : président délégué : Jean-Pierre Hemmen ; secrétaire politique : Vincent Flament ; directeur politique d'Initiative Communiste : Georges Gastaud
2003
3-6 avril
2003
XXXIIe congrès du PCF. Marie-George Buffet réélue secrétaire nationale

élection de la direction :

  • 76,16% pour
  • 23,84% bulletins nuls et blancs

une partie de l'aile gauche du PCF présente une liste alternative pour la direction : Nicolas Marchand (N; secrétaire de la fédération du PCF du Val-de-Marne), Gisèle Cailloux (N; conseillère municipale de Suresnes, Hauts-de-Seine), Paul Huttl, Catherine Mills (N; universitaire), Maxime Gremetz (député), Évelyne Vaillaut, Jean-Marc Durand (N), Patricia Brenon (N), Sylvain Chicotte, Catherine Robineau, Frédéric Boccara (N), Marie-Simone Ivorra (N; APEI, conseillère municipale de Saint-Denis, Seine-Saint-Denis), Jean Chambon, Marie-Odile Teruel (conseillère municipale de Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle), Jean-Jacques Karman (G; maire-adjoint d'Aubervilliers, Seine-Saint-Denis), Vicky Bernardi, Marc Norguez (secrétaire général du Syndicat général du livre et de la communication écrite CGT), Colette Finet (première adjointe au maire de Longueau, Somme), Laurent Marchand, Adeline Roméro, Alain Morin (N; économiste), Patricia Latour-Combes (G; conseillère municipale d'Aubervilliers, Seine-Saint-Denis), Benoît Monier (N), Gislaine Hoarau Rodriguez, Francis Combes (G), Agnès Giordanna, Marc Cohen Solal, Hélène Estrella, Laurent Frajerman (UNEF), Fabienne Chabrelain, Jean-Claude Renaux (maire de Camon, Somme)

(N) : signataires de la motion Pour un congrès et un changement radical
(G) :signataire de la motion Pour un vrai parti communiste, révolutionnaire et démocratique - Appel de la Gauche Communiste

28 février
2003
vote préparatoire au congrès :

Inscrits : 133 767
Votants : 42 782 (31,98% des inscrits)
Blancs et Nuls : 1 647 (3,85% des votants)
Suffrages exprimés : 41 135 (96,15% des votants)

  • 55,02% (22 633 voix) pour la "base commune proposée par le conseil national" (Marie-George Buffet, Robert Hue; "refondateurs")
  • 23,60% (9 708 voix) pour le texte alternatif "reconstruire le PCF et réunifier les communistes sur des bases révolutionnaires" proposé par le Conseil départemental du Pas-de-Calais (Jean-Claude Danglot, avec le soutien de la Gauche Communiste et de la Fédération Nationale des Associations pour la Renaissance Communiste FNARC; "orthodoxes")
  • 21,38% (8 794 voix) pour le texte alternatif "proposé par un collectif de 200 adhérents" (Yves Dimicoli et Nicolas Marchand; "novateurs")

Tribunes publiées dans L'Humanité*:

- Pour un congrès extraordinaire de sortie de la mutation réformiste (18/06/2002), "orthodoxes" proches de la Fédération Nationale des Associations pour la Renaissance Communiste (FNARC) : Jean-Pierre Hemmen (président délégué de la FNARC), Henri Alleg (coprésident de la FNARC), Jacques Coignard (coprésident de la FNARC), Christiane Combes, Françoise Douchin, Nicolas Douchin, Frédérique Houseaux, Georges Gastaud (porte-parole de la FNARC), Georges Hage (coprésident de la FNARC; député), Jacques Lacaze, Jacques Leclercq, Léon Landini (coprésident de la FNARC), Henri Martin (ancien membre du comité central du PCF)

- Pour un vrai parti communiste, révolutionnaire et démocratique - Appel de la Gauche Communiste (21/06/2002), "orthodoxes" de la Gauche Communiste : Maria Amor, Xavier Amor, Caroline Andréani, Claude Andréani, Marie-Catherine Andréani, Angel Aranda, Marie-Simone Babel, Danièle Ballet, Jean-Pierre Ballet, Francis Combes, Émile Fabrol, Yannick Fabrol, Patrice Farfart, Maria Fretun, Guy Gagnepain, Christine Gaudry, Catherine Gauthier, Christiane Goldbaum, Robert Goldbaum, Jean-Albert Guidou, Olivier Imbert, Antoine Ingargiola, Pierrette Ingargiola, Jean-Jacques Karman, Marie Karman, Patricia Latour-Combes, Patrice Le Guerinais, Luc Loche, Gaston Malétras, Marcel Mendy, Charles Pentier, Elisabeth Pharo, Pierre Pignot, Jacques Poiret, Odette Poiret, Marc Ruer, Albert Savani, Fathi Tlili, Jean Wiard, Antoine Wohlcroth

