chronologie établie par Laurent de Boissieu, journaliste politique, exclusivement pour France-politique.fr
 

2015
18 juin
2015
Démission de la députée Marie-Françoise Bechtel.
13-14 juin
2015
Congrès. Jean-Pierre Chevènement démissionne du parti.

Élection du président:

Inscrits: 177
Abstention: 5
Votants: 172

- 80,2% (138 voix): Jean Luc Laurent
- 19,8% (34 voix) : Claude Nicolet

 

Motion de synthèse 1 + 3: 88,75% pour

Motion 1: 62,63% (Jean-Luc Laurent: "La gauche républicaine. Résister, transmettre, inventer")
Motion 2: 16,49% (Claude Nicolet, Marie-Françoise Bechtel, Christine Meyer: "Notre chemin")
Motion 3: 20,88% (Hugo Prod'omme, Jean-Pierre Lettron,  Michel Sorin: "Le courage d'avancer")

Organigramme:

- Jean-Luc Laurent, président
- Catherine Coutard, vice-présidente chargée des relations extérieures
- Christian Hutin, vice-président chargé des questions sociales, de santé et du monde du travail
- Adeline Crépin, vice-présidente objectif 2017 et comités de soutien
- Béatrice Desmartin, secrétaire générale
- Bastien Faudot, porte-parole, chargé des universités et de la formation


Représentants des motions au secrétariat national:

- Motion 1: Hassan Aoummis, Simon Archipenko, Pascal Blanchetoer, Alain Gabillet, Jean-Marc Miguet, Christophe Joseph, Julien Landfried, Jean-Philippe Lefranc, Joël Lopes, Christian Rayot, Pierre Rousseau, Jean-Claude Soupramanien, Jérémie Thevenin, Frédéric Vergez, Dominique Vial, Michel Vignal
- Motion 2: Yves Le Henaff, Christine Meyer, Claude Nicolet, Gérard Pierre
- Motion 3: François Duhamel, Jean-Pierre Lettron, Claude Maitrot, Jean Siry, Michel Sorin

 

2014
28 septembre
2014
élections sénatoriales: Jean-Pierre Chevènement ne se représente pas
2012
15-16 décembre
2012
Congrès.

Organigramme:

- Jean-Pierre Chevènement, président d'honneur
- Jean-Luc Laurent, président
- Marie-Françoise Bechtel, vice-présidente chargée des relations européennes et internationales
- Christian Hutin, vice-président chargé du monde du travail et des questions sociales
- Catherine Coutard, vice-présidente chargée des relations extérieures
- Jean-Marc Nicolle, président de l'association des élus
- Georges Sarre, président du Conseil national

 

10-17 juin
2012
élections législatives de 2012:
2011
2010
26-27 juin
2010
Congrès.

Organigramme:

- Jean-Pierre Chevènement, président d'honneur
- Jean-Luc Laurent, président
- Marie-Françoise Bechtel, 1re vice-présidente chargée de l'animation et du développement du parti, et des relations extérieure
- Christian Hutin, vice-président chargé du monde du travail et des services publics
- Georges Sarre, président du Conseil national

 

14-21mars
2010
Élections régionales 2010; 19 élus (listes PS et alliés):
  • Auvergne: Jean-Marc Miguet (Puy-de-Dôme)
  • Franche-Comté: Alain Letailleur (Doubs), Étienne Butzbach (Territoire-de-Belfort)
  • Île-de-France: Pierre Dubreuil (Paris), Éric Chevaillier (Yvelines), Jean-Marc Nicolle (Essonne), Béatrice Desmartin (Seine-Saint-Denis), Jean-Luc Laurent (Val-de-Marne), Daniel Guérin (Val-de-Marne), Guillaume Vuilletet (Val-d'Oise)
  • Midi-Pyrénées: Marie-Pierre Gleizes (Haute-Garonne)
  • Nord-Pas-de-Calais: Françoise Dal (Nord), Claude Nicolet (Nord), Jean-Marie Alexandre (Pas-de-Calais)
  • Picardie: Michel Vignal (Aisne), Sandrine Goffinon (Somme)
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur: Ladislas Polski (Alpes-Maritimes)
  • La Réunion: Christine Soupramanien
  • Languedoc-Roussillon (liste Georges Frêche): Béatrice Négrier (Hérault)

