chronologie établie par Laurent de Boissieu, journaliste politique, exclusivement pour France-politique.fr
 

2014

04-05 décembre
2014

Nouvelle équipe dirigeante de l'UMP:

  • Président: Nicolas Sarkozy
  • Vice-président délégué: Nathalie Kosciusko-Morizet
  • Secrétaire générale: Laurent Wauquiez
  • Trésorier: Daniel Fasquelle
  • Secrétaire général adjoint aux fédérations: Éric Ciotti
  • Secrétaire général adjoint aux élections: Gérald Darmanin (soutien de Xavier Bertrand pour la primaire pésidentielle)
  • Secrétaire générale adjointe aux adhésions: Sophie Primas
  • Secrétaire général adjoint à la formation: Édouard Courtial
  • Porte-parole: Isabelle Le Callennec et Sébastien Huyghe (copéiste)
  • Conseillers politiques: Luc Chatel (resté neutre durant la campagne interne) et Brice Hortefeux
  • Président de la commission nationale d'investiture: Christian Estrosi
  • Coordonnatrice pour les élections régionales de 2015: Valérie Pécresse
  • Coordonnateur pour les élections départementales de 2015: Éric Doligé

Sarkozystes
Fillonistes ayant soutenu Nicolas Sarkozy pour la présidence de l'UMP
Fillonistes
Juppéistes
Lemairistes
 

3 décembre
2014
Bureau politique:
  • Daniel Fasquelle nommé trésorier
  • création d'un comité financier composé du trésorier, de cinq membres du bureau politique et de cinq adhérents
  • élargissement du bureau politique "en tant qu'invités" à Hervé Mariton, Christian Estrosi, Henri Guaino et Éric Woerth
  • élargissement de la commission nationale d'investiture "en tant qu'invités" à Bruno Le Maire et Hervé Gaymard
  • création d'un "groupe de réflexion sur l'organisation des primaires". Président: Thierry Solère. Premiers membres: Anne Levade (présidente de la Haute Autorité de l'UMP), Bernard Accoyer, Luc Chatel (resté neutre durant la campagne interne), Brice Hortefeux et Édouard Philippe (soutien de Bruno Le Maire pour la présidence de l'UMP)

Sarkozystes
Fillonistes ayant soutenu Nicolas Sarkozy pour la présidence de l'UMP
Fillonistes
Juppéistes
Lemairistes
 

28-29 novembre
2014
Congrès. Élection à la présidence de l'UMP.

Inscrits: 268 236
Votants: 155 851
Nuls: 132 (problème informatique)
Blancs: 434
Suffrages exprimés: 155 285

  • 64,50% (100 159 voix) Nicolas Sarkozy
  • 29,18% (45 317 voix) Bruno Le Maire
  • 06,32% (9 809 voix) Hervé Mariton

 

10 juin
2014
Direction transitoire collégiale des trois anciens premiers ministres Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon. Luc Chatel nommé secrétaire général de la direction transitoire.
27 mai
2014
Bureau politique: mis en cause dans l'affaire Bygmalion, Jean-François Copé démissionne de la présidence de l'UMP (démission effective au 15 juin 2014).

2013

03 février
2013
Nouvelles nominations au sein de l'équipe dirigeante de l'UMP.

Postes statutaires:

  • Président: Jean-François Copé
  • Vice-président délégué: Luc Chatel
  • Secrétaire générale: Michèle Tabarot
  • Trésorière: Catherine Vautrin
  • Secrétaires généraux adjoints:
    • Marc-Philippe Daubresse
    • Valérie Boyer*
    • Franck Riester*
    • Dominique Dord*
    • Michel Herbillon*
    • Philippe Dallier*
    • Geoffroy Didier*
    • Éric Berdoati*
    • Camille Bedin*
    • Fabien de Sans Nicolas*
    • Marie-Louise Fort*
    • Guy Geoffroy*

Postes non statutaires:

  • Secrétaire générale déléguée: Valérie Pécresse
  • Vice-présidents:
  • Président du Conseil national: Jean-Pierre Raffarin
  • Délégué général au projet: Hervé Mariton; délégués généraux adjoints au projet: Valérie Debord et Bruno Retailleau
  • Délégués généraux aux élections: Dominique Bussereau et Nadine Morano
  • Délégués généraux aux fédérations: Édouard Courtial et Éric Ciotti
  • Délégués généraux à la formation: Anne Grommerch-Brandenburger et Marie-Anne Montchamp
  • Délégués généraux aux fédérations professionnelles: Sébastien Huyghe et Danièle Giazzi
  • Délégués généraux à l'animation: Jérôme Chartier et Philippe Cochet

Fillonistes
Copéistes
Non-aligné

* Nouvelles nominations

Tous droits réservés Laurent de Boissieu pour France-politique.fr

 

15 janvier
2013
Autodissolution du groupe dissident Rassemblement - UMP.

Nouvelle équipe dirigeante de l'UMP:

Postes statutaires:

  • Président: Jean-François Copé
  • Vice-président délégué: Luc Chatel
  • Secrétaire générale: Michèle Tabarot
  • Trésorière: Catherine Vautrin
  • Secrétaire général adjoint: Marc-Philippe Daubresse

Postes non statutaires:

  • Secrétaire générale déléguée: Valérie Pécresse
  • Vice-présidents:
    • Laurent Wauquiez
    • Christian Estrosi
    • Jean-Claude Gaudin
    • Brice Hortefeux
    • Roger Karoutchi
    • Gérard Longuet*
    • Henri de Raincourt*
  • Président du Conseil national: Jean-Pierre Raffarin
  • Délégué général au projet: Hervé Mariton; délégués généraux adjoints au projet: Valérie Debord et Bruno Retailleau
  • Délégués généraux aux élections: Dominique Bussereau et Nadine Morano
  • Délégués généraux aux fédérations: Édouard Courtial et Éric Ciotti
  • Délégués généraux à la formation: Anne Grommerch-Brandenburger et Marie-Anne Montchamp
  • Délégués généraux aux fédérations professionnelles: Sébastien Huyghe et Danièle Giazzi
  • Délégués généraux à l'animation: Jérôme Chartier et Philippe Cochet