- Pour un congrès et un changement radical (03/06/2002), "novateurs" : Joël Biard, Frédéric Boccara, Paul Boccara, Jean-François Bolzinger, Patricia Brenon, Gisèle Cailloux, Jean-Louis Cailloux, Christine Canale, Antoine Casanova, Liberto Civit, Lionel Chabert, Michel Dauba, Odette Denis, Bernard Devert, Yves Dimicoli, Maziar Dowlatabadi, Eric Dubourgnoux, Denis Durand, Jean-Marc Durand, Pierre Garzon, Jean-Luc Gibelin, Philippe Gitton, Joëlle Greder, Gilles Grosgeorges, Serge Guerrin, Marie-Simone Ivorra, Pierre Ivorra, Anne Lafaurie, Jacqueline Lazare, Jean-Michel Le Gac, Jean Magniadas, Henri Malberg, Nicolas Marchand, Jean-Marie Martin, Fabien Maury, Isabelle Mayer, Fréderic Mellier, Sandrine Michel, Catherine Mills, Benoit Monier, Alain Morin, Rosa Moussaoui, Joel Niess, Michel Rizzi, Luis Simon, Yvon Touil, Olivier Valentin, Francis Velain, Catherine Vieu-Charrier, Marcel Zaidner

- Appel à un congrès extraordinaire du PCF (27/05/2002), "orthodoxes" : Nicolas Bertrand, Patrice Carvalho (député), Guillaume Cyprien, Gérard Doriaht, Caroline Ducey, Paul Fourier, Jean-Robert Franco, Maxime Gremetz (député), Arnaud Guillois, George Hage (député), Katy Haorau, Freddy Huck (secrétaire général de la Fédération de l'agroalimentaire et forestière CGT), Mamadou Keita, Nicolas Joxe, Nadege Lechevrel, Sava Lolov, Franck Lorrain, Rachid Marwane, Pedram Memarzadeh, Benjamin Mercier, Arnaud Millard, Mora Raoul, Fiodor Rilov, Karine Parrot, Kostya Rilov, Karim Tiar, Charles Villechalane

- Fonder le Parti communiste du XXIe siècle (19/06/2002), "huistes" : Yves Adelin, Lucien Atencia, Philippe Barrière, Dominique Bègles, Roland Bernard, Jacques Bessières, Alain Blanchard, Pierre Blotin, Gilles Bontemps, Annette Boussinot, Jean-François Boyer, Didier Breuil, Gérald Briant, Henri Brusq, Jean-François Carlier, Michel Carmouze, Jacques Chabalier, Daniel Cirera, Michel Clerc, Denis Cohen, Jean-Pierre Cornevin, Philippe Daguerre, Edmond Dechery, Hervé Delorme, Karine Delpas, Philippe Denis, Jean-Claude Dougnac, François Duteil, Denis Duvot, Jean-Paul Escoffier, Jean-Louis Faure, Michel Fradet, Bernard Frederick, Michela Frigiolini, Paul Fromonteil, Jean-Louis Frostin, Olivier Gebuhrer, Daniel Gerbaud, Daniel Gilles, Dominique Grador, Michèle Grüner, Silvio Guingan, Patrick Hatzig, Frédéric Imbrecht, Roland Jacquet, José Just, Christian Jutel, André Lajoinie, Christian Langeois, Jean Lavielle, Jacques Le Digabel, Isabelle Lefebvre, Paul Lespagnol, Jean Lojkine, Jean-Paul Magnon, Maurice Marion, Denis Martin, Michel Maso, Pierre Mathieu, Jacqueline Maucourant, Jean-François Mémain, Serge Morin, Alain Obadia, Yannick Peltier, Annie Perronnet, Chantal Petitjean, Michèle Picaud, Claude Pondemer, Jean Portejoie, Fabienne Pourre, Catherine Puig, Jean-Paul Quinquenau, Stéphane Sahuc, Cathy Savel, Alain Simon, Liliane Sommeiller, Arnaud Spire, Gérard Streiff, Jean-René Teillant, Serge Terrier, Roger Tirlicien, Thierry Touvron, Joël Triché, Danièle Truc, Evelyne Valentin, Pierre Vienney, Marie-Pierre Vieu, Maxime Villota, Michel Warcholak, Anna Zajac, Alain Zoughebi

