Tapura Huiraatira (TAPURA)

De France Politique
Période 2016-...
Nom Tapura Huiraatira (TAPURA)
Traduction
Positionnement Centre
Idéologie Autonomisme polynésien
Coalition électorale
Affiliation internationale
Affiliation européenne
Parlement européen
Site Internet


Chronologie

Date Évènement
2017
15/05
Après avoir soutenu François Fillon à l'élection présidentielle de 2017, annonce s'inscrire pour les législatives dans la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron (LREM).
2017
03/04
Suspension provisoire de Jacquie Graffe, maire de Paea, qui soutient les candidatures dissidentes de Tepuaraurii Teriitahi (conseillère municipale de Paea) et Corinne Atger aux élections législatives de 2017. Il annoncera en outre, le 19 avril, son soutien à Emmanuel Macron (En Marche!) pour l'élection présidentielle de 2017.
2017
08-10/02
Signature d'une convention d'association entre LR (François Fillon) et le Tapura Huiraatira (Édouard Fritch).
2016
20-27/11
Primaire de la droite: soutient Alain Juppé.
2016
20/02
Création du parti Tapura Huiraatira:
2016
12/01
Constitution officielle à l'Assemblée de la Polynésie française du nouveau groupe Rassemblement pour une Majorité Autonomiste (RMA) pro-Édouard Fritch:
  • 20 puis 22 Tahoeraa dissidents:
    • Joseph Ah-Scha
    • Dylma Aro
    • Virginie Bruant
    • Michel Buillard
    • Félix Faatau
    • Jacquie Graffe
    • Béatrix Lucas
    • Sylvana Puhetini
    • Maina Sage
    • Puta'i Taae
    • Jeanine Tata
    • Teapehu Teahe
    • Moehau Teriitahi
    • Lana Tetuanui (sénatrice)
    • John Toromona
    • Henri Flohr
    • Frédéric Riveta
    • René Temeharo
    • Charles Fong Loi (Taatiraa no te Hau)
    • Isabelle Sachet
    • Jacques Raioha, à partir du 23/03/2016
    • Rudolph Jordan, à partir du 21/08/2016
  • 8 A Ti'a Porinetia (ATP):
    • Nicole Bouteau
    • Emma Maraea
    • Armelle Merceron
    • Antonio Perez
    • Philip Schyle
    • Teura Tarahu-Atuahiva
    • Gaston Tong Sang
    • Ronald Tumahai (en remplacement de Teva Rohfritsch, membre du gouvernement)
  • 1 ex-Union pour la Démocratie (UPLD):
    • Joëlle Rauzy-Frébault
2015
10/12
Joëlle Rauzy-Frébault (ex-UPLD)[1] rallie la majorité pro-Édouard Fritch, qui atteint ainsi la majorité à l'Assemblée de la Polynésie française: 20 Tahoeraa dissidents, 8 ATP, 1 ex-UPLD. Annonce de la constitution d'un groupe commun, le Rassemblement pour une Majorité Autonomiste (RMA).
2015
01/09
Exclusion du Tahoeraa d'Édouard Fritch.
2015
17/05
Constitution à l'Assemblée de la Polynésie française du nouveau groupe Tapura Huiraatira, dissidence pro-Édouard Fritch du Tahoeraa (15 puis 20 membres):
  • Joseph Ah-Sha
  • Dylma Aro
  • Virginie Bruant
  • Michel Buillard
  • Félix Faatau
  • Jacquie Graffe
  • Béatrice Lucas
  • Sylvana Puhetini
  • Maina Sage
  • Puta'i Taae
  • Jeannine Tata
  • Teapehu Teahe
  • Moehau Teriitahi
  • Lana Tetuanui
  • John Toromona
  • Henri Flohr, à partir du 09/06/2015
  • Frédéric Riveta, à partir du 08/10/2015 (démission du gouvernement afin de reprendre la place d'un Tahoeraa pro-Flosse)
  • René Temeharo, à partir du 08/10/2015 (démission du gouvernement afin de reprendre la place d'un Tahoeraa pro-Flosse)
  • Charles Fong Loi (Taatiraa no te Hau), à partir du 24/10/2015
  • Isabelle Sachet, à partir du 01/12/2015
2015
03/05
Nuihau Laurey et Lana Tetuanui sont élus sénateurs, avec le soutien d'Édouard Fritch et du A Ti'a Porinetia (ATP).
2015
02/04
Exclusion du Tahoeraa des candidats dissidents aux élections sénatoriales: Lana Tetuanui, Nuihau Laurey, Michel Buillard, Teapehu Teahe.


  1. Élue Te Henua Enana a Tu-TTA en 2008 puis UPLD en 2013.


Tous droits réservés Laurent de Boissieu pour France-politique.fr