Fillonistes
Copéistes
Non-aligné

* Nommés après le reste de la direction

2012

18 décembre
2012
Accord entre Jean-François Copé et François Fillon, prévoyant notamment qu'"une nouvelle élection à la direction de l'UMP aura lieu au plus tard avant la reprise de la session parlementaire ordinaire d'octobre 2013".
27 novembre
2012
Création à l'Assemblée nationale du groupe dissident Rassemblement - UMP sous la présidence de François Fillon.
26 novembre
2012
Résultats proclamés par la Commission nationale des recours, saisie par Jean-François Copé et François Fillon:

Inscrits: nc
Votants: nc
Nuls: nc
Suffrages exprimés: 172 870

  • 50,28% (86 911 voix) Jean-François Copé
  • 49,72% (85 959 voix) François Fillon
21 novembre
2012
François Fillon conteste les résultats.

Résultats selon François Fillon:

Inscrits: nc
Votants: nc
Nuls: nc
Suffrages exprimés: 175 982

  • 50,01% (88 004 voix) François Fillon
  • 49,99% (87 978 voix) Jean-François Copé
18 novembre
2012
congrès.

Élection à la présidence de l'UMP.

Résultats proclamés le 19/11 par la Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales (COCOE):

Inscrits: nc
Votants: 176 608
Nuls: 1 930
Suffrages exprimés: 174 678

  • 50,03% (87 388 voix) Jean-François Copé
  • 49,97% (87 290 voix) François Fillon

 

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

 

Vote sur les motions:

Inscrits: 324 945
Votants: 168 833 ou 169 184 (351 voix litigieuses)
Nuls: 11 148
Aucune motion: 7 688
Suffrages exprimés: 174 678

 

Ratification de la Charte des valeurs:

Inscrits: nc
Votants: 164 646
Nuls: 8 281
Suffrages exprimés: 156 365

  • 96,10% (150 270 voix) oui
  • 03,90% (6 095 voix) non
18 septembre
2012
François Fillon et Jean-François Copé officiellement candidats à la présidence de l'UMP (seuil des 7 924 parrainage répartis sur au moins 10 fédérations différentes).
4 septembre
2012
Henri Guaino candidat à la présidence de l'UMP.
26 août
2012
Jean-François Copé déclare sa candidature à la présidence de l'UMP à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône),
23 août
2012
Dominique Dord retire sa candidature à la présidence de l'UMP et soutient celle de François Fillon.
20 août
2012
Bruno Le Maire candidat à la présidence de l'UMP.
21 juillet
2012
Nathalie Kosciusko-Morizet candidate à la présidence de l'UMP.
14 juillet
2012
Dominique Dord candidat à la présidence de l'UMP.
30 juin
2012
François Fillon déclare sa candidature à la présidence de l'UMP sur Twitter: "Mon devoir est de rassembler toutes les familles de la droite et du centre. Je suis candidat à la présidence de l'UMP !".

2011

14-15 mai
2011
le Parti Radical (Jean-Louis Borloo) renonce à son statut de personne morale associée
12 janvier
2011
nouvelle équipe dirigeante de l'UMP:
  • secrétaire général: Jean-François Copé
  • secrétaires généraux adjoints: Marc-Philippe Daubresse, Hervé Novelli
  • vice-présidents du conseil national: Jean-Pierre Raffarin, Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux, Pierre Méhaignerie
  • président de la commission nationale d'investiture: Jean-Claude Gaudin
  • trésorier: Dominique Dord
  • délégué général au projet: Bruno Le Maire - déléguées générales adjointes: Valérie Rosso-Debord, Fabienne Keller
  • déléguée générale aux élections: Nadine Morano - délégués généraux adjoints: Bernard Deflesselles, Christian Kert
  • délégué général aux fédérations: Édouard Courtial - délégués généraux adjoints: Catherine Vautrin, Philippe Cochet
  • déléguée générale à la formation: Michèle Tabarot - délégués généraux adjoints: Jeannette Bougrab, Jérôme Chartier

2010

11 décembre
2010
conseil national: Jean-Pierre Raffarin, Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux et Pierre Méhaignerie élus vice-présidents du conseil national
23 novembre
2010

élection pour la présidence du groupe UMP à l'Assemblée nationale

second tour:

  • 182 voix Christian Jacob
  • 109 voix Jean Léonetti

premier tour:

  • 151 voix Christian Jacob (ex-RPR, président délégué de GénérationFrance.fr)
  • 84 voix Jean Léonetti (ex-UDF, vice-président du Parti Radical)
  • 47 voix Hervé Gaymard (ex-RPR)
  • 28 voix Nicolas Forissier (ex-DL, membre des Réformateurs)
17 novembre
2010

bureau politique; nouvel organigramme:

  • secrétaire général: Jean-François Copé
  • secrétaires généraux adjoints: Marc-Philippe Daubresse, Hervé Novelli
30 août
2010

Dominique Dord nommé trésorier de l'UMP

30 juillet
2010

Éric Woerth démissionne du poste de trésorier de l'UMP (annone le 13 juillet)

2009

24 janvier
2009

conseil national et bureau politique; nouvel organigramme:

