chronologie établie par Laurent de Boissieu, journaliste politique, exclusivement pour France-politique.fr
merci aux voleurs de Wikipédia et d'ailleurs qui ont pillé cette chronologie sans la sourcer

2012
10-17 juin
2012
élections législatives de 2012:
22 avril
2012
premier tour de l'élection présidentielle de 2012:

02,31% Eva Joly

Tous droits réservés France-politique.fr

 

2011
12 juillet
2011
second tour de la "primaire de l'écologie":

Inscrits: nc
Votants: nc
Nuls: nc
Blancs: 112
Exprimés: 22.622

  • 58,5% (13.223 voix): Eva Joly
  • 41,5% (9.399 voix): Nicolas Hulot
29 juin
2011
premier tour de la "primaire de l'écologie":

Inscrits: nc
Votants: nc
Nuls: nc
Blancs: 94
Exprimés: 25,175

  • 49,9% (12.571 voix): Eva Joly
  • 40,4% (10.163 voix): Nicolas Hulot
  • 5,0% (1.269 voix): Henri Stoll
  • 4,7% (1.172 voix): Stéphane Lhomme

N.B.: participation du Mouvement Écologiste Indépendant (MEI), qui soutient Nicolas Hulot

4-5 juin
2011
congrès fédéral

Bureau exécutif:

  • Cécile Duflot, secrétaire nationale
  • Pascal Durand, porte-parole
  • Marie Bové
  • Jérôme Gleizes
  • Sandrine Rousseau
  • Jacques Archimbaud
  • Laurence Vichnievsky, porte-parole
  • David Cormand
  • Françoise Alamartine
  • Jean Desessard
  • Eva Sas, trésorière
  • Jean-Philippe Magnen
  • Gwendoline Delbos-Corfield
  • Nicolas Dubourg
  • Élise Lowy

motion Duflot
motion Cohn-Bendit
motion Gleizes
motion Lucot

29 mai
2011
congrès décentralisée

Inscrits: 14.153
Votants: 6.563
Blancs/Nuls/Refus: 82
Exprimés: 6.481

  • 50,3% (3.257 voix) motion "Maintenant! L'Écologie!": Cécile Duflot, Philippe Merieu + contribution "Solidarités - Territoires - Écologie Politique!" (STEP!: Thibaud Guillemet, Jean-Marc Pasquet) + contribution "Convivialité - Rassemblement - Écologie - Autonomie" (Zina Bourguet, Michel De Lagausie, Annie Gal, Pascal Forbin)
  • 26,6% (1.721 voix) motion "Construire l'écologie pour toutes et tous!": Daniel Cohn-Bendit, Marie Bové, Jean Desessard, Laurence Vichnievsky, Nadir Saïfi, Nathalie Laville, Nicolas Dubourg, Michelle Viau, Pierre Hémon, Anne Souyris, François Simon, Elisabeth Roulet, Alain Lipietz, Sandrine Bélier, Pierre Larrouturou
  • 18,9% (1.227 voix) motion "L'Écologie que Nous Voulons, Inventons-la Ensemble! ENVIE!": Jérôme Gleizes (RESo-PEP)
  • 4,3% (276 voix) motion "Objectif terre": Pierre Lucot (Utopia)
2010
10-11 décembre
2010
Conseil fédéral transitoire: Philippe Meirieu élu président

Bureau exécutif transitoire:

  • Secrétaire nationale: Cécile Duflot
  • Porte-parole: Jean-Louis Roumegas, Djamila Sonzogni, Pascale Rossler, Yannick Jadot

 

13 novembre
2010
Assises nationales du rassemblement des écologistes: élargissement des Verts à Europe écologie

Vote sur le nom:

  • 53,2% Europe écologie - Les Verts (EELV)
  • 16,8%: Alternative écologiste
  • 15,3%: Mouvement de l'écologie politique
  • 11,3%: Rassemblement des écologistes
  • 3,3%: Mouvement écologiste unifié
4-11 juillet
2010
Élection législative partielle (Circo7810): Jean-Frédéric Poisson battu par Anny Poursinoff (EELV).
2009
8 juillet
2009
démission de la députée Martine Billard, qui rallie le Parti de Gauche (PG)
7 juin
2009
élections européennes de 2009:

Tous droits réservés France-politique.fr

Les listes Europe Écologie obtiennent 14 élus:

  • 8 Verts: Daniel Cohn-Bendit, Malika Benarab-Attou, Pascal Canfin, Karima Delli, Catherine Grèze, Hélène Flautre, Nicole Kiil-Nielsen, Michèle Rivasi
  • 5 divers écologistes et société civile: andrine Bélier, Jean-Paul Besset, José Bové, Yannick Jadot, Eva Joly
  • 1 PNC: François Alfonsi
2008
9 décembre
2008

Secrétaire nationale:

Cécile Duflot

Porte-parole:

Jean-Louis Roumégas et Djamila Sonzogni

5-6 décembre
2008
assemblée fédérale (Lille)