* les "refondateurs" ont présenté deux motions (non publiées dans L'Humanité) lors du conseil national du 21 juin 2002, "l'une concernait les États généraux du communisme, l'autre la nécessité d'une convergence des forces d'alternatives anticapitaliste" (Futur, 04/07/2002) : Lysiane Alezard, Gilles Alfonsi, Alain Bertho, Patrick Braouezec, Bernard Calabuig, Chantal Delmas, Michel Deschamps, Elisabeth Gauthier, Frédérick Genevée, Serge Guichard, Anne Jollet, Gérard Lalot, Patrice Leclerc, Isabelle Lorand, Roger Martelli, François Meyroune, Makan Rafatdjou, Danielle Sanchez, Pierre Zarka, Malika Zediri, Henriette Zoughebi

2002
9-16 juin
2002
élections législatives. le PCF obtient 20 élus : Pierre Goldberg (Allier 2e), Frédéric Dutoit (Bouches-du-Rhône 4e)*, Michel Vaxes (Bouches-du-Rhône 13e), Jean-Claude Sandrier (Cher 2e), François Liberti (Hérault 7e), Gilbert Biessy (Isère 2e), Georges Hage (Nord 16e), Alain Bocquet (Nord 20e), André Chassaigne (Puy-de-Dôme 5e)*, André Gerin (Rhône 14e), Daniel Paul (Seine-Maritime 8e), Maxime Gremetz (Somme 1re), Jacques Brunhes (Hauts-de-Seine 1re)*, Jacqueline Fraysse (Hauts-de-Seine 4e), Janine Jambu (Hauts-de-Seine 11e), Patrick Braouezec (Seine-Saint-Denis 2e), Muguette Jacquaint (Seine-Saint-Denis 3e), Marie-George Buffet (Seine-Saint-Denis 4e)*, François Asensi (Seine-Saint-Denis 11e), Jean-claude Lefort (Val-de-Marne 10e) + Jean-Pierre Brard (apparenté, Seine-Saint-Denis 7e)

Robert Hue (Val-d'Oise 5e), président du PCF, n'est pas réélu

*non sortants

21 avril
2002
premier tour de l'élection présidentielle de 2002 :

03,37% Robert Hue

pour la première fois, le candidat du PCF est dépassé par un candidat trotskiste (05,72% Arlette Laguiller de Lutte Ouvrière et 04,25% Olivier Besancenot de la LCR)

pour la première fois également, le candidat du PCF est dépassé par le candidat des Verts (05,25% Noël Mamère)

Tous droits réservés France-politique.fr

 

27 janvier
2002
les communistes orthodoxes créent la Fédération Nationale des Associations pour la Renaissance Communiste (FNARC) : Henri Alleg (coprésident), Jacques Coignard (coprésident), Georges Hage (coprésident; député), Léon Landini (coprésident), Pierre Pranchère (coprésident; député honoraire), Jean-Pierre Hemmen (président délégué), Georges Gastaud (porte-parole), Vincent Flament (secrétaire national)
2001
26-28 octobre
2001

XXXIe congrès du PCF. Robert Hue président, Marie-George Buffet secrétaire nationale

20 novembre
2001
le groupe communiste de l'Assemblée Nationale vote le budget 2002; trois députés communistes votent contre : André Gerin, Maxime Gremetz, Georges Hage, un député communiste s'abstient : Patrice Carvalho
1-6 octobre
2001

investiture du candidat PCF à l'élection présidentielle :