  • secrétaire général: Xavier Bertrand
  • secrétaires généraux adjoints: Nathalie Kosciusko-Morizet, Éric Besson, Axel Poniatowski, Marc-Philippe Daubresse
  • porte-parole: Frédéric Lefebvre - porte-parole adjoint: Dominique Paillé
  • vice-présidents du conseil national: Jean-Pierre Raffarin, Michèle Alliot-Marie, Jean-Louis Borloo, Brice Hortefeux
  • délégué général en charge du programme: Pierre Méhaignerie
  • président de la commission nationale d'investiture: Jean-Claude Gaudin

2008

5 décembre
2008
Patrick Devedjian (nommé au gouvernement) démissionne de ses fonctions de secrétaire général de l'UMP; Xavier Bertrand secrétaire général par intérim (8 décembre)
24 septembre
2008
primaire interne au groupe UMP pour la présidence du Sénat:

Inscrits: 152
Votants: 152
Exprimés: 151
Nul: 1

  • 78 voix (51,7%) Gérard Larcher
  • 56 voix (37,1%) Jean-Pierre Raffarin
  • 17 voix (11,3%) Philippe Marini
19 juin
2008
Christian Estrosi nommé secrétaire général adjoint
07 juin
2008
le Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP) renonce à son statut de personne morale associée
9 avril
2008

nouvel organigramme (pôle exécutif):

  • secrétaire général: Patrick Devedjian
  • secrétaires généraux adjoints: Xavier Bertrand et Nathalie Kosciusko-Morizet
  • porte-parole: Dominique Paillé, Chantal Brunel, Frédéric Lefebvre

2007

6 octobre
2007
conseil national: Jean-Pierre Raffarin, Jean-Claude Gaudin et Pierre Méhaignerie élus vice-présidents du conseil national
25 septembre
2007

nouvel organigramme (pôle exécutif):

  • secrétaire général: Patrick Devedjian
  • secrétaires généraux adjoints: Dominique Paillé (annoncé le 2 juillet) et Philippe Cohet (annoncé le 5 juillet)
9 juillet
2007

Yves Jego et Nadine Morano nommés porte-parole

7 juillet
2007
conseil national: révision des statuts avec ajout de "dispositions applicables, par dérogation aux statuts, lorsque le Président en exercice de l'UMP devient Président de la République"
22 mai
2007
Brice Hortefeux (nommé au gouvernement) démissionne de ses fonctions de secrétaire général délégué de l'UMP; Patrick Devedjian le remplace
14 mai
2007
Nicolas Sarkozy (élu à la présidence de la République) démissionne de la présidence de l'UMP; Jean-Claude Gaudin président par intérim (conseil national)
6 mai
2007
second tour de l'élection présidentielle de 2007:

53,06% Nicolas Sarkozy (élu) bat Ségolène Royal

22 avril
2007
premier tour de l'élection présidentielle de 2007:

31,18% Nicolas Sarkozy

14 janvier
2007
congrès. soutien à l'élection présidentielle:

Inscrits: 338 520
Votants:  233 779 (69,06%)
Exprimés: 229 303 (98,09%)
Blancs: 4 476 (01,91%)

  • 100% (229 303 voix) Nicolas Sarkozy
13 janvier
2007
candidat "gaulliste et républicain" à l'élection présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan démissionne de l'UMP

2006

2005

2 juin
2005
à la suite de la nomination de Nicolas Sarkozy au gouvernement, Jean-Claude Gaudin est nommé président délégué de l'UMP

2004

1er décembre
2004

nouvel organigramme (pôle exécutif):

  • président: Nicolas Sarkozy
  • secrétaire général: Pierre Méhaignerie
  • vice-président: Jean-Claude Gaudin
  • porte-parole: Valérie Pécresse, Luc Chatel
  • secrétaire général délégué: Brice Hortefeux
  • conseillers politiques: François Fillon, François Baroin
15-28 novembre
2004
congrès. élection à la présidence de l'UMP:

Inscrits: 132 922
Suffrages exprimés: 70 830

  • 85,09% (60 266 voix) Nicolas Sarkozy
  • 09,10% ( 6 443 voix) Nicolas Dupont-Aignan
  • 05,82% ( 4 121 voix) Christine Boutin

 

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

 

29 septembre
2004
primaire interne au groupe UMP pour la présidence du Sénat:

Inscrits: 155
Votants: 151
Exprimés: 144
Blancs et nuls: 7

  • 95 voix (66%) Christian Poncelet
  • 49 voix (34%) Alain Lambert
16 juillet
2004
Alain Juppé démissionne de la présidence de l'UMP
13 juin
2004
élections européennes de 2004:

l'UMP obtient 17 élus

6 avril
2004
François Baroin (porte-parole de l'UMP depuis 2003) nommé secrétaire général délégué de l'UMP
30 janvier
2004
Alain Juppé, président de l'UMP, condamné à 18 mois de prison avec sursis et 10 ans d'inéligibilité dans l'affaire des emplois fictifs du Rassemblement pour la République (RPR) à la mairie de Paris

2003

13 septembre
2003
comité constitutif de la Droite Libre; membres du bureau: Rachid Kaci (fondateur, secrétaire général et porte-parole de la Droite Libre, ex-DL), Jérôme Rivière (député; président de la Droite Libre; ex-DL), François d’Aubert (député; président du Club de réflexion de la Droite Libre; ex-DL), Etienne Blanc (député; ex-DL), Yannick Favennec (député; ex-DL), Béatrice Bourges Boyer Chammard (ex-DLC, président d'Audace et Responsabilité), Stéphane Bottiau, Alexis Bouchard (ex-DLC), Bertrand de Lesquen, Arnaud Dassier (ex-DL), Annick Marsal (présidente de Liberté et Responsabilité), Emmanuel Blanc (ex-DL), Thibaut Colcombet + Alexandre Del Valle (responsable du programme de La Droite Libre)
25 février
2003
contrat d'association entre l'UMP et le Club Nouveau Siècle (Philippe Dechartre, Jean-Jacques Aillagon, Hamlaoui Mekachera; gaullistes "de gauche" chiraquiens)