Vote sur les motions:

Inscrits: 528
Votants: 519
Blancs/Nuls: 2
Exprimés: 517

- 70,99% (367 voix) synthèse motions E + F + C + B

- 16,44%, (85 voix) motion D

- 12,57% (65 voix) motion A

Élection du 1/4 national du CNIR:

- motion A: 4 élus

- motion B: 2 élus

- motion C: 4 élus

- motion D: 4 élus

- motion E: 8 élus

- motion F: 8 élus

 

16 novembre
2008
assemblée générale décentralisée:

Inscrits: 8 346
Votants: 5 068
Blancs/Nuls: 26
Exprimés: 5 032

- 27,78% (1 398 voix) motion E: "Rassembler l'écologie: l'espoir en actes" (EEA) - Cécile Duflot, Jean-Vincent Placé, Catherine Grèze, Jérôme Gleizes...

- 25,28% (1 272 voix) motion F: "Ouverture, Audace, Imagination" (OAI) - Mickaël Marie, Alain Lipietz, François de Rugy, Dominique Voynet...

- 14,57% (733 voix) motion D: "Face à l'urgence, unir les écologistes" (UNIR) - Denis Baupin, Jean-Louis Roumégas, Anne Souyris, Yves Cochet, Marie-Christine Blandin, Mireille Ferri, Marie Anne Isler Béguin, Alain Lipietz, Jacques Muller...

- 14,33% (721 voix) motion C: "Urgence écolo ! Urgence sociale ! Une nouvelle dynamique écologiste pour une décroissance solidaire et démocratique" (EUEUS) - Jean-Marc Brûlé, Béatrice Chasle, Jean Desessard...

- 11,8% (594 voix) motion A: "Altermondialisme, décroissance et écologie populaire: répondre aux défis" (ADEP) - Françoise Alamartine, Yves Contassot, Francine Bavay, Alima Boumediene-Thiery, Martine Billard...

- 06,24% (314 voix) motion B: "Rassembler les écologistes, changer les Verts !" (RECV) - Bernard Jomier, Djamila Sonzogni...

 

20 octobre
2008
lancement d'Europe écologie par Daniel Cohn-Bendit, Cécile Duflot (Verts), José Bové et Eva Joly
5 juillet
2008
démission de Marie-Hélène Aubert (parlementaire européen)
29-30 mars
2008
CNIR. Jean-Louis Roumégas remplace Yann Wehrling au poste de porte-parole
2007
10-17 juin
2007
élections législatives. 4 députés Verts: Martine Billard (Paris 1re), Yves Cochet (Paris 11e),  Noël Mamère (Gironde 3e), François de Rugy (Loire-Atlantique, 1e)*

*non sortant

22 avril
2007
premier tour de l'élection présidentielle de 2007:

01,57% Dominique Voynet

Tous droits réservés France-politique.fr

 

2006
16 décembre
2006

Secrétaire nationale:

Cécile Duflot

Porte-parole:

Yann Wehrling et Anne Souyris

2-3 décembre
2006
assemblée fédérale (Bordeaux)

Vote sur les motions:

Inscrits: 540
Votants: 487
Blancs/Nuls: 3
Abstentions: 30
Exprimés: 484

- 54,75% (265 voix) motions E + G + D

- 23,55% (114 voix) motion B

- 18,39% (89 voix) motions A + H

- 00,62% (3 voix) motion F


Élection du 1/4 national du CNIR:

- motion A+H: 6 élus

- motion B: 5 élus

- motion C: 2 élus

- motion D: 4 élus

- motion E: 7 élus

- motion F: 0 élu

- motion G: 6 élus

 

12 novembre
2006
assemblée générale décentralisée:

Inscrits: 9 020
Votants: 4927
Blancs/Nuls: 26
Exprimés: 5 032

- 25,74% (1 268 voix) motion E: "Ouvrir, réformer rassembler les Verts" (O2R)

- 17,41% (858 voix) motion G: "L'écologie: l'espoir en actes pour des Verts autonomes, radicaux et ouverts"

- 16,40% (808 voix) motion B: "Urgence Ecolo Remettre l'écologie au coeur des Verts" (UE)

- 13,40% (660 voix) motion D: "Audaces ! 'Un autre monde est possible, mais il est dans celui ci' (Eluard)"

- 10,57% (521 voix) motion A: "EP ! Ecologie populaire - Une énergie nouvelle pour l'ouverture et la transformation" (EP)

- 08,73% (430 voix) motion H: "Alter Ekolo, l'écologie politique mobilisée Imposer l'écologie de transformation en jouant sur les alliances à gauche"

- 06,17% (304 voix) motion C: "Verts et forts, forever ! Prim'Vert, l’autonomie et le contrat"

- 01,06% (52 voix) motion F: "Pour des Verts utiles… à la démocratie écologique conviviale" (PVU)

 

20 avril
2006
vote par correspondance pour investir la candidat des Verts à l'élection présidentielle:

Inscrits: 8 555
Votants: 5 169
Nuls/Blancs/Abstentions volontaires: 252
Exprimés: 4 917

Premier tour:

- 35,34% (1 743 voix) Dominique Voynet

- 28,33% (1 393 voix) Yves Cochet

- 23,29% (1 145 voix) Cécile Duflot

- 06,81% (335 voix) Jean Desessard

- 06,12% (301 voix) Alain Uguen

2005
15-16 janvier
2005

Secrétaire national:

Yann Wehrling (Écolo)

Porte-parole:

Cécile Duflot (RDV), Sergio Coronado (AOC)

2004
4-5 décembre
2004
congrès de Reims

Vote sur les motions:

- 91,76% synthèse motions A + C + D + E

- 00,07% motion B

Élection du 1/4 national du CNIR:

- 17,38% motion A: 5 élus

- 00,39% motion B: aucun élu

- 36,33% motion C: 11 élus

- 27,54% motion D: 8 élus

- 18,36% motion E: 6 élus

21 novembre
2004
assemblée générale décentralisées:

Inscrits: 8 670
Votants: 5 305
Nuls/Abstentions volontaires: 27
Exprimés: 5 278

- 17,67% (931 voix) motion A: "Changer et unir Les Verts, agir avec la société" (Autonomie, Ouverture, Convergences: AOC) - Jean Desessard, Sergio Coronado, Francine Bavay, Patrick Farbiaz

- 01,35% (71 voix) motion B: "Pour des Verts utiles"

- 35,82% (1 887 voix) motion C: "Rassembler !" - Dominique Voynet, Yves Cochet, Denis Baupin, Noël Mamère

- 25,44% (1 340 voix) motion D: "Regain, décidément Verts" (ex-"Désir de vert") - Alain Lipietz, Yves Contassot, Cécile Duflot, Alima Boumédiene-Thiery, Gilles Lemaire, Martine Billard

- 19,91% (1 049 voix) motion E: "Écolo, réaliser l’écologie" - Yann Wehrling, Guy Hascoët

13 juin
2004
élections européennes de 2004:

Tous droits réservés France-politique.fr

Les Verts obtiennent 6 élus: Jean-Luc Bennhamias (Sud-Est)*, Hélène Flautre (Nord-Ouest), Alain Lipietz (Île-de-France), Marie-Hélène Aubert (Ouest), Gérard Onesta (Sud-Ouest), Marie-Anne Isler-Beguin (Est)

* rejoindra le Mouvement Démocrate (MoDem)

2003
11 janvier
2003

Secrétaire national:

Gilles Lemaire (Désir de Vert)

Porte-parole:

Marie-Hélène Aubert (Rénovons maintenant !), Yves Contassot (Désir de Vert), Mireille Ferri (Retrouver/Convaincre la société), Yann Wehrling (Écolo !)

2002
14 décembre
2002
congrès de Nantes

Vote sur les motions:

- 54,37% (305 voix) motions C ("Écolo !": Maryse Arditi, Jean Desessard, Guy Hascoët) et F ("Désir de Verts - Pour un monde solidaire": Alain Lipietz, Marie-Christine Blandin)

- 23,53% (132 voix) motion B ("Retrouver et Convaincre la société": Noël Mamère, Denis Baupin)

- 19,96% (112 voix) motion D ("Rénovons maintenant !": Marie-Hélène Aubert)

- 1,43% (8 voix) motion A ("Singularités Vertes - Pour un projet écologiste")

Élection du 1/4 national du CNIR:

- 24,13% motion B ("Retrouver et Convaincre la société": Noël Mamère, Denis Baupin): 7 élus

- 23,97% motion F ("Désir de Verts - Pour un monde solidaire": Alain Lipietz, Marie-Christine Blandin): 10 élus

- 21,55% motion C ("Écolo !": Maryse Arditi, Jean Desessard, Guy Hascoët): 7 élus

- 20,07% motion D ("Rénovons maintenant !": Marie-Hélène Aubert): 6 élus

- 1,29% motion A ("Singularités Vertes - Pour un projet écologiste"): aucun élu

1er décembre
2002
assemblée générale décentralisées:

Inscrits: 9 587
Votants: 5 028
Nuls/Abstention volontaire: 66
Exprimés: 4 962

- 1,29% motion A (65 voix): "Singularités Vertes - Pour un projet écologiste"

- 24,26% motion B (1 220 voix): "Retrouver et Convaincre la Société" - Noël Mamère, Denis Baupin

- 22,47% motion C (1 130 voix): "Écolo !" - Maryse Arditi, Jean Desessard, Guy Hascoët

- 18,58% motion D (934 voix): "Rénovons maintenant !" - Marie-Hélène Aubert

- 2,43% motion E (122 voix): "L'Utopie, sinon rien ! - Pour une alternative écologique"

- 29,65% motion F (1 491 voix): "Désir de Verts - Pour un monde solidaire" - Alain Lipietz, Marie-Christine Blandin)