Tous droits réservés France-politique.fr

 

2009
2008
21-22 juin
2008
Congrès. Jean-Pierre Chevènement, président.
21 septembre
2008
élections sénatoriales:
  • sortant: Pierre Biarnès (apparenté MRC)
  • ne se représentant pas: Pierre Biarnès (apparenté MRC)
  • élu: Jean-Pierre Chevènement
2007
22 avril
2007
élection présidentielle de 2007:

le MRC soutient dès le premier tour la candidature de Ségolène Royal

2006
2005
2004
26-27-28
novembre 2004
congrès. élection du premier secrétaire:

Inscrits: 317
Votants: 312

  • Georges Sarre: 68,91% (215 voix) élu
  • Catherine Coutard: 31,09% (97 voix)
21-22 juin
2004
congrès. Jean-Pierre Chevènement président du MRC
13 juin
2004
élections européennes de 2004:

le MRC ne participe pas aux élections européennes

N.B.: les dissidents du Mouvement pour une Alternative Républicaine et Sociale (MARS) participent à deux listes conduites par le PCF (Île-de-France, Sud-Ouest)

21-28 mars
2004
élections régionales de 2004. le MDC obtient 15 élus sur des listes de gauche dans 5 régions (hors Corse et régions d'outre-mer): Île-de-France (Éric Ferrand, Daniel Guérin, Nicole Touquoy-Morichaud, Christophe Lepage, Guillaume Vuilletet, Jean-Luc Laurent, Rachid Adda), Languedoc-Roussillon (Béatrice Négrier), Nord-Pas de Calais (Françoise Dal, Christian Hutin, Jean-Marie Alexandre), Basse-Normandie (Philippe Bonneau, Michèle Lemaux, Jacques Lecostey), PACA (Jean-Louis Dieux)

Tous droits réservés France-politique.fr

* les dissidents de l'Association pour une Gauche Républicaine (AGR) obtiennent deux élus: Franche-Comté (Éric Houlley), Pays de la Loire (Joël Batteux)

2003
25 juin
2003
démission de 4 membres du secrétariat national issus de la motion Transcender Vincennes: Éric Coquerel, l'ancien juge Éric Halphen, Jeannick Le Lagadec et Chloë Loridant; lors du conseil national du 22 juin, les minoritaires avaient refusé d'approuver la résolution votée par 93 pour, 13 contre et 9 abstentions; ils créeront le Mouvement pour une Alternative Républicaine et Sociale (MARS).
30 mars
2003
conseil national du MRC et refondation du Pôle Républicain associant:

- Cercle de l'Union (Michel Pinton)

- République Culture

- Union des Jeunes Républicains (UJR)

- Union Gaulliste pour une France Républicaine (UGFR)

- Union des Républicains Radicaux (U2R)

- Vive la République ! (issue de la motion L'autre chemin)

25-26 janvier
2003
congrès fondateur du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC)

Vote sur les motions dans les congrès départementaux:

- 64,6% Continuer Vincennes pour la République laïque, sociale et universelle: Jean-Yves Autexier, Georges Sarre, Paul Violet, Gilberte Marin-Moskovitz, Jacky Drouet, Maurice Schwartz

- 21,1% Transcender Vincennes: pour une gauche républicaine, laïque et sociale: Jean-Christophe Bonté, Éric Coquerel, Éric Halphen, Paul Loridant, Françoise Marhuenda, Emmanuel Motchane, Michel Naudy, Michel Scarbonchi, Karim Zéribi

- 14,3% L'autre chemin pour la France et l'Europe: François Morvan, Pierre Dubreuil