2002

17 novembre
2002
congrès fondateur du parti chiraquien unique. votes:

Inscrits: 164 537
Votants: 48 174
Blancs: 554
Exprimés: 47 620

  • présidence:
    • 79,42% (37 822 voix) Alain Juppé
    • 14,91% (7 098 voix) Nicolas Dupont-Aignan
    • 03,17% (1 510 voix) Rachid Kaci
    • 01,70% (808 voix) Brigitte Freytag
    • 00,80% (382 voix) Mourad Ghazli

 

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

Tous droits réservés France-politique.fr

  • nom:
    • 83,73% Union pour un Mouvement Populaire (UMP)
    • 11,48% Union Populaire
       
  • charte des valeurs: 96,45% de oui (0,89% de non)
  • statuts: 94,86% de oui (2,49% de non)
  • règlement intérieur: 93,89% de oui (2,64% de non)
13 novembre
2002
lancement par Alain Madelin des Cercles Libéraux
9 novembre
2002
écologie Bleue (association auparavant associée à l'UDF) participe à la création du "réseau écologiste de l'UMP"
président: Patrice Hernu (ancien président d'écologie Bleue)
porte-parole: Nathalie Kosciusko-Morizet (ex-RPR)
26-27 octobre
2002

congrès du Parti Radical "valoisien": l'association à l'UMP est approuvée à la quasi-unanimité, malgré l'opposition de trois anciens présidents du parti: Didier Bariani (président de 1979 à 1983, président de la fédération de Paris de l'UDF), Yves Galland (président de 1988 à 1994, président du groupe UDF au Conseil de Paris) et Thierry Cornillet (président de 1997 à 1999)

Thierry Cornillet lance "Convergences" afin de regrouper les radicaux fidèles à l'UDF

22 octobre
2002
le bureau politique du Rassemblement pour la France (RPF) autorise la double appartenance avec l'UMP

le 24 octobre, Isabelle Caullery (parlementaire européen) fonde avec une vingtaine d'élus locaux RPF l'association Nation et Progrès pour adhérer à l'UMP
17 octobre
2002
31 députés libéraux de l'UMP lancent un "appel des réformateurs" (Hervé Novelli, Jean-Pierre Gorges)
9 octobre
2002
contrat d'association entre l'UMP et le Forum des Républicains Sociaux (Forum) de Christine Boutin
lancement par Pierre Lellouche du "courant" libéral Génération Liberté
8 octobre
2002
adoption du projet de Charte de l'UMP (unanimité) et des projets de statut de l'UMP (une abstention) par le Conseil des fondateurs
6 octobre
2002
les membres de la Nouvelle Union pour la Démocratie Française (UDF) ralliés à l'UMP tiennent une "convention des UDF pour l'Union", avec le soutien de Valéry Giscard d'Estaing: Philippe Douste-Blazy (ancien président du groupe UDF de l'Assemblée nationale), Jacques Barrot (ancien président du groupe Union du Centre), Pierre Méhaignerie (ancien président du Centre des Démocrates Sociaux, ancien président du groupe Union du Centre), Pierre-André Wiltzer (ancien porte-parole et ancien secrétaire général de l'UDF, ancien délégué général de "adhérents directes" de l'UDF), Hervé de Charette (ancien président-délégué de l'UDF, président du Parti Populaire pour la Démocratie Française), François Loos (président du Parti Radical "valoisien"), Dominique Paillé (ancien délégué général de l'UDF), Renaud Donnedieu de Vabres...
5 octobre
2002
conseil national extraordinaire du Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP): l'association à l'UMP est approuvée à 87%
21 septembre
2002
le Rassemblement pour la République (RPR) et Démocratie Libérale (DL) votent pour leur disparition au sein du futur parti chiraquien unique
7 septembre
2002
Nicolas Dupont-Aignan (RPR, fondateur du club Debout la République) et Adrien Gouteyron (ancien secrétaire général du RPR) lancent un "courant gaulliste et républicain de l'UMP"
18 juin
2002
seconde structuration provisoire de l'UMP:
  • Direction collégiale: Alain Juppé (président, RPR), Jean-Claude Gaudin (vice-président délégué, DL), Philippe Douste-Blazy (secrétaire général, UDF)
  • Comité exécutif: Bernard Accoyer (RPR), Michèle Alliot-Marie (RPR), Édouard Balladur (RPR), Michel Barnier (RPR), Pierre Bédier (RPR), Xavier Darcos (RPR), Jean-Louis Debré (RPR), François Fillon (RPR), Hervé Gaymard (RPR), Serge Lepeltier (RPR), Renaud Muselier (RPR), Patrick Ollier (RPR), Dominique Perben (RPR), Josselin de Rohan (RPR), Nicolas Sarkozy (RPR), Jacques Barrot (UDF), Marie-Thérèse Boisseau (UDF), Hervé de Charette (UDF-PPDF), Renaud Dutreil (UDF), Nicole Fontaine (UDF), Gérard Longuet (UDF), Pierre Méhaignerie (UDF), André Rossinot (UDF-Parti Radical "valoisien"), Pierre-André Wiltzer (UDF), Nicole Ameline (DL), François d'Aubert (DL), Dominique Bussereau (DL), Dominique Dord (DL), Michel Herbillon (DL), Jean-François Mattei (DL), Henri de Raincourt (DL)
  • Conseil des fondateurs
9-16 juin 2002 élections législatives. le Groupe Union pour la Majorité Présidentielle (UMP) obtient la majorité absolue des sièges avec 365 membres (356 membres et 9 apparentés)

répartition des députés du groupe UMP par parti politique:

  • 211 RPR et apparentés (58%) : Jean-Claude Abrioux, Bernard Accoyer, Manuel Aeschlimann, Michèle Alliot-Marie, Alfred Almont, Jean-Paul Anciaux, René André, Philippe Auberger, Jean Auclair, Martine Aurillac, Roselyne Bachelot-Narquin, Édouard Balladur, Jean Bardet, Brigitte Bareges, François Baroin, Patrick Beaudouin, Pierre Bédier, Marc Bernier, André Berthol, Jean-Michel Bertrand, Léon Bertrand, Xavier Bertrand, Jean-Yves Besselat, Jean Besson, Gabriel Biancheri, Jérôme Bignon, Jean-Marie Binetruy, Bruno Bourg-Broc, Chantal Bourrague, Michel Bouvard, Victor Brial, Philippe Briand, Bernard Brochand, Michel Buillard, Christian Cabal, Bernard Carayon, Gilles Carrez, Richard Cazenave, Jean-Yves Chamard, Jean-Paul Charié, Jean Charroppin, Jérôme Chartier, Roland Chassain, Jean-Marc Chavanne, Gérard Cherpion, Dino Cinieri, Geneviève Colot, Jean-François Copé, François Cornut-Gentille, Louis Cosyns, Alain Cousin, Jean-Yves Cousin, Jean-Michel Couve, Charles Cova, Paul-Henri Cugnenc, Henri Cuq, Olivier Dassault, Jean-Louis Debré, Christian Decocq, Lucien Degauchy, Richard Dell’Agnola, Patrick Delnatte, Jean-Marie Demange, Yves Deniaud, Bernard Depierre, Patrick Devedjian, Éric Diard, Jean Diébold, Michel Diefenbacher, Jean-Pierre Door, Guy Drut, Jean-Michel Dubernard, Philippe Dubourg, Jean-Pierre Dupont, Nicolas Dupont-Aignan, Marie-Hélène des Esgaulx, Christian Estrosi, Francis Falala, Jean-Michel Ferrand, François Fillon, André Flajolet, Jean-Claude Flory, Jean-Michel Fourgous, Arlette Franco, Pierre Frogier, Yves Fromion, René Galy-Dejean, Jean-Paul Garraud, Daniel Garrigue, Jean de Gaulle, Hervé Gaymard, Guy Geoffroy, Jean-Marie Geveaux, Franck Gilard, Georges Ginesta, Jean-Pierre Giran, Claude Girard, Jacques Godfrain, Jean-Pierre Grand, Claude Greff, François Grosdidier, Arlette Grosskost, Serge Grouard, Louis Guédon, Jean-Claude Guibal, Lucien Guichon, François Guillaume, Gérard Hamel, Emmanuel Hamelin, Joël Hart, Michel Heinrich, Michel Hunault, Christian Jacob, Christian Jeanjean, Yves Jego, Alain Joyandet, Didier Julia, Alain Juppé, Mansour Kamardine, Jacques Kossowski, Patrick Labaune, Jacques Lafleur, Robert Lamy, Pierre Lasbordes, Thierry Lazaro, Brigitte Le Brethon, Marc Le Fur, Jacques Le Guen, Pierre Lellouche, Dominique Le Mener, Jean Lemiere, Jean-Claude Lemoine, Gérard Léonard, Jean-Louis Léonard, Arnaud Lepercq, Jean-Pierre Le Ridant, Édouard Leveau, Gérard Lorgeoux, Thierry Mariani, Muriel Marland, Alain Marleix, Alain Marsaud, Jean Marsaudon, Philippe Martin, Henriette Martinez, Patrice Martin-Lalande, Alain Marty, Jacques Masdeu-Arus, Jean-Claude Mathis, Denis Merville, Damien Meslot, Gilbert Meyer, Jean-Claude Mignon, Marie-Anne Montchamp, Pierre Morange, Georges Mothron, Étienne Mourrut, Renaud Muselier, Jean-Pierre Nicolas, Jean-Marc Nudant, Patrick Ollier, Françoise de Panafieu, Robert Pandraud, Béatrice Pavy, Valérie Pecresse, Jacques Pélissard, Dominique Perben, Pierre-André Périssol, Étienne Pinte, Serge Poignant, Bérengère Poletti, Christophe Priou, Didier Quentin, Michel Raison, Éric Raoult, Jean-Luc Reitzer, Camille de Rocca Serra, Marie-José Roig, Jean-Marc Roubaud, Francis Saint-Léger, Frédéric de Saint-Sernin, Nicolas Sarkozy, André Schneider, Bernard Schreiner, Michel Sordi, Frédéric Soulier, Daniel Spagnou, Alain Suguenot, Hélène Tanguy, Michel Terrot, Jean-Claude Thomas, Jean Tiberi, Alfred Trassy-Paillogues, Georges Tron, Jean Ueberschlag, Léon Vachet, Christian Vanneste, Catherine Vautrin, Alain Venot, Jean-Sébastien Vialatte, René-Paul Victoria, Philippe Vitel, Jean-Luc Warsmann, Gérard Weber, Éric Woerth, Marie-Jo Zimmermann, Michel Lejeune (apparenté au grroupe), Franck Marlin (apparenté au groupe), François Vannson (apparenté au groupe), Georges Fenech (apparenté RPR), Béatrice Vernaudon (Tahoera'a Huiraatira, apparentée RPR)
  • 73 UDF et apparentés (20%) : Bertho Audifax, Jacques Barrot, Jacques Benisti, Jean-Louis Bernard (radical "valoisien"), Claude Birraux, Émile Blessig, Jacques Bobe, Marie-Thérèse Boisseau, Marcel Bonnot, Jean-Louis Borloo, Gilles Bourdouleix-Rondaert, Loïc Bouvard, Yves Bur, Yves Censi, Hervé de Charette, Jean-François Chossy, Jean-Louis Christ, René Couanau, Édouard Courtial, Yves Coussain, Marc-Philippe Daubresse, Jean-Claude Decagny, Francis Delattre, Léonce Deprez, Renaud Donnedieu de Vabres, Philippe Douste-Blazy, Renaud Dutreil, Claude Gaillard, Alain Gest, Louis Giscard d’Estaing, Jean Grenet (radical "valoisien"), Laurent Hénart (radical "valoisien"), Pierre Hériaud, Patrick Herr, Patrick Hoguet, Édouard Jacque (radical "valoisien"), Christian Kert, Yvan Lachaud (rejoindra le groupe UDF le 01/10/2002), Marguerite Lamour, Édouard Landrain, Robert Lecou (radical "valoisien"), Jean-Marc Lefranc, Jacques Le Nay, Jean Leonetti (radical "valoisien"), Céleste Lett, François Loos (radical "valoisien"), Daniel Mach, Pierre Méhaignerie, Christian Menard, Alain Merly, Pierre Micaux, Jean-Marie Morisset, Jean-Marc Nesme, Dominique Paillé, Christian Philip, Michel Piron, Henri Plagnol, Jacques Remiller, Marc Reymann, Dominique Richard, Philippe Rouault, Michel Roumegoux, Xavier de Roux (radical "valoisien"), Martial Saddier, François Scellier (radical "valoisien"), Jean-Marie Sermier, Francis Vercamer (rejoindra le groupe UDF le 01/10/2002), Michel Voisin, Pierre-André Wiltzer, Gérard Grignon (apparenté au groupe), Antoine Herth (apparenté au groupe), Dominique Caillaud (apparenté UDF), Alain Ferry (apparenté UDF, apparenté au groupe)
  • 62 DL et apparentés (17%): Nicole Ameline, François d’Aubert, Sylvia Bassot, Étienne Blanc, Roland Blum, Jacques Briat, Chantal Brunel, Dominique Bussereau, François Calvet, Pierre Cardo, Antoine Carré, Luc-Marie Chatel, Pascal Clément, Philippe Cochet, Georges Colombier, Bernard Deflesselles, Jean-Jacques Descamps, Jacques Domergue, Dominique Dord, Gérard Dubrac, Yannick Favennec, Daniel Fidelin, Nicolas Forissier, Claude Gatignol, Maurice Giro, Claude Goasguen, François-Michel Gonnot, Jean-Pierre Gorges, François Goulard, Pierre Hellier, Michel Herbillon, Philippe Houillon, Sébastien Huyghe, Denis Jacquat, Aimé Kergueris, Marc Laffineur, Pierre Lang, Jean-Claude Lenoir, Pierre Lequiller, Geneviève Levy, Alain Madelin, Richard Mallié, Hervé Mariton, Jean-François Mattei, Pierre Morel-A-L’Huissier, Alain Moyne-Bressand, Yves Nicolin, Hervé Novelli, Bernard Perrut, Axel Poniatowski, Josette Pons, Jean Proriol, Marcelle Ramonet, Jérôme Rivière, Jean Roatta, Serge Roques, Max Roustan, Michèle Tabarot, Guy Teissier, Gérard Voisin, Michel Zumkeller, Jean-Pierre Soisson (Mouvement des Réformateurs, apparenté DL)
  • 4 RPF (1%): Jean-Jacques Guillet, Lionnel Luca, Jacques Myard, Philippe Pemezec
  • 14 divers droite (4%): Joël Beaugendre (Objectif Guadeloupe), Christine Boutin (ex-UDF, Forum des Républicains Sociaux),  Mayvonne Briot, Jean-Jacques Gaultier, Maryse Joissains Masini (ex-UDF), Gabrielle Louis-Carabin (Objectif Guadeloupe), Jean-François Mancel (ex-RPR), Nadine Morano, Jean-Marie Rolland, Jean-Charles Taugourdeau, Irène Tharin, Jean-Pierre Decool (apparenté au groupe), Yves Simon (apparenté au groupe), André Thien Ah Koon (apparenté au groupe)
  • indéterminé: Jean-Yves Hugon


