chronologie établie par Laurent de Boissieu, journaliste politique, exclusivement pour France-politique.fr
 

2011
16 octobre
2011
second tour de la "primaire citoyenne" PS-PRG:

Inscrits : nc
Votants : 2 860 157
Nuls : 18 990
Exprimés : 2 841 167

  • 56,6% (1 607 268 voix) François Hollande (PS) candidat
  • 43,4% (1 233 899 voix) Martine Aubry (PS)
9 octobre
2011
premier tour de la "primaire citoyenne" PS-PRG:

Inscrits : nc
Votants : 2 661 231
Nuls : 11 025
Exprimés : 2 650 206

  • 39,2% (1 038 188 voix) François Hollande (PS)
  • 30,4% (806 168 voix) Martine Aubry (PS)
  • 17,2% (455 601 voix) Arnaud Montebourg (PS)
  • 06,9% (184 091 voix) Ségolène Royal( PS)
  • 05,6% (149 103 voix) Manuel Valls (PS)
  • 00,6% (17 055 voix) Jean-Michel Baylet (PRG)

Cartes des résultats

2010
2009
2008
25 novembre
2008

conseil national; rapport de la commission de récolement :

  • 50,04% (67 451 voix) Martine Aubry
  • 49,96% (67 349 voix) Ségolène Royal

Votes :

  • 159 pour
  • 76 contre
  • 2 abstentions
25 novembre
2008
Franck Pupunat, dirigeant du courant Utopia (1,25%), quitte le PS et rallie le Parti de Gauche
20-21 novembre
2008

élection du premier secrétaire :

premier tour :

  • 42,45% (57 424 voix) Ségolène Royal
  • 34,73% (46 979 voix) Martine Aubry (soutenue par Bertrand Delanoë)
  • 22,83% (30 880 voix) Benoît Hamon


second tour :

Inscrits : 232 912
Votants : 137 116
Nuls : 2 332
Exprimés : 134 784

  • 50,02% (67 413 voix) Martine Aubry (soutenue par Bertrand Delanoë et Benoît Hamon)
  • 49,98% (67 371 voix) Ségolène Royal

Ségolène Royal conteste les résultats, qui devront être validés par un Conseil national

14-16 novembre
2008

congrès de Reims du PS; pas de synthèse

7 novembre
2008

Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez (motion Hamon) annoncent leur démission du PS; le 12 novembre ils annoncent la création du Parti de Gauche

6 novembre
2008

vote préparatoire au congrès de Reims dans les sections : (résultats non définitifs)

  • 29,08% (37 941 voix) Ségolène Royal/Gérard Collomb (E)
  • 25,24% (32 942 voix) Bertrand Delanoë (A)
  • 24,32% (31 734 voix) Martine Aubry (D)
  • 18,52% (24 162 voix) Benoît Hamon (C)
  • 01,25% (1 631 voix) Utopia (F)
  • 01,59% (2 075 voix) Pôle écologique (B)
2007
6 mai
2007
second tour de l'élection présidentielle de 2007 :

46,94% Ségolène Royal battue par Nicolas Sarkozy

22 avril
2007
premier tour de l'élection présidentielle de 2007 :

25,87% Ségolène Royal

2006
16 novembre
2006
premier tour de la primaire interne pour l'élection présidentielle de 2007:

Inscrits : 220 269
Votants : 180 557
Nuls : 1 145
Exprimés : 179 412

  • 60,6% (108 807 voix) Ségolène Royal candidate
  • 20,7% (37 118 voix) Dominique Strauss-kahn
  • 18,7% (33 487 voix) Laurent Fabius

Cartes des résultats

2005
2004
1er décembre
2004
consultation interne sur le projet de Constitution européenne :

Inscrits : 120 038
Votants : 99 162

  • oui : 58,80% (57 421 voix)
  • non : 41,20% (40 228 voix)
13 juin
2004
élections européennes de 2004 :

le PS obtient 31 élus

2003
24 mai
2003
conseil national du PS. élection du bureau national (72 membres) :

- 48 issus de la motion Pour un grand Parti Socialiste : François Hollande

- 12 issus de la motion Pour un Nouveau Parti Socialiste (NPS)(Gérard Filoche, Benoît Hamon, Cécile Helle, Thierry Mandon, Christian Martin, Françoise Mesnard, Arnaud Montebourg, Christian Paul, Vincent Peillon, Barbara Romagnan, Yvette Roudy, Jean-Jacques Thomas)

- 12 issus de la motion Pour un Nouveau Monde, un autre chemin (Annick Aguirre, Marc Dolez*, Henri Emmanuelli, Pascale Le Néouannic, Marianne Louis, Jean Mallot, Isabelle Martin, Jean-Luc Mélenchon, Patrick Mennucci, Isabelle Thomas, Michel Vergnier, Alain Vidalies)