9-16 juin
2002
élections législatives. 3 députés Verts: Noël Mamère (Gironde 3e), Martine Billard (Paris 1re)*, Yves Cochet (Paris 11e)*

*non sortants

21 avril
2002
premier tour de l'élection présidentielle de 2002:

05,25% Noël Mamère

Tous droits réservés France-politique.fr

pour la première fois, le candidat des Verts dépasse le candidat du PCF (03,37% Robert Hue)

N.B.: l'écologiste de droite Corinne Lepage obtient 1,88%

16 février
2002
assemblée fédéral (Nantes)
12 janvier
2002
assemblée fédéral (La Plaine Saint-Denis)
2001
9 décembre
2001
assemblée générale décentralisées:

- 02,34% motion A "Pour un développement durable des Verts"

- 27,93% motion B "motion transcourants: Reconstruire l'espoir" (Alain Lipietz, Martine Billard)

- 10,60% motion C "La politique malgré tout" (Maison verte: Marie-Christine Blandin, Stéphane Pocrain)

- 05,37% motion D "Un accord ? Pas d'acc ! Rompre avec les logiques mortifères, choisir l'espoir"

- 16,69% motion E "Un bon accord, sinon rien" (Vert Écolo)

- 35,62% motion F "Verts, un projet pour gagner" (Dominique Voynet, Noël Mamère, Yves Cochet, Guy Hascoët)

29 octobre
2001
consultation par correspondance pour ou contre la candidature de Noël Mamère:

- 81,6% (4 177 bulletins) pour

- 16,1% (823 bulletins) contre

- 02,3% (120 bulletins) blancs

14 octobre
2001
Conseil National Interrégional (CNIR):

- 66,7% (70 voix) pour la candidature de Noël Mamère

- 27,6% (29 voix) contre la candidature de Noël Mamère

- 05,7% (6 membres) abstention

Des proches d'Alain Lipietz lancent un "Appel à une Résistance Verte"

13 octobre
2001
consultation par correspondance "pour ou contre le maintien de la candidature d'Alain Lipietz ":

- 64,4% contre le maintien

- 35,2% pour le maintien

- 00,4% nuls

25 juin
2001
vote par correspondance pour investir la candidat des Verts à l'élection présidentielle:

Second tour:

Inscrits: 10 372
Votants: 6 593
Nuls: 122
Exprimés: 6 471

50,3% (3 281 voix) Alain Lipietz

48,9% (3 190 voix) Noël Mamère

18 mai
2001
vote par correspondance pour investir la candidat des Verts à l'élection présidentielle:

Premier tour:

Inscrits: 10 372
Votants: 6 182
Nuls: 232
Exprimés: 5 950

42,78% (2 573 voix) Noël Mamère ("Dynamiques Vertes")

25,65% (1 543 voix) Alain Lipietz ("Ouverts", candidat à titre personnel)

12,59% (757 voix) Alice Crété ("Autrement Les Verts")

09,71% (584 voix) Etienne Tête ("Verts écologiste sinon rien")

08,20% (493 voix) Yves Frémion

2000
11-12 novembre
2000
congrès de Toulouse

Élection du 1/4 national du CNIR:

- 12,21% (64 voix) "Verts écologie sinon rien"): 4 élus*

- 33,78% (177 voix) "Ouverts" (motion "Grandir"): 10 élus*

- 21,18% (111 voix) "Dynamiques Vertes": 6 élus*

- 16,03% (84 voix) "Maison Verte": 5 élus

- 13,36% (70 voix) "Autrement Les Verts": 4 élus

- 03,43% (18 voix) "Écologie et Démocratie": 1 élu

*majorité

Porte-parole:

Maryse Arditi (Verts Écolos), Denis Baupin (Ouverts), Francine Bavay (Dynamiques Vertes), Stéphane Pocrain (Maison Verte)

29 octobre
2000
assemblée générale décentralisées:

Inscrits: 8 745
Votants:4 653
Abstentions et Nuls: 50
Exprimés: 4 603

- 14,43% (664 voix) motion D ("Verts Écolos": Maryse Arditi, Marie-Anne Isler Béguin, Didier Jouve, Yves Pietrasanta)*

- 33,24% (1 530 voix) motion C ("Ouverts": Dominique Voynet)*

- 22,79% (1 049 voix) motion B ("Dynamiques Vertes":  Marie-Hélène Aubert, Francine Bavay, Guy Hascoët, Noël Mamère)*

- 15,36% (707 voix) motion A ("Maison Verte": Marie-Christine Blandin et Stéphane Pocrain)

- 12,04% (554 voix) motion E ("Autrement Les Verts": Martine Billard)

- 02,15% (99 voix) Motion F ("Écologie et Démocratie": Françoise Duthu)