répartition des députés du groupe UMP par étiquette électorale:

  • 206 UMP-RPR et apparentés
  • 70 UMP-UDF et apparentés
  • 62 UMP-DL et apparentés
  • 3 UMP-RPF: Lionnel Luca (Alpes-Maritimes 6e), Jacques Myard (Yvelines 5e), Jean-Jacques Guillet (Hauts-de-Seine 8e),
  • 1 UMP indéterminé: Jean-Yves Hugon
  • 14 UMP-divers droite: Joël Beaugendre (Objectif Guadeloupe), Christine Boutin (ex-UDF, Forum des Républicains Sociaux), Mayvonne Briot, Jean-Jacques Gaultier, Maryse Joissains Masini (ex-UDF), Gabrielle Louis-Carabin (Objectif Guadeloupe), Jean-François Mancel (ex-RPR), Nadine Morano, Jean-Marie Rolland, Jean-Charles Taugourdeau, Irène Tharin, Jean-Pierre Decool (apparenté au groupe), Yves Simon (apparenté au groupe), André Thien Ah Koon (apparenté au groupe)
  • 3 UDF: Jean-Marc Lefranc (Calvados 5e)*, Emile Blessig (Bas-Rhin 7e), Patrick Herr (Seine-Maritime 1re)
  • 1 RPF: Philippe Pemezec (Hauts-de-Seine 12e)*
  • 5 divers droite: Camille de Rocca-Serra (RPR dissident, Corse-du-Sud 2e)*, Francis Saint-Léger (RPR dissident, Lozère 1re)*, Catherine Vautrin (RPR dissidente, Marne 2e)*, François Vannson (RPR dissident, Vosges 3e, apparenté), Françoise de Panafieu (RPR dissidente, Paris 16e)