* place laissée par Nouveau Monde à Marc Dolez

22-23 mai
2003
François Hollande (seul candidat) réélu premier secrétaire du PS

élections des 102 premiers secrétaire départementaux. la minorité nationale l'emporte dans 19 fédérations :

- 9 "Nouveau Parti Socialiste NPS" : Ain, Aisne, Ardèche, Hautes-Alpes, Jura, Haute-Marne, Bas-Rhin, Saône-et-Loire, Somme

- 8 "Nouveau Monde" : Allier (sortant), Landes (sortant), Lot-et-Garonne (sortant), Marne (sortant), Essonne (sortant), Réunion (sortant), Aube, Creuse

- 2 "Marc Dolez" : Nord, Tarn-et-Garonne

16-18 mai
2003
congrès du PS. élection du conseil national (204 membres) :

- 133 issus de la motion Pour un grand Parti Socialiste : François Hollande

- 36 issus de la motion Pour un Nouveau Parti Socialiste (NPS)

- 35 issus de la motion Pour un Nouveau Monde, un autre chemin


vote dans les sections du 28 avril au 6 mai 2003 :

inscrits : 129 537
votants : 99 636 (76,95% des inscrits)
exprimés : 98 433 (99,03% des exprimés)

- 61,37% (60 405 voix) motion Pour un grand Parti Socialiste : François Hollande (soutenu par Laurent Fabius, Dominique Strauss-Kahn, Bertrand Delanoë, Martine Aubry, Julien Dray)
site Internet : http://www.fhollande.net

- 01,05% (1 029 voix) motion Utopia (Franck Pupunat, Michel Mazars)
Site Internet : http://www.utopia-terre.org

- 16,88% (16 620 voix) motion Pour un Nouveau Parti Socialiste (NPS) : Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Christian Paul, Benoît Hamon (Nouvelle Gauche)
Site Internet : http://www.nouveau-ps.net

- 04,38% (4 309 voix) motion La motion militante, pour que vive la gauche ! (Marc Dolez, Pierre Larrouturou, Jean-Patrick Gille, Barthélémy Alcantara)
Site Internet : http://www.lamotionmilitante.org

- 16,33% (16 070 voix) motion Pour un Nouveau Monde, un autre chemin : Jean-Luc Mélenchon (ex-Gauche Socialiste), Henri Emmanuelli (ex-Démocratie & égalité)
Site Internet : http://www.nouveau-monde.info

en savoir plus : http://www.psinfo.net/documents/congres/dijon

2002
9 octobre
2002
tribune "Un nouveau Parti Socialiste" dans Libération cosignée par Julien Dray (ex-Gauche Socialiste), Arnaud Montebourg et Vincent Peillon

création du courant Nouveau Parti Socialiste (NPS) par Julien Dray (ex-Gauche Socialiste), Benoît Hamon (club Nouvelle Gauche), Arnaud Montebourg, Christian Paul et Vincent Peillon

Julien Dray quittera le NPS le 25/02/2003 (il soutiendra la motion de François Hollande)

13 août
2002
tribune "Un autre monde est possible" dans Le Monde cosignée par Henri Emmanuelli (Démocratie & égalité) et Jean-Luc Mélenchon (Gauche Socialiste)

création du courant Nouveau Monde les 27-28 septembre : Appel d'Argelès

19 juin
2002
élection à la présidence du groupe socialiste :

- 85 voix Jean-Marc Ayrault

- 35 voix Arnaud Montebourg

- 16 bulletins blancs

6 mai
2002
Lionel Jospin démissionne du poste de Premier ministre et se retire de la politique
21 avril
2002
premier tour de l'élection présidentielle de 2002 :

16,18% Lionel Jospin

pour la seconde fois, la gauche n'est pas présente au second tour de l'élection présidentielle

2001
2000
24-26 novembre
2000
congrès de Grenoble.

motions :

- 72,94% François Hollande (soutenu par Lionel Jospin, Pierre Mauroy, Michel Rocard, Laurent Fabius)

- 13,78% Démocratie & Égalité (Henri Emmanuelli, Alain Vidalies, Christian Bataille)

- 13,28% Gauche Socialiste

en savoir plus : http://www.psinfo.net/documents/congres/grenoble

1999
13 juin
1999
élections européennes de 1999 :

21,95% liste "Construisons Notre Europe" (PS, PRG, MDC) conduite par François Hollande

22 élus

1998
1997
27 novembre
1997
première élection au suffrage universel direct du premier secrétaire