Direction du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC):
Président d'honneur: Jean-Pierre Chevènement (hors motion)
Premier secrétaire: Jean-Luc Laurent (hors motion)
Secrétariat national: 27 membres (12 de la motion "Continuer", 8 de la motion "Transcender", 2 de la motion "L'Autre chemin" à titre individuel, 5 hors motion), dont: Porte-parole: Georges Sarre (motion "Continuer")
Président de l'association de financement: Paul Loridant (motion "Transcender")
Présidente de la fédération des élus: Françoise Dal (motion "Continuer")

Direction du Pôle Républicain:
Président: Jean-Pierre Chevènement
Comité d'orientation: à parité membres du MRC et membres des organismes associés

2002
29 juin
2002
des chevènementistes de gauche ex-MDC créent l'Association pour une Gauche Républicaine (AGR) dissidente: Jean-Pierre Michel (député), Jean-Loup Coly (conseiller régionale de France-Comté), Éric Houlley (conseiller régionale de France-Comté), Pierre Pertus
9-16 juin
2002
élections législatives. le Pôle Républicain n'obtient aucun élu
11-12 mai
2002
le MDC s'élargit et devient le Pôle Républicain. Président: Jean-Pierre Chevènement
21 avril
2002
premier tour de l'élection présidentielle de 2002:

05,33% Jean-Pierre Chevènement

Tous droits réservés France-politique.fr

 

19 janvier
2002
constitution d'un Pôle Républicain pour soutenir la candidature de Jean-Pierre Chevènement.

Président: Max Gallo
Délégués généraux:
- Jean-Yves Autexier (porte-parole du MDC)
- Jérôme Baloge (ex-RPR, secrétaire général d'Appel d'R)
- Jean-Christophe Comor (ex-RPF)
- Catherine Coutard (porte-parole du MDC)
- David Martin-Castelnau (président de Génération République)

Le Pôle Républicain rassemble:
- le Mouvement des Citoyens (MDC)
- des gaullistes ("gaullistes historiques", ex-RPR, gaullistes "de gauche"...)
- des radicaux (ex-PRG, ex-Parti Radical "valoisien")
- des souverainistes (ex-RPF...)
- des républicains de gauche (ex-PS, ex-PCF...)

2001
4 septembre
2001
déclaration de candidature de Jean-Pierre Chevènement à l'élection présidentielle de 2002
2000
29 août
2000
Jean-Pierre Chevènement (ministre de l'Intérieur) démissionne du gouvernement pour s'opposer au projet de statut d'autonomie de la Corse
1999
13 juin
1999
élections européennes de 1999. le MDC participe à la liste conduite par le PS et obtient deux élus: Sami Naïr (3e) et Béatrice Patrie* (16e)

* quittera en 2001 le MDC et rejoindra le PS

1998
15 mars
1998
élections régionales de 1998. le MDC obtient 17 élus sur des listes de gauche dans 10 régions (hors Corse et régions d'outre-mer): Aquitaine (Emmanuel Espagnol*), Bourgogne (Michel Vasquez), Franche-Comté (Jean-Loup Coly, Éric Houlley, Christian Proust), Île-de-France (Éric Ferrand, Nicole Touquoy-Morichaud, Christophe Lepage, Jean-Luc Laurent), Languedoc-Roussillon (Denis Brouillet), Nord-Pas de Calais (Françoise Dal, Jean-Marie Alexandre), Pays de la Loire (Joël Batteux), Picardie (Michel Vignal, Thierry Lucas), PACA (Jean-Louis Dieux), Rhône-Alpes (Frédéric Vergez)

Tous droits réservés France-politique.fr

* quittera en 2001 le MDC et rejoindra le PS avec Béatrice Patrie

1997
juin
1997
élections législatives. 7 élus (Groupe Radical, Citoyen et Vert: RCV): Jacques Desallangre, Roland Carraz, Michel Suchod, Jean-Pierre Michel, Georges Sarre, Pierre Carassus, Jean-Pierre Chevènement

Le MDC participe à la gauche plurielle aux côtés du Parti Socialiste (PS), du Parti Communiste Français (PCF), des Verts et du Parti Radical de Gauche (PRG)