Inscrits : 138 756 Votants : 63 941 (46,08% des inscrits) Abstention motivée : 871 (01,36% des votants) Blancs et Nuls : 3 096 (04,84% des votants) Suffrages exprimés : 59 974 (93,80% des votants) 77,41% (46 427 voix) Robert Hue
15,27% (9 156 voix) Maxime Gremetz
02,72% (1 634 voix) Françoise Douchin
01,43% (855 voix) Christian Pallatier
00,39% (236 voix) Raymond Fallot
01,31% (784 voix) Marie-Claude Larregain
00,25% (149 voix) Michel Feuillebois
00,24% (143 voix) Grégoire Munck
00,87% (520 voix) candidatures retirées (René Le Bris, Pierre Lévy)

23 juin
2001

"Retrouvailles communistes" des "orthodoxes" au gymnase Japy à Paris :

- "Collectif National Unitaire des Communistes" (CNUC, créé en mai 2001) : Georges Hage

- "Gauche Communiste" (créée en 1997) : Jean-Jacques Karman

- une partie de la "Coordination Communiste pour la Continuité Révolutionnaire et la Renaissance Léniniste du PCF" (créée en 1991), qui fonde la "Coordination des Militants Communistes du PCF pour sa Continuité Révolutionnaire et sa Renaissance Léniniste" (CMC) : Georges Gastaud, René Lefort

- "Reconstruire le Communisme" : Guy Poussy

- Henri Alleg, Pierre Pranchère, Jean-Claude Danglot...

11-18 mars
2001
élections municipales de 2001 : le PCF perd Argenteuil (Val-d'Oise) et Nîmes (Gard)
2000
21 novembre
2000
le groupe communiste de l'Assemblée Nationale vote le budget 2001; trois députés communistes votent contre : Patrice Carvalho, André Gerin et Georges Hage
mai
2000
l'"Appel des 700" (anciennement "Appel des 300" puis "Appel des 500" : Aimé Halbeher) impulse le groupe "Nous assumons nos Responsabilités-Rouge Vif" avec André Gerin, Charles Hoarau, Danielle Bleitrach, Pierre Lévy, Jean-Pierre Page...
23-26 mars
2000

XXXe congrès du PCF. Scission d'une partie des "orthodoxes" :

- Rolande Perlican (issue de l'"Appel des 500"), qui créera le 13 mai 2000 le groupe "Communistes" puis les 1er et 2 mars 2002 un nouveau parti du même nom

- une partie de la "Coordination Communiste pour la Continuité Révolutionnaire et la Renaissance Léniniste du PCF" (créée en 1991), qui fonde la Coordination Communiste pour la Reconstruction du Parti Communiste Révolutionnaire (Maurice Cukierman)

- "Communistes de l'Appel des 41" (Loir-et-Cher) : Thérèse Hirzsberg

1999
23 novembre
1999
le groupe communiste de l'Assemblée Nationale vote le budget 2000; deux députés communistes votent contre : Patrice Carvalho et  Georges Hage
13 juin
1999
élections européennes de 1999 :

06,78% liste "Bouge l'Europe !" conduite par Robert Hue

6 élus : Robert Hue, Geneviève Fraisse, Yasmine Boudjenah, Francis Wurtz, Fodé Sylla, Sylviane Ainardi

Tous droits réservés France-politique.fr

 

14 février
1999
les "orthodoxes" convoquent les tats généraux des Communistes"

- "Coordination Communiste" (Georges Gastaud, Rémy Auchédé, Jean-Luc Salles)

- "Gauche Communiste" (Jean-Jacques Karman)

- "Communistes de l'Appel des 41" (Loir-et-Cher) : Thérèse Hirzsberg

1998
18 novembre
1998
le groupe communiste de l'Assemblée Nationale vote le budget 1999; deux députés communistes votent contre : Patrice Carvalho et Georges Hage
1997
19 novembre
1997
le groupe communiste de l'Assemblée Nationale vote le budget 1998; deux députés communistes s'abstiennent : Patrice Carvalho et Georges Hage
juin
1997

consultation des adhérents du PCF sur la participation au gouvernement (47 429 votants) : 78,2% pour; 18,9% contre

participation du PCF au gouvernement Jospin : Jean-Claude Gayssot (ministre de l'équipement, des transports et du Logement), Marie-George Buffet (ministre de la Jeunesse et des Sports), Michelle Demessine (secrétaire d'état au tourisme) - en mars 200 Michel Duffour est nommé secrétaire d'état au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle

1996
1995
11-18 juin
1995
élections municipales de 1995 : le PCF reprend Nîmes (Gard) et perd Le Havre (Seine-Maritime)
23 avril
1995
premier tour de l'élection présidentielle de 1995 :

