La bipolarisation de la vie politique française

pour citer cet article :
de Boissieu, Laurent. La bipolarisation de la vie politique française. France-politique.fr. Disponible sur http://www.france-politique.fr/bipolarisation.htm

 

L'apparition de la bipolarisation : le milieu des années soixante-dix

Contrairement à une idée reçue, la bipolarisation droite-gauche n'est pas une donnée intangible de la vie politique française. Elle ne s'est imposée que depuis le milieu des années soixante-dix. Aux élections municipales de 1971 comme aux élections législatives de 1973, il existe un véritable centre à équidistance de la droite et de la gauche. Puis, à partir des  élections municipales de 1977 et des élections législatives de 1978, la bipolarisation s'est imposée, comme le montre l'évolution du nombre de duels et de triangulaires au second tour des élections législatives entre 1973 et 1978. Cette bipolarisation se traduit par l'union de la gauche et l'alliance de la majorité du centre (à l'exception des radicaux de gauche) avec la droite. Dans le contexte de la guerre froide, le clivage droite-gauche est alors fondé sur la question de l'alliance avec le Parti Communiste Français (PCF).

 
second tour
  un seul candidat duels triangulaires quadrangulaires *

élections législatives 2007

2 <1% 442 99% 1

<1%

0  
élections législatives 2002 3 01% 488 97% 10 02% 0  
élections législatives 1997 12 02% 457 83% 79 14% 0  
élections législatives 1993 16 03% 452 94% 15 03% 0  
élections législatives 1988 19 04% 413 94% 8 02% 0  
élections législatives 1986

scrutin proportionnel (un seul tour)

élections législatives 1981 10 03% 309 97% 1

<1%

0  
élections législatives 1978 8 02% 409 98% 1

<1%

0  
élections législatives 1973 1 <1% 326 77% 96

23%

1 <1%
élections législatives 1968 1 <1% 266 84% 49 16% 0  
élections législatives 1967 0   331 83% 65 16% 2 01%
élections législatives 1962 1 <1% 227 62% 129 35% 12 03%
élections législatives 1958 0   84 20% 235 55% 107 25%

données établies par Laurent de Boissieu © http://www.france-politique.fr

* en 1958 : 97 quadrangulaires, 9 quinquangulaires et 1 sexangulaire


Le nombre de triangulaires redevient significatif à partir des élections législatives de 1988, en raison principalement de l'émergence du Front National (FN), impliqué dans 50% des triangulaires en 1988, 80% en 1993, 96% en 1997 et 90% en 2002.

Contrairement à une autre idée reçue, ce n'est pas l'élection présidentielle au suffrage universel direct qui induit cette bipolarisation droite-gauche. Le second tour des élections présidentielles n'opposent ainsi pas forcément un candidat de droite à un candidat de gauche (cf. l'élection présidentielle de 1969 et l'élection présidentielle de 2002). La bipolarisation est en effet plus une conséquence du mode de scrutin des élections législatives, uninominal majoritaire à deux tours, qui est un scrutin d'alliance au second tour. Ce phénomène est renforcé par le relèvement progressif du seuil de maintien au second tour des élections législatives : 5% des suffrages exprimés, puis 10% du nombre des électeurs inscrits (à partir des élections législatives de 1967 : loi du 29 décembre 1966) puis, enfin, 12,5% des inscrits (à partir des élections législatives de 1978 : loi du 19 juillet 1976).

 

Bipolarisation et bipartisme

Bipolarisation ne signifie pas forcément bipartisme. Aux élections législatives de 1978, les premières véritablement bipolarisées, la droite et la gauche sont ainsi composées de deux partis de force relativement comparable (RPR et UDF à droite, PS et PCF à gauche). Le bipartisme tend cependant ensuite à s'imposer. À gauche, l'hégémonie du Parti Socialiste (PS) date de l'alternance (élection présidentielle de 1981 puis élections législatives de 1981). À droite, l'hégémonie d'un parti unique date de la création de l'Union pour un Mouvement Populaire (UMP), après l'élection présidentielle de 2002 et les élections législatives de 2002.

 

Tous droits réservés Laurent de Boissieu Tous droits réservés Laurent de Boissieu
Tous droits réservés Laurent de Boissieu Tous droits réservés Laurent de Boissieu


Le "bipartisme" a failli s'imposer à l'Assemblée Nationale après les élections législatives de 2007 :

 
  nombre
de groupes
parlementaires
(1)
%
groupes majoritaires
gauche + droite
(2)
%
groupe majoritaire
à droite
(3)
%
groupe majoritaire
à gauche
(4)

élections législatives 2007

4 91% 94% majorité 89%  
élections législatives 2002 4 88%

93%

majorité 87%  
élections législatives 1997 5 68%

55%

  78% majorité
élections législatives 1993 4* 54% 54% majorité 71%  
élections législatives 1988 5 70% 50%   92% majorité
élections législatives 1986 5 64% 54% majorité 86%  
élections législatives 1981 4 76% 59%  

87%

majorité
élections législatives 1978 4 54% 56% majorité

57%

 
élections législatives 1973 6 58% 68% majorité 58%  
élections législatives 1968 5 72% 83% majorité 63%  
élections législatives 1967 5 66% 83% majorité 62%  
élections législatives 1962** 6 62% 87% majorité 45%  
élections législatives 1958** 6 44% 53% majorité 54%  

données établies par Laurent de Boissieu © http://www.france-politique.fr

(1) nombre de groupes parlementaires à l'Assemblée Nationale à l'issue des élections législatives (non compris les non-inscrits).
(2) pourcentage de députés siégeant dans le premier groupe de la majorité et dans le premier groupe de l'opposition.
(3) pourcentage de députés de droite (hors non-inscrits) siégeant dans le premier groupe de droite (successivement UNR - UNR-UDT - UDVe - UDR - RPR - UMP).
(4) pourcentage de députés de gauche (hors non-inscrits) siégeant dans le premier groupe de gauche (successivement SOC - FGDS - PSRG - SOC - SRC).

* non compris le groupe République et Liberté (groupe mixte divers droite et divers gauche).
** Groupe des Républicains Populaires et du Centre Démocratique (RPCD) classé à droite en 1958; Groupe de l'Entente Démocratique (ED) en 1958 et Groupe du Rassemblement Démocratique (RD) en 1962 classés à gauche.

 

La bipolarisation et le bipartisme sont en outre favorisés par des évolutions récentes de la législation :

 

 

 

 

Europe Politique
Les ite d'information sur la vie politique dans les États européens
www.europe-politique.eu
iPolitique
L'encyclopédie en ligne des idées et des idéologies politiques
www.ipolitique.fr
Gaullisme
Centre d'information sur le gaullisme et les mouvements gaullistes
www.gaullisme.net
France Républicaine
Portail de la République indivisible, laïque, démocratique et sociale
www.france-republicaine.fr

 

07/12/12