L'évolution du clivage droite-gauche sous la Troisième République :

 

1. 1871-1893 : les institutions

  • droite : monarchistes (royalistes, bonapartistes)

  • gauche : républicains

Le centre libéral se divise entre un centre-droit royaliste (Albert de Broglie) et un centre-gauche rallié à la République (Adolphe Thiers).

Les républicains occupent tout l'espace à gauche, du centre-gauche libéral à l'extrême gauche radicale.

 

2. 1893-1899 : l'esprit nouveau

  • extrême droite : royalistes, catholiques intransigeants

  • droite : ralliés

  • centre : républicains modérés

  • gauche : républicains radicaux

  • extrême gauche : socialistes

La montée du radicalisme et du socialisme pousse les républicains modérés au centre ("sinistrisme" : Albert Thibaudet, 1932); apparition d'une droite républicaine (ralliée) et d'une extrême droite nationaliste.

 

2. 1899-1913 : le gouvernement de défense républicaine

  • extrême droite : catholiques intransigeants, nationalistes

  • droite : ralliés, républicains modérés antiministériels

  • gauche : républicains radicaux, républicains modérés ministériels

  • extrême gauche : socialistes

Le clivage droite-gauche passe à l'intérieur des républicains modérés, une partie d'entre eux soutenant le gouvernement de défense républicaine dirigé par l'un des leurs (Waldeck-Rousseau), les autres passant dans l'opposition (Jules Méline).

 

3. 1914-1917 : l'union sacrée

 

4. 1920-1940 : la question sociale

  • extrême droite : nationalistes

  • droite : républicains modérés

  • centre : républicains radicaux, démocrates-chrétiens

  • gauche : socialistes

  • extrême gauche : communistes

Les libéraux (républicains modérés) occupent dorénavant l'espace à droite ("sinistrisme"), avec une aile droite proche des républicains nationalistes et une aile gauche proche du centre radical (aile gauche qui, par tradition historique, continue à se dénommer "républicains de gauche"); apparition d'un centre démocrate-chrétien.

Cette configuration (à laquelle s'ajoute l'apparition du gaullisme) perdurera sous la IVe République.

 

  extrême gauche gauche centre droite extrême droite
1871-1893  
  • républicains
 
  • monarchistes
 
1893-1899
  • socialistes
  • républicains radicaux
  • républicains modérés
  • ralliés
  • royalistes
  • catholiques intransigeants
1899-1913
  • socialistes
  • républicains radicaux
  • républicains modérés ministériels
 
  • ralliés
  • républicains modérés antiministériels
  • catholiques intransigeants
  • nationalistes
1920-1940
  • communistes
  • socialistes
  • républicains radicaux
  • démocrates-chrétiens
  • républicains modérés *
  • nationalistes

* dont les anciens ralliés

 

 

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

19/07/13