*majorité

août
2000
Marie-Christine Blandin et Stéphane Pocrain fondent le courant "Maison verte"
24-25 juin
2000
des dissidents de "Chiche !" fondent le Forum des Jeunes Verts (FJV), proche de Dominique Voynet
19-20 mai
2000
fondation du courant "Dynamiques Vertes, une gauche d'avance":

- "Gauche Écologiste" (Noël Mamère)
- "Dynamique" (Guy Hascoët)
- "Sursaut", dissidents d'"Autrement Les Verts"
- "Les Verts - La Gauche en mouvement" (Alain Riou)

Le nouveau courant regroupe notamment Noël Mamère, Guy Hascoët, Hélène Flautre, Danielle Auroi, Jean-Michel Marchand, Marie-Hélène Aubert, Francine Bavay...

mars
2000
Guy Hascoët nommé secrétaire d'État à l'Économie solidaire
26 février
2000
États Généraux de l'Écologie Politique (EGEP)

publication du texte "La Troisième Gauche Verte" par Daniel Cohn-Bendit

janvier
2000
Dominique Voynet, Yves Cochet, Denis Baupin et Jean-Luc Bennahmias fondent le courant "Ouverts"
1999
octobre
1999
Alain Riou (ex-PS) fonde le courant "Les Verts - La Gauche en mouvement"
13 juin
1999
élections européennes de 1999:

09,72% liste "L'écologie, Les Verts" conduite par Daniel Cohn-Bendit

Tous droits réservés France-politique.fr

9 élus: Daniel Cohn-Bendit, Marie-Anne Isler Béguin, Alain Lipietz, Hélène Flautre, Gérard Onesta, Danielle Auroi, Didier Claude Rod, Alima Boumediene-Thiery, Yves Pietrasanta

9 janvier
1999
Dissidence d'une partie des anciens d'Anjou Écologie Autogestion, qui rallient Les Alternatifs (ALT): Marc Gicquel, Monique Ballard; le député Michel Marchand reste en revanche chez Les Verts.
1998
15 novembre
1998
CNIR

Porte-parole

Marie Anne Isler Béguin (sortante), Denis Baupin (proche de Voynet), Stéphane Pocrain (proche de Mamère), Martine Billard (remplace Philippe Boursier)

14 novembre
1998
Philippe Boursier (ancien porte-parole 1997-1998) et Philippe Chailan fondent le groupe "Écologie Sociale" dissident. "Écologie Sociale" se transformera en parti politique le 4 mars 2000. Écologie Sociale est proche des "Alternatifs", créés les 28-29 mars 1998 par la fusion de l'Alternative Rouge et Verte (AREV) et de la Convention pour une Alternative Progressiste (CAP)
25 octobre
1998
assemblée générale (congrès de Noisy-le-Grand):

Inscrits: 6 243
Votants: 3 321
Abstentions et Nuls: 62
Exprimés: 3 259

- 09,91% (329 voix) motion A "Une Politique pour l'Écologie" (François Duthu)

- 22,46% (746 voix) motion B "Autrement Les Verts" (Philippe Boursier)

- 65,76% (2 184) motion C "Verts, la majorité culturelle" (Dominique Voynet)

ratification de Daniel Cohn-Bendit tête de liste aux élections européenne de 1999 par 75,99% (2 466 voix) contre 12,23% (397 voix)

28 mars
1998
création du courant "La Gauche des Verts" puis "Autrement Les verts" (ALV) par la fusion de trois courants:

- DiVertgences: Francine Bavay, Martin Grindorge, Karine Ansart, Dominique Liot

- Verts et Ouverts: Didier Claude Rod, Philippe Boursier, Yves Frémion, Martine Billard

- Alternative et Écologie: dissidents de AREV (Françoise Galland, Liliane Dayot, Jean-Pierre Lemaire)

31 janvier-1er février
1998
le Conseil National Interrégional (CNIR) valide l'entrée aux Verts de Convergence Écologie Solidarité (Noël Mamère) et de dissidents de l'Alternative Rouge et Verte (AREV)* et de la Convention pour une Alternative Progressiste (CAP)**

* Marc Gicquel (Anjou Écologie Autogestion), Françoise Galland, Jean-Pierre Lemaire, Jean-Michel Marchand (Anjou Écologie Autogestion)...
** Jean-Claude Biau, Chantal Duchene...
 