1996
1995
23 avril
1995
élection présidentielle de 1995:

le MDC soutient dès le premier tour la candidature de Lionel Jospin

1994
15-16 octobre
1994
congrès extraordinaire à Belfort. Apparition éphémère de courants minoritaires:

- Gauche Citoyenne (Gilles Casanova)

- Alternative Citoyenne (Jérôme Sulim)

12 juin
1994
élections européennes de 1994:

02,54% liste "L'Autre politique" conduite par Jean-Pierre Chevènement

Tous droits réservés France-politique.fr

La liste "L'Autre politique" réunit des socialistes (MDC), des communistes (Anicet Le Pors), des féministes (Gisèle Halimi, Béatrice Patrie), des gaullistes (Pierre-Marie Gallois, Pierre Dabezies) et des radicaux (Claude Nicolet, Henri Caillavet)

1993
3-5 décembre
1993
congrès constitutif du MDC à Saint-Égrève. Élection de Jean-Pierre Chevènement à la présidence (92%) et adoption des statuts (88%)
1er-2 mai
1993
premières assises nationales du Mouvement des Citoyens (MDC). Le MDC quitte le Parti Socialiste (PS) avec trois députés (apparentés Socialistes) élus en mars 1993 (Jean-Pierre Chevènement, Jean-Pierre Michel, Georges Sarre) et un sénateur (Paul Loridant). Président: Jean-Pierre Chevènement

certains ex-CÉRÈS restent au PS (Pierre Guidoni, Michel Charzat)

1992
20 septembre
1992
référendum sur le traité de Maastricht. Jean-Pierre Chevènement fait campagne pour le "non"; le reste du PS fait campagne pour le "oui"
30 août
1992
Socialisme et République devient le Mouvement des Citoyens (MDC). Président: Max Gallo, ancien ministre
1991
13-15 décembre
1991
congrès de l'Arche (La Défense, Hauts-de-Seine). Socialisme et République obtient 12%
2 février
1991
Jean-Pierre Chevènement (ministre de la défense) démissionne du gouvernement pour s'opposer à l'alignement de la politique étrangère française sur celle des États-Unis d'Amérique (guerre contre l'Irak)
1990
15-18 mars
1990
congrès de Rennes. Socialisme et République obtient 8,5%
1989
1988
1987
1986
14 avril
1986
le CÉRÈS devient Socialisme et République; des ex-CÉRÈS ne rejoignent pas Socialisme et République et créent Convergences, Recherches, Initiatives pour une Alternative Socialiste (CORIAS) avant de se rapprocher du courant de Jean Poperen
1985
1984
1983
28-30 octobre
1983
congrès de Bourg-en-Bresse. le CÉRÈS obtient 18%
22 mars
1983
Jean-Pierre Chevènement (ministre d'État, ministre de la Recherche et de l'Industrie) démissionne du gouvernement pour s'opposer au tournant libéral du PS
1982
1981
1980
1979
6-8 avril
1979
congrès de Metz. le CÉRÈS obtient 15% et réintègre la majorité du parti
1978
1977
17-18 juin
1977
congrès de Nantes. le CÉRÈS obtient 24,21%
1976
1975
31 janvier-12 février
1975
congrès de Pau. le CÉRÈS obtient 25,4% et quitte la majorité du parti
1974
1973
22-24 juin
1973
congrès de Grenoble. le CÉRÈS obtient 21%
1972
1971
11-13 juin
1971
congrès d'Épinay du PS. le CÉRÈS obtient 8,5% et intègre la majorité du parti
1970
1969
1968
1967
1966
janvier
1966
création par Jean-Pierre Chevènement, Alain Gomez (ex-Patrie et Progrès), Didier Motchane (ex-Patrie et Progrès) et Georges Sarre du Centre d'Études, de Recherches et d'Éducation Socialistes (CÉRÈS)

 

 

 

présidentielles
législatives
sénatoriales
référendums
européennes
régionales
cantonales
municipales

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

01/07/15