- 91,18% François Hollande

- 08,81% François Jean-Luc Mélenchon

21-23 novembre
1997
congrès de Brest. François Hollande Premier secrétaire (91,18%)

motions :

- 84,07% François Hollande (soutenu par Lionel Jospin, Pierre Mauroy, Laurent Fabius, Michel Rocard)

- 05,43% Marie-Thérèse Mutin (poperéniste)

- 10,21% Gauche Socialiste (Julien Dray, Jean-Luc Mélenchon, Marie-Noëlle Lienemann)

en savoir plus : http://www.psinfo.net/documents/congres/brest

25 mai-1er juin
1997
élections législatives. Lionel Jospin Premier ministre (cohabitation 1997-2002)
1996
1995
7 mai
1995
second tour de l'élection présidentielle de 1995 :

47.36% Lionel Jospin battu par Jacques Chirac

23 avril
1995
premier tour de l'élection présidentielle de 1995 :

23,30% Lionel Jospin

5 février
1995
congrès extraordinaire: proclamation des résultats de la primaire interne pour l'élection présidentielle de 1995:

Inscrits : 112 681
Votants : 82 649
Nuls : 3 304
Exprimés : 79 345

  • 65,9% (52 250 voix) Lionel Jospin candidat
  • 34,1% (27 095 voix) Henri Emmanuelli
3 février
1995
primaire interne pour l'élection présidentielle de 1995
1994
11 décembre
1994
Jacques Delors annonce qu'il ne sera pas candidat à l'élection présidentielle de 1995
18-20 novembre
1994
congrès de Liévin. Henri Emmanuelli premier secrétaire

motions :

- 92,15% Henri Emmanuelli (soutenu par Laurent Fabius, Lionel Jospin, Michel Rocard, Pierre Mauroy, Jean Poperen)

- 07,85% "Agir en Socialiste"

12 juin
1994
élections européennes de 1994 :

14,49% liste "Europe solidaire"  conduite par Michel Rocard

15 élus

N.B. : 02,54% liste "L'autre politique" conduite par Jean-Pierre Chevènement (MDC)

François Mitterrand avait apporté un soutien officieux à la liste nergie radicale" conduite par Bernard Tapie (12,03%)

1993
22-24
octobre 1993
congrès du Bourget. Michel Rocard premier secrétaire

motions :

- 87,27% Rocard (soutenu par Laurent Fabius, Lionel Jospin, Pierre Mauroy)

- 11,14% Poperen

- 06,6% Dumas/Mermaz

1er-2 mai
1993
premières assises nationales du Mouvement des Citoyens (MDC). Le MDC quitte le Parti Socialiste (PS) avec trois députés (apparentés Socialistes) élus en mars 1993 (Jean-Pierre Chevènement, Jean-Pierre Michel, Georges Sarre) et un sénateur (Paul Loridant). Président : Jean-Pierre Chevènement

certains ex-CERES restent au PS (Pierre Guidoni, Michel Charzat)

17 février
1993
discours de Montlouis-sur-Loire de Michel Rocard, qui demande un "big bang" politique et la création d'un nouveau mouvement réunissant PS, centristes, écologistes, communistes critiques
1992
10-12 juillet
1992
congrès de Bordeaux. le projet pour les élections législatives de 1993 est approuvé par 85% contre 7% (texte alternatif "La Belle Alliance")
1991
13-15 décembre
1991
congrès de l'Arche (La Défense, Hauts-de-Seine).

motions :

- 81% Fabius/Rocard/Jospin/Mauroy

- 06% Dray/Lienemann

- 12% Chevènement

1990
15-18 mars
1990
congrès de Rennes.

- 24,01% motion 3 (Rocard)

- 26,4% motion 5 (Fabius)

- 28,9% motions 1 (Jospin-Mauroy-Mermaz)

- 07,2% motion 2 (Poperen)

- 08,75% motion 7 (Chevènement : Socialisme et République)

- 01,35% motion 4 (Mélenchon)

- 01,19% motion 6 (Lienemann)

1989
18 juin
1989
élections européennes de 1989 :

23,61% liste "Majorité de Progrès pour l'Europe" (PS, MRG, Association des Démocrates, SOS Environnement) conduite par Laurent Fabius

22 élus

1988
8 mai
1988
second tour de l'élection présidentielle de 1988 :

54,02% François Mitterrand (réélu) bat Jacques Chirac

24 avril
1988
premier tour de l'élection présidentielle de 1988 :

34,11% François Mitterrand

1987
3-5 avril
1987
congrès de Lille. motion unique
1986
1985
11-13 octobre
1985
congrès de Toulouse.

motions :