08,64% Robert Hue

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1994
12 juin
1994
élections européennes de 1994 :

06,89% "Liste présentée par le PCF" et conduite par Francis Wurtz

7 élus

N.B. : Anicet Le Pors, communiste "refondateur", est troisième sur la liste "L'autre Politique" conduite par Jean-Pierre Chevènement, président du Mouvement des Citoyens (MDC)

Tous droits réservés France-politique.fr

 

25-29 janvier
1994

XXVIIe congrès du PCF. Robert Hue secrétaire national

1993
1992
1991
1990
1989
18 juin
1989
élections européennes de 1989 :

07,72% "Liste de rassemblement présentée par le PCF" et conduite par Philippe Herzog

7 élus

N.B. : 00,41% Liste "Europe Rénovateurs" conduite par Claude Llabres (Mouvement des Rénovateurs Communistes, dissidents du PCF)

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

 

12-19 mars
1989
élections municipales de 1989 : le PCF perd Amiens (Somme)
1988
24 avril
1988
premier tour de l'élection présidentielle de 1988 :

06,76% André Lajoinie

N.B. : 02,09% Pierre Juquin : communiste "rénovateur" (dissident du PCF)

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1987
1986
1985
1984
17 juin
1984
élections européennes de 1984 :

11,20% "Liste présentée par le PCF" et conduite par Georges Marchais

10 élus

N.B. : Henri Fiszbin (Communistes Démocrates et Unitaires) est deuxième sur la liste conduite par Serge Depaquit, secrétaire national du Parti Socialiste Unifié (PSU)

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1983
6-13 mars
1983
élections municipales de 1983 : le PCF perd Nîmes (Gard), Reims (Marne) et Saint-Étienne (Loire)
1982
1981
octobre
1981

exclusion de Rencontres Communistes-Hebdo (Henri Fiszbin)

juin
1981

participation du PCF aux deuxième (22/06/1981-22/03/1983) et troisième (22/03/1983-17/07/1984) gouvernements Mauroy : Charles Fiterman (ministre d'État, ministre des Transports), Anicet Le Pors (ministre délégué puis secrétaire d'État à la Fonction publique et aux Réformes administratives), Jack Ralite (ministre de la Santé puis ministre délégué à l'Emploi), Marcel Rigout (ministre de la Formation professionnelle)

26 avril
1981
premier tour de l'élection présidentielle de 1981 :

15,35% Georges Marchais

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1980
1979
10 juin
1979
élections européennes de 1979 :

20,52% "Liste présentée par le PCF" et conduite par Georges Marchais

19 élus

Tous droits réservés France-politique.fr

 

13 mai
1979

XXIIIe congrès du PCF. Georges Marchais salue le bilan "globalement positif" de l'URSS

1978
1977
23 septembre
1977

rupture de l'Union de la Gauche

1976
4-8 février
1976

XXIIe congrès du PCF. le PCF renonce à la "dictature du prolétariat"

1975
1974
5-19 mai
1974

élection présidentielle de 1974 :

le PCF soutient dès le premier tour la candidature de François Mitterrand (PS)

1973
1972
26 juin
1972

programme commun de gouvernement avec le Parti Socialiste

13-17 décembre
1972

XXe congrès. Georges Marchais secrétaire général (Waldeck Rochet nommé président d'honneur)

1971
1970
1969
1er juin
1969
premier tour de l'élection présidentielle de 1969 :

21,27% Jacques Duclos

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1968
1967
1966
20 décembre
1966
accord de désistement réciproque au second tour des élections législatives entre le PCF et la Fédération de la Gauche Démocrate et Socialiste (FGDS)
1965
5-19 décembre
1965

élection présidentielle de 1965 :

le PCF soutient dès le premier tour la candidature de François Mitterrand (Fédération de la Gauche Démocrate et Socialiste)

1964
11 juillet
1964

décès de Maurice Thorez

14-17 mai
1964

XVIIe congrès du PCF. Waldeck Rochet secrétaire général (Maurice Thorez nommé président)

21 septembre
1965
Comité central: soutien à la candidature de François Mitterrand (UDSR / CIR) à l'élection présidentielle de 1965.

 

 

 

présidentielles
législatives
sénatoriales
référendums
européennes
régionales
cantonales
municipales

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

28/06/12