1997
6-7 décembre
1997
le Conseil National Interrégional (CNIR) valide l'entrée aux Verts du Parti Écologiste (Yves Pietrasanta, Didier Jouve, Monique Le Saux, Bernard Devalois...) et de dissidents de Convergence Écologie Solidarité (Dominique Frager...)
juin
1997

élections législatives: 7 députés écologistes dont 4 Verts (Marie-Hélène Aubert, Dominique Voynet, Guy Hascoët, Yves Cochet), 1 Anjou Écologie Autogestion (Jean-Michel Marchand), 1 Convergence Écologie Solidarité (CES) (Noël Mamère), 1 divers écologiste (André Aschieri)

Dominique Voynet nommée ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement du gouvernement Jospin

juin
1997
Conseil National Interrégional (CNIR):

- 86,96% pour la participation au gouvernement

- 81,82% pour le principe selon lequel "seuls peuvent être ministrables les Verts non élus à l’Assemblée nationale" (principe qui ne sera pas respecté)

6 avril
1997
assemblé fédérale (La Rochelle)

Porte-parole

Dominique Voynet (sortante), Marie Anne Isler Beguin (sortante), Alain Lipietz, Philippe Boursier

(sortants: Guy Hascoët, Yves Cochet)

23 mars
1997
assemblée régionales

motions:

- 60,72% motion Dominique Voynet, Marie-Anne Isler Béguin, Yves Cochet, Guy Hascoët*

- 06,54% motion DiVertgences (Francine Bavay, extrême gauche)

- 18,09% motion Verts et Ouverts (Didier Claude Rod, extrême gauche)

- 12,89% motion Olivier Pagès

*soutenue par les anciennes motions A, C, B et E de 1995

accord électoral avec le PS pour les élections législatives (28 janvier 1997): 61,71% pour (approuvé: majorité statutaire de 60%)

adhésion de Convergence Écologie Solidarité: 58,77% pour (rejetée: majorité statutaire de 66,66%)

1996
mai
1996
les jeunes des Verts (Écolo-J), de Convergences Écologie Solidarité (CES), de la Convention pour une Alternative Progressiste (CAP) et de l’Alternative Rouge et Vert (AREV) fusionnent dans "Chiche !"
1995
10-12 novembre
1995
assemblée fédérale (Le Mans)

motions

- 75,66% (230 voix) synthèse B + C + D +  E

- 10,86% (33 voix) motion A

- 37 abstentions et 4 refus de vote

10-12 novembre
1995
assemblée régionales:

- 29,89% motion A "Les Verts résolument écologistes" (Maryse Arditi, Marie-Anne Isler Béguin, Yves Stoeckel, Yann Wehrling - "néo-waechtériens")

- 47,11%* motion C "Rassembler pour agir" (Yves Cochet, Jean-Luc Bennahmias, Alain Lipietz, Dominique Plancke, Dominique Voynet)

- 11,62%* motion B (Marie-Christine Blandin, Guy Hascoët, Alain Rist)

- 05,72%* motion E (Marie-Hélène Aubert, Danielle Auroi, Jean-Félix Bernard)

les motions B et E convergent

- 04,36% motion D

*majorité

23 avril
1995
premier tour de l'élection présidentielle de 1995:

03,32% Dominique Voynet

Tous droits réservés France-politique.fr

Outre Les Verts, Dominique Voynet était soutenue par:
- Alternative Rouge et Verts (AREV)
- Écologie Autrement (dissidents de Génération Écologie)
- Écologie et Fraternité (courant de Génération Écologie: Yves Pietrasanta)
- Convention pour une Alternative Progressiste (CAP)

29 octobre
1995
motion de synthèse autour de Dominique Voynet
1994
26-27 novembre
1994
CNIR

Porte-parole

Dominique Voynet (sortante), Yves Cochet (sortant), Marie Anne Isler Béguin, Gérard Onesta

(démission d'Andrée Buchmann, porte-parole sortante)

12-13 novembre
1994
assemblée générale (Charleville-Mézières)

- 41,69% motion Voynet

- 31,41% motion Maryse Arditi, Marie Anne Isler Béguin

- 13,71% motion Dominique Plancke

- 07,77%

- 04,73%

03-04 septembre
1994
création du Mouvement Écologiste Indépendant (MEI) dissident: Antoine Waechter.
12 juin
1994
élections européennes de 1994:

02,95% liste "Union des Écologistes pour l'Europe" conduite par Marie Anne Isler Béguin

Tous droits réservés France-politique.fr

Outre Les Verts, la liste était soutenue par la SPA et Écologie Autrement (dissidents de Génération Écologie)

N.B.: la liste "Génération Écologie pour l'Europe" conduite par Brice Lalonde obtient 02,01%

1993
novembre
1993
création de la Confédération des Écologistes Indépendants (CEI) dissidente: François Degans (conseiller régional de Languedoc-Roussillon), Jean-Claude Noirclère (vice-président du Conseil Régional de Lorraine), Georges Fandos. Regroupe les anciennes motions "Fil vert: Pour une stratégie majoritaire et populaire" (1990), "Région, Autonomie, Solidarité" (1991 et 1992).
12-14 novembre
1993
assemblée générale (Lille) 11 motion

1er tour du vote des motions d'orientation 3 023 suffrages exprimés

- 26,99% (816 voix) motion B: "Verts pluriels" (Dominique Voynet, Yves Cochet, Guy Cambot)

- 19,35% (585 voix) motion D: "Écologistes!" (Antoine Waechter)

- 15,28% motion I: "Première urgence" (Andrée Buchmann, Jean-Paul Deléage, Pierre Juquin)