4 UMP-UDF ont préféré siéger au groupe UDF: Anne-Marie Comparini (Rhône 1re)*, Jean-Pierre Abelin (Vienne 4e), Pierre-Christophe Baguet (Hauts-de-Seine 9e), André Santini (Hauts-de-Seine 10e)*. N.B.: Anne-Marie Comparini et André Santini avaient indiqué durant leur campagne qu'ils siègeraient au groupe UDF

1 UMP-divers droite a préféré siéger parmi les non-inscrits: François-Xavier Villain (Nord 18e) - il s'apparentera au groupe UMP le 06/03/2003

* députés non sortants

21 mai
2002
structuration provisoire de l'UMP pour les élections législatives:
  • Comité permanent: Philippe Douste-Blazy (UDF), Jean-Claude Gaudin (DL), Serge Lepeltier (RPR)
  • Porte-parole: Nicole Guedj (UDF), Pierre Bédier (RPR), Henri Plagnol (UDF), Pierre Lequiller (DL), Patrick Stefanini (RPR)
  • Conseil politique: Édouard Balladur (ancien Premier ministre RPR), Alain Juppé (ancien Premier ministre RPR), Philippe Douste-Blazy (président du groupe UDF à l'Assemblée nationale), Jean-Louis Debré (président du groupe RPR à l'Assemblée nationale), Jacques Pelletier (président du groupe RDSE au Sénat, divers droite), Josselin de Rohan (président du groupe RPR au Sénat), Henri de Raincourt (président du groupe RI au Sénat, DL), Hervé de Charette (UDF, président du PPDF), Serge Lepeltier (président délégué du RPR), Pierre-André Wiltzer (UDF), François d'Aubert (DL), Marie-Thérèse Boisseau (UDF), Jacques Barrot (UDF), Jean-Claude Gaudin (DL), Pierre Méhaignerie (UDF), André Rossinot (UDF, Parti Radical "valoisien")
  • Conseil des fondateurs
16 mai
2002
le Forum des Républicains Sociaux (Forum) de Christine Boutin (ex-UDF) adhère à l'UMP
15 mai
2002
François d'Aubert (député DL, président d'Économie et Liberté: ECOLIB) lance une "Force Libérale au sein de l'UMP"
11 mai
2002
publication d'une liste de 523 candidats investis par l'UMP. Les candidats investis se sont engagés à:
  • déposer leur candidature aux élections législatives sous la bannière de l’"Union pour la Majorité Présidentielle"
  • soutenir pendant les cinq ans à venir l'action du Président de la République et de son gouvernement et reprendre cet engagement dans leur profession de foi
  • s'inscrire en cas de succès au sein d'un groupe UMP commun à l'Assemblée Nationale
  • participer à la préparation des assises constitutives de l'UMP, qui se tiendront à l'automne 2002

L'UMP présente en tout 540 candidats (sur 577 circonscriptions):

  • pas de candidat UMP face à 13 députés UDF sortants, qui seront réélus: Rudy Salles (Alpes-Maritimes 3e), François Sauvadet (Côte-d'Or 4e), Hervé Morin (Eure 3e), Maurice Leroy (Loir-et-Cher 3e), François Rochebloine (Loire 3e), Charles de Courson (Marne 5e), Emile Blessig (Bas-Rhin 7e), Francis Hillmeyer (Haut-Rhin 6e), Bernard Bosson (Haute-Savoie 2e), Patrick Herr (Seine-Maritime 1re), Pierre Albertini (Seine-Maritime 2e), Gilles de Robien (Somme 2e), Jean-Luc Préel (Vendée 1re)
  • pas de candidat UMP face à 2 députés souverainistes (MPF et apparenté) sortants, qui seront réélus: Philippe de Villiers (Vendée 4e), Joël Sarlot (Vendée 5e)
  • pas de candidat UMP face à Charles Millon (Rhône 7e), président de la Droite Libérale-Chrétienne (élu en 1997 dans une autre circonscription), battu par la gauche
  • la situation dans les 21 autres circonscriptions sans candidat UMP:
    • 10 nouveaux élus UDF: Jean-Marc Lefranc (Calvados 5e)*, Rodolphe Thomas (Calvados 2e)*, Jean-François Régère (Gironde 5e - rejoindra le groupe UMP le 04/10/2002)*, Nicolas Perruchot (Loir-et-Cher 1re)*, Gilles Artigues (Loire 1re)*, Gérard Vignoble (Nord 8e)*, François Bayrou (Pyrénées-Atlantiques 2e)*, Stéphane Demilly (Somme 5e)*, André Santini (Hauts-de-Seine 10e)*, Jean-Christophe Lagarde (Seine-Saint-Denis 5e)
    • 11 députés de gauche élus ou réélus

L'UMP présente un candidats face à 4 députés de droite sortants, qui se représentent avec l'étiquette UDF: Jean-Jacques Jégou (UDF, Val-de-Marne 4e), Anne-Marie Idrac (UDF, Yvelines 3e), Gilbert Gantier (DL, Paris 15e) et Jean-Bernard Raimond (RPR, Bouches-du-Rhône 14e)

* députés non sortants

6 mai
2002
Jean-Pierre Raffarin (DL) nommé Premier ministre
5 mai
2002
second tour de l'élection présidentielle de 2002:

82,21% Jacques Chirac (élu) bat Jean-Marie Le Pen

25 avril
2002
trois composantes de la Nouvelle Union pour la Démocratie Française (UDF) adhèrent à l'UMP:
  • le Parti Radical "valoisien" (François Loos)
  • le Parti Populaire pour la Démocratie Française (PPDF, Hervé de Charette)
  • écologie Bleue (Patrice Hernu, dissident de Génération Écologie)
24 avril
2002
le bureau politique du Rassemblement pour la République (RPR) approuve à l'unanimité (moins l'abstention de Philippe Séguin) la création de l'UMP

39 députés de Démocratie Libérale (DL) sur 43 signent un texte approuvant la création de l'UMP (les 4 non signataires sont Alain Madelin, François d'Aubert, François Goulard et le souverainiste Joël Sarlot)

23 avril
2002
Philippe Douste-Blazy, président du groupe UDF de l'Assemblée nationale, annonce la création d'une nouvelle structure chiraquienne, destinée à remplacer l'Union en Mouvement (UEM) et à se transformer en parti chiraquien unique: l'Union pour la Majorité Présidentielle (UMP)
21 avril
2002
premier tour de l'élection présidentielle de 2002:

19,88% Jacques Chirac

27 février
2002
Philippe Douste-Blazy (président du groupe UDF de l'Assemblée nationale) et Jean-François Mattei (président du groupe DL de l'Assemblée nationale) publient un appel à voter pour Jacques Chirac, signé par 109 parlementaires* non RPR:

- 33 députés DL sur 43 (Jean-François Mattei, Sylvia Bassot, Roland Blum, Dominique Bussereau, Pascal Clément, Georges Colombier, Bernard Deflesselles, Franck Dhersin, Laurent Dominati, Dominique Dord, Nicolas Forissier, Gilbert Gantier, Claude Gatignol, Claude Goasguen, Pierre Hellier, Michel Herbillon, Denis Jacquat, Aimé Kergueris, Marc Laffineur, Jean-Claude Lenoir, Pierre Lequiller, Michel Meylan, Alain Moyne-Bressand, Yves Nicolin, Paul Patriarche, Bernard Perrut, Jean Proriol, Marcelle Ramonet, Jean Rigaud, Jean Roatta, Jean-Pierre Soisson, Guy Teissier, Gérard Voisin)

- 24 députés UDF sur 67 (Philippe Douste-Blazy, Jacques Barrot, Claude Birraux, Marie-Thérèse Boisseau, Bernard Bosson, Yves Bur, Jean-François Chossy, René Couanau, Yves Coussain, Marc-Philippe Daubresse, Jean-Claude Decagny, Francis Delattre, Renaud Donnedieu de Vabres, Renaud Dutreil, Patrick Herr, Bernadette Isaac-Sibille, Christian Kert, Jean Leonetti, Roger Lestas, François Loos, Christian Martin, Henri Plagnol, Michel Voisin, Pierre-André Wiltzer)

- 25 sénateurs RI (DL et UDF) sur 41 (Henri de Raincourt, José Balarello, Jacques Blanc, Jean-Claude Carle, Marcel-Pierre Cleach, Jacques Dominati, Jean-Paul émin, Jean-Paul Emorine, Hubert Falco, René Garrec, Jean-Claude Gaudin, Louis Grillot, Françoise Henneron, Jean-François Humbert, Jean-Marc Juilhard, Jean-Philippe Lachenaud, Jacques Larché, Serge Mathieu, Philippe Nachbar, Jean Pépin, Jean-Pierre Raffarin, Henri Revol, Bernard Saugey, Henri Torre, François Trucy)

- 13 sénateurs UC (UDF) sur 53 (Jean-Paul Amoudry, Jacques Baudot, Claude Belot, Jean-Guy Branger, Jean-Pierre Cantegrit, Jean Faure, Pierre Hérisson, Pierre Jarlier, Alain Lambert, Marcel Lesbros, Jean-Marie Poirier, Xavier de Villepin, Jean-Paul Virapoullé)

- 5 sénateurs RDSE (UDF ou apparenté) sur 20 (Gilbert Barbier, Pierre Laffitte, Aymeri de Montesquiou, Georges Mouly, Jacques Pelletier)

- 1 sénateur non-inscrit (Hubert Durand-Chastel)

* en fait 101 parlementaires: les députés Jean-Louis Bernard, Dominique Caillaud, Léonce Deprez, Gérard Grignon, Jean-Marie Morisset et Arthur Paecht, et les sénateurs Daniel Bernardet (UC) et Alain Dulait (UC), ont démenti avoir signé l'appel. Tous, à l'exception de Gérard Grignon, soutiennent alors François Bayrou.

11 février
2002
candidature de Jacques Chirac à l'élection présidentielle de 2002

2001

4 avril
2001
Alternance 2002 devient l'Union en Mouvement (UEM)
13-16 janvier
2001
à l'initiative de Jérôme Monod (conseiller politique de Jacques Chirac, président de la République), publication dans Le Figaro du texte "France Alternance: pour un nouveau contrat politique" rédigé par Renaud Dutreil (UDF), Hervé Gaymard (RPR) et Dominique Bussereau (DL) et signé par 337 parlementaires de droite

création de l'association Alternance 2002

10 janvier
2001
Édouard Balladur propose les statuts d'un parti unique de la droite: l'Union pour la Réforme (UPR)

2000

24 novembre
2000
Dominique Baudis (président du comité éditorial du Figaro) est à l'initiative d'un appel à l'union publié dans Le Figaro et signé par 364 parlementaires de droite

1999

20 septembre
1999
création du club Dialogue et Initiative par Michel Barnier (RPR), Jacques Barrot (UDF), Dominique Perben (RPR) et Jean-Pierre Raffarin (DL)

 

 

 

présidentielles
législatives
sénatoriales
référendums
européennes
régionales
cantonales
municipales

 

 

Europe Politique
Le site d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

07/12/14