- 28,51% Rocard

- 71,49% Jospin/Mauroy/Chevènement

1984
17 juillet
1984
Laurent Fabius Premier ministre
17 juin
1984
élections européennes de 1984 :

20,75% "Liste Socialiste pour l'Europe" conduite par Lionel Jospin

20 élus

17 juin
1984

élections européennes. la liste conduite par Lionel Jospin obtient 20,75% et 20 élus

1983
28-30 octobre
1983
congrès de Bourg-en-Bresse.

motions :

- 05% Richard/Lienemann ( Gauche pour l'Initiative, la Responsabilité et le Socialisme" : rocardiens dissidents)

- 77% Jospin/Mauroy/Rocard

- 18% CERES

1982
1981
23-25 octobre
1981
congrès de Valence. motion unique
14-21 juin
1981

élections législatives. Pierre Mauroy Premier ministre

10 mai
1981
second tour de l'élection présidentielle de 1981 :

51,76% François Mitterrand (élu) bat Valéry Giscard d'Estaing

26 avril
1981
premier tour de l'élection présidentielle de 1981 :

25,85% François Mitterrand

24 janvier
1981
congrès extraordinaire de Créteil. François Mitterrand investi pour l'élection présidentielle. Lionel Jospin premier secrétaire
1980
1979
10 juin
1979
élections européennes de 1979 :

23,53% liste PS et MRG conduite par François Mitterrand

22 élus

6-8 avril
1979
congrès de Metz.

motions :

- 21% Rocard

- 47% Mitterrand*

- 17% Mauroy

- 15% CERES*

*nouvelle majorité

1978
1977
22 septembre
1977

rupture de l'Union de la Gauche

17-18 juin
1977
congrès de Nantes

motions :

- 75,8% Mitterrand

- 24,21% CERES

1976
1975
31 janvier-12 février
1975
congrès de Pau. rupture de la majorité d'Epinay.

motions :

- 68,1% Mitterrand

- 03% Mollet

- 25,5% CERES

synthèse :

- majorité : Mitterrand/Defferre/Mauroy/Rocard/Poperen/Savary

- minorité : CERES (Jean-Pierre Chevènement)

1974
12-13 octobre
1974
Assises du Socialisme. élargissement du PS :

- ex-PSU (Michel Rocard, Robert Chapuis)

- syndicalistes CFDT (Jacques Chérèque, Pierre Héritier)

- "troisième composante" : Vie Nouvelle (Jacques Delors), Objectif Socialiste (Robert Buron), Groupement d'Action Municipale (GAM)...

19 mai
1974
second tour de l'élection présidentielle de 1974 :

49,19% François Mitterrand battu par Valéry Giscard d'Estaing

5 mai
1974
premier tour de l'élection présidentielle de 1974 :

43,25% François Mitterrand

1973
22-24 juin
1973
congrès de Grenoble.

motions :

- 65% Mitterrand/Mauroy/Savary*

- 08% Mollet

- 05% Poperen*

- 21% CERES*

*majorité : convergence autour de la motion "Pour un socialisme libérateur, un parti socialiste responsable" (92%)

1972
12 juillet
1972

le programme commun de gouvernement s'élargit aux radicaux de gauche

27 juin
1972

signature du programme commun de gouvernement avec le Parti Communiste Français (PCF)

11 mars
1972
convention de Suresnes. adoption du programme "changer la vie"
1971
11-13 juin
1971
Congrès d'Épinay. Élargissement à la Convention des Institutions Républicaines (CIR): François Mitterrand.

motions :

- 15,0% motion L (Mitterrand)

- 30,0% motion R (Mauroy/Deferre)

- 34,0% motion O (Savary/Mollet)

- 12,0% motion M (Poperen)

- 08,5% motion P (CERES* : Jean-Pierre Chevènement)

- 0,5% motion K (chrétiens de gauche)

synthèses :

- 49,1% Mauroy/Defferre/Mitterrand/CERES

- 46,6% Savary/Mollet/Poperen

*Centre d'études, de Recherches et d'éducation Socialistes (CERES), créé en janvier 1966

 François Mitterrand premier secrétaire.

1970
1969
11-13 juillet
1969
Congrès d'Issy-les-Moulineaux. Élargissement:

Alain Savary premier secrétaire.

1er juin
1969
premier tour de l'élection présidentielle de 1969:

05,01% Gaston Defferre

Pour la première fois, la gauche n'est pas présente au second tour de l'élection présidentielle.

4 mai
1969
Congrès d'Alfortville: création du Parti Socialiste (PS); fusionne:

Gaston Defferre désigné candidat à l'élection présidentielle de 1969.

 

 

présidentielles
législatives
sénatoriales
référendums
européennes
régionales
cantonales
municipales

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

02/02/13