- 12,30% motion G (Dominique Plancke)

- 10,58% (320 voix) "Verts indépendants" (Jean-Jacques Bertrand)

- motion K (Monnier-Besombes)

- "Ni gauche ni droite: s'ouvrir au pays réel"

- "Six souffles" (Philippe Le Pont)

vote de synthèse

- 62,3% (1 815 voix) Voynet

- 34,7% (1 010 voix) Waechter

- 59 abstentions et 28 refus de vote

Élection du 1/4 national du CNIR:

- 42,7% Voynet-Buchmann: 14 sièges

- 37,5% Waechter: 12 sièges

- 14,5% Plancke: 4 sièges

26-27 juin
1993
assemblée générale - 5 motions
1992
14-15 novembre
1992
assemblée générale (Chambéry) 10 motions

1er tour du vote des motions d'orientation

- 37,5% "Dynamique" (Voynet)

- 30,6% "Garder le cap" (Waechter)

- "Six souffles" (François Berthout, Philippe Le Pont)

- François Degans

- Didier Anger

- Jean Desessard

4e tour du vote des motions d'orientation

- 51,1% Waechter

Élection du 1/4 national du CNIR:

- 39,1% Voynet

- 27,4% Waechter (35,5% en 1991)

ratification de l'accord électoral avec Génération Écologie par 70,7% contre 26,8% et 2,3% d'abstentions (sur un total de 3 091 suffrages)

1992-1998 Marie-Christine Blandin présidente du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais
1991
9-11 novembre
1991

assemblée générale (Saint-Brieuc)

Élection du 1/4 national du CNIR

- 35,5% Antoine Waechter: 12 élus

- 23,5% Dominique Voynet, Yves Cochet: 8 élus

- 10,1% Didier Anger: 3 élus

- 07,7% Alain Uguen: 2 élus

- 07,4% François Berthout: 2 élus

- 05,5% Georges Fandos, François Degans: 1 élu

- 04,9% Anny Poursinoff: 1 élu

- 04,1% Olivier Pages: 1 élu

- 00,9% Louis del Torre: aucun élu

- 00,2% Ronald Rémy: aucun élu

1990
30 novembre
1990
CNIR

Porte-parole

Andrée Buchmann (Waechter), Christian Brodhag (Waechter), Didier Anger

2-3 novembre
1990
assemblée générale (Strasbourg)

Vote des motions d'orientation

- motion 1: "Fil vert: pour une stratégie autonome, majoritaire et populaire" (François Degans)

- 30% motion 2: "Pour une nouvelle éthique de l'action politique" (Yves Cochet, Renée Conan, Jean Brière, Dominique Voynet)

- motion 3: "Habiter raisonnablement le monde" (Didier Anger, Claire Joanny)

- 49,58% motion 4: "L'écologie, une philosophie du partage" (Antoine Waechter, Christian Brodhag, Andrée Buchmann, Guy Cambot, Michel Duchêne, Gérard Monnier-Besombes, Jean-Louis Vidal)

- 15,12% motion 5: "Pour un fil vert d'émotion, d'action et de compréhension" (Félix Guattari, Alain Lipietz, Guy Marimot)

- motion 6: "Le parti de l'illusion ou de l'espoir" (Michel Bonhomme)

Élection du 1/4 national du CNIR

- 45,6% liste Waechter (Antoine Waechter, Andrée Buchmann, Christian Brodhag, Jean-Louis Vidal, Guy Cambot)

- 23,4% (Yves Cochet, Pierre Radanne)

Porte-parole

Nicole Bouilly, Andrée Buchmann, Christian Brodhag

1989
18-19 novembre
1989
assemblée générale (Marseille) 10 motions

2 465 votants

1er tour du vote des motions d'orientation

- 45%: W - "Attache ta charrue à une étoile si tu veux que ton sillon soit droit" (Antoine Waechter, Andrée Buchmann, Christian Brodhag, Jean-Louis Vidal))

- 19%: H - Guy Hascoët, Dominique Voynet, Gérard Onesta

- 12%: D - "Pour un fil vert d'émotion" (François Degans)

- 09%: B - Jean Brière, Yves Cochet

- Maurice Gillard

2e tour du vote des motions d'orientation

- 54%: W

- 24%: H

- 11%: D

17 septembre
1989
CNIR

Porte-parole

Christian Brodhag, Françoise Holtz-Bonneau

18 juin
1989
élections européennes de 1989:

10,59% liste "Les Verts - Europe - Écologie" conduite par Antoine Wachter

Tous droits réservés France-politique.fr

9 élus: Antoine Waechter, Solange Fernex, Max Simeoni*, Claire Joanny-Schlecht, Yves Cochet, Marie-Christine Aulas, Gérard Monnier-Besombes, Djida Tazdait, Didier Anger

* Union du Peuple Corse (UPC)

1988
24 avril
1988
premier tour de l'élection présidentielle de 1988:

03,78% Antoine Waechter

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1987
21-22 novembre
1987
assemblée générale

la motion "Entrons en politique" (Yves Cochet, Didier Anger) favorable à une "alliance circonstanciée" avec le PS est rejetée par 88,08% (680 voix) contre 11,92% (92 voix)

1986
8-9 novembre
1986
assemblée générale

- 67,59% (413 voix) motion "Affirmer l'identité politique des écologistes" (Antoine Waechter, Andrée Buchmann, Michel Delore) pour une écologie indépendante ("l'écologie n'est pas à marier")

- 32,41% (198 voix) motion "Construire" (Didier Anger, Yves Cochet, Jean Brière, Guy Marimot: quatre porte-parole sortants) pour une alliance avec la gauche alternative

Porte-parole: (10 novembre 1986)

Andrée Buchmann, Antoine Waechter, Michel Delore, François Berthout

16 mars
1986

élections régionales de 1986: Les Verts obtiennent trois élus: Antoine Waechter et Andrée Buchmann (Alsace), Didier Anger (Basse-Normandie)
1985
1984
17 juin
1984
élections européennes de 1984:

03,37% liste "Les Verts - Europe écologie" conduite par Didier Anger

Tous droits réservés France-politique.fr

N.B.: Brice Lalonde participe à la liste "Entente radicale écologiste pour les États-Unis d'Europe (ERE)" conduite par Olivier Strin (03,32%)

28-29 janvier
1984
création du parti "Les Verts Confédération écologiste, parti écologiste"; fusionne:
  • Les Verts - Confédération écologiste (LVCE)
  • Verts, Parti écologiste (VPE)
1983
11-12 novembre
1983
fusion décidée
21-23 mai
1983
assemblée générale de la Confédération écologiste à Besançon: devient Les Verts - Confédération écologiste (LVCE)
1982
27-28 novembre
1982
réunion nationale du Réseau des Amis de la Terre: recentrage associatif par 61 mandats contre 8 et 3 refus de vote
1er novembre
1982

assemblée générale du Mouvement d'écologie politique (MEP) à Saint-Prix: devient Verts, Parti écologiste (VPE)

24 octobre
1982
réunion tripartite Confédération écologiste (CE), Mouvement d'écologie politique (MEP) et Réseau des Amis de la Terre (RAT)
27-28 février
1982
réunion de la Confédération écologique (CE) à Rennes: adoption des statuts
1981
12-13 décembre
1981
assises confédérales et création de la Confédération écologiste (CE) à Couiza par des écologistes restés en marge du MEP, notamment issus du Réseau des Amis de la Terre (Brice Lalonde, Yves Cochet)
26 avril
1981
premier tour de l'élection présidentielle de 1981:

03,88% Brice Lalonde

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1980
15 juin
1980
investiture d'un candidat pour l'élection présidentielle de 1981: Brice Lalonde (Réseau des Amis de la Terre) l'emporte sur Philippe Lebreton (MEP). création du cartel électoral "Aujourd'hui l'Écologie"
16-17 février
1980
assises constitutives du Mouvement d'écologie politique (MEP) à Versailles
1979
24-25 novembre
1979
assises de l'écologie à Dijon:
  • une majorité relative (55 voix sur 129 votants) demande de différer de quatre mois la création d'une organisation (motion "Isabelle" présentée pat Isabelle Cabut)
  • la minorité (45 voix sur 129 votants) anonce la création du Mouvement d'écologie politique (MEP)
10 juin
1979
élections européennes de 1979:

04,39% liste "Europe - Écologie" conduite par Solange Fernex

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1er-2 juillet
1978
création à Mulhouse de la Coordination interrégionale des mouvements écologistes (CIME); regroupe:
  • Mouvement écologique (ME)
  • SOS Environnement (Jean-Claude Delarue)
1978
1977
septembre
1977
pour les élections législatives de mars 1978, création du cartel électoral "Collectif Écologie 78":
  • Mouvement écologique (ME)
  • SOS Environnement (Jean-Luc Delarue)
  • certains groupes locaux des Amis de la Terre (Brice Lalonde...)
19-22 mai
1977
réunion nationale des groupes locaux des Amis de la Terre à Sennecey-le-Grand: création du Réseau des Amis de la Terre (RAT)
1976
1975
1974
09-10 novembre
1974
création du Mouvement écologique (ME); les deux plus grandes organisations regroupées dans le Mouvement écologique sont "Écologie et Survie" (Alsace: Solange Fernex, Antoine Waechter) et le "Mouvement écologiste Rhône-Alpes" (Philippe Lebreton)
juin
1974
premières assises de l'écologie à Montargis
5 mai
1974

élection présidentielle de 1974:

01,32% René Dumont

Tous droits réservés France-politique.fr

 

1973
1972
1971
1970
11 juillet
1970
création de l'association les Amis de la Terre (AT) à Paris

 

 

 

présidentielles
législatives
sénatoriales
référendums
européennes
régionales
cantonales
municipales

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